Cross de sélection juniors aux Championnats d’Europe : Les forces en présence à Pontcharra

14 novembre 2023 à 17:50

Le Cross National Bayard à Pontcharra accueillera ce dimanche 19 novembre les tous meilleurs spécialistes juniors filles et garçons tricolores afin de décrocher un billet aux Championnats d’Europe de cross-country à Bruxelles (Belgique, le 10 décembre). Stadion vous présente les principaux favoris à commencer par Jade Le Corre et Imad El Goumri, déjà vainqueurs lors du dernier exercice. 

En ce début de saison des labours, tous les projecteurs sont tournés vers les cross de sélection pour les prochains Championnats d’Europe de cross-country à Bruxelles (10 décembre). Ils vont se disputer ce dimanche 19 novembre respectivement à Pontcharra (Isère) pour les juniors filles et garçons, à Allonnes (Sarthe) pour les espoirs et seniors femmes alors que les espoirs et seniors hommes tenteront de décrocher le Graal une semaine plus tard, le dimanche 26 novembre, à Carhaix (Finistère). De leur côté, les prétendants à la sélection sur le relais mixte français, où les deux premiers hommes et les deux premières femmes seront automatiquement retenus, sera effectuée à Gujan-Mestras (Gironde) le même jour. À l’aube d’un nouvel exercice qui s’annonce plus indécis et spectaculaire que jamais, premier tour d’horizon des forces en présence des juniors filles et garçons (nés en 2004, 2005, 2006 et 2007).

.

Juniors filles (4550 m) : Vers une duel Le Corre-Dajoux

La 12e édition du Cross National Bayard à Pontcharra, dont le tracé se situe sur le magnifique site des Lônes, servira de support aux sélections des Championnats d’Europe de la spécialité pour les juniors filles et garçons. Le mode de qualification est limpide pour cette catégorie : les quatre premiers (c’était les cinq premiers l’an passé, ndlr) sont automatiquement sélectionnables, l’éventuel complément d’un cinquième larron étant à la discrétion du comité de sélection. La course féminine pourrait se résumer à un duel entre Jade Le Corre et Margot Dajoux, respectivement première et troisième du cross de sélection à Créteil (Val-de-Marne) en 2022.

Les deux jeunes athlètes, qui incarnent la relève de la discipline en France, ont déjà participé aux deux derniers rendez-vous continentaux de cross-country. Lors de l’Euro de Dublin (Irlande) en 2021, encore cadette 2 au niveau international, elles avaient été surclassées et avaient toutes les deux fini main dans la main en s’emparant d’une 27e et 26e place. L’an passé à Turin (Italie), Jade Le Corre et Margot Dajoux montaient davantage dans la hiérarchie européenne en se classant 12e et 19e.

.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

.

Cela restera l’une des images fortes mais déchirantes des Championnats de France de cross-country 2023 à Carhaix le 13 mars dernier. Alors qu’elle était en tête et qu’elle filait vers un troisième titre national d’affilée, après ses deux victoires chez les cadettes, Jade Le Corre avait été victime d’un malaise et s’était subitement écroulée dans le dernier kilomètre. L’athlète de EA Saint-Quentin en Yvelines avait pu donner des nouvelles rassurantes en fin d’après-midi. Finalement, le titre était revenu à Margot Dajoux, troisième en 2021 et deuxième en 2022 en cadettes. Présente à Turin en 2022, Jade Buridon (2e du cross de sélection à Créteil en 2022) semble bien placée pour aller décrocher son ticket pour la capitale belge. Comme les favorites, les outsiders ne manquent pas. Autres candidates qui sont toutes en mesure d’intégrer le top 4 : Adèle Gay, Caroline Dennilauler,  Naïla Bouchelaghem, Fannie Sapet, Maïwenn Berlivet, Pauline Trocellier, Clara Entresangle, et Laly Porentru.

.

Juniors garçons (5010 m) : Derrière Imad El Goumri, les places seront chères

Chez les garçons, la nouvelle pépite du demi-fond français Imad El Goumri, lauréat sur le terrain boueux de Carhaix dans la catégorie, sort du lot. Déjà vainqueur du cross de sélection l’an passé à Créteil, le pensionnaire de l’AS Pierrefitte, alors en attente de naturalisation française, n’avait pas pu honorer le maillot de l’équipe de France de l’autre côté des Alpes. Cette année, Imad El Goumri a toute ses chances de faire partie de la délégation tricolore à Bruxelles. Le protégé de Slim Ghomrasni devrait livrer une belle lutte face à Pierre Boudy et Suleyman Yalaoui, 18e et 52e aux Europe de Turin en 2022.

.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

.

Derrière, ce ne sont pas moins d’une dizaine d’athlètes aux dents longues qui peuvent tous viser les quatre premiers rangs, synonymes de qualification automatique pour le rendez-vous européen dans une course qui s’annonce très dense et serrée : Florian Guérin, champion de France juniors 2023 du 5 km à Saint-Omer, Gaston Rohmer, Anatole Berthou, Sven DurandGaël LeprohonQuentin Bronchart, Oscar Thébaud, Théo Penard, Tobias Flon, Bilal Safadi, Yanis Boulanger et Côme Le Baron. L’Espagnol de l’ASPTT Strasbourg Anas Lagtiy-Chaoudar (en cours de naturalisation), troisième chez les juniors à Carhaix, est annoncé au départ et devrait logiquement être un des principaux acteurs de la course.

Toutefois, n’oublions pas que chaque année, les courses de sélection aux Championnats d’Europe de cross-country livrent de belles révélations, et quelques surprises ne sont pas à exclure dans toutes les catégories. 

Retrouvez tous les engagés, en cliquant ici.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Asics SaintéLyon : Où regarder l’édition 2023 en direct ?

Asics SaintéLyon : Où regarder l’édition 2023 en direct ?

Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 décembre se dispute la 69e édition de la Asics SaintéLyon sur un tracé de 78 kilomètres où 17 000 coureurs sont attendus au départ tout au long du week-end. Côté météo, on prévoit de la neige sur le parcours. Stadion vous...

BONS PLANS
BONS PLANS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !