Menu

Cross de sélection : Les cadors tiennent leur rang

Jimmy Gressier et Mathilde Sénéchal se sont offert le cross de sélection chez les espoirs à Allonnes ce dimanche tandis que Valentin Bresc et Manon Trapp les ont imités chez les juniors à Créteil. Derrière eux, qui a directement décroché son billet pour les Europe de Lisbonne ? Réponse ici !

Ce dimanche, quatre des sept courses de sélection pour le prochain Euro de cross (8 décembre à Lisbonne) ont rendu leur verdict. La course des espoirs hommes était LA course que tout le monde attendait. Et si on avait vendu une course de folie aux spectateurs sur la plaine de Chaoué d’Allonnes (voir notre article), on ne leur avait pas menti. Comme prévu, le spectacle était au rendez-vous. Dans une catégorie où une bonne dizaine des meilleurs espoirs français cherchaient leur place, Jimmy Gressier a aisément validé son ticket pour le rendez-vous du Vieux Continent.

Quatrième d’une course remportée par l’Ougandais Oscar Chelimo devant le Kényan Michael Kibet et l’Éthiopien Melesse Birham, Gressier a tout tenté, se portant en tête au bout de deux kilomètres. Preuve que sa volonté féroce de remporter toutes les courses auxquelles il s’aligne reste intacte. Comme souvent, il a pris le temps de taper dans les mains des spectateurs avant de franchir la ligne d’arrivée. Double tenant du titre européen dans les labours, le Boulonnais est à l’aube d’un monstrueux exploit : devenir le premier espoirs à remporter une troisième médaille d’or continentale consécutive dans la compétition. Pas de quoi impressionner l’athlète entraîné par Arnaud Dinielle.

.
Mathilde Sénéchal au-dessus

Dans la banlieue du Mans, les trois premiers espoirs hexagonaux étaient automatiquement sélectionnables pour le Portugal. Derrière, Jimmy Gressier, la bataille était terrible et c’est Hugo Hay, habituel dauphin du Nordiste, qui a pris la deuxième place devant Pierrick Jocteur-Monrozier. Les trois autres places seront attribuées par la Fédération en fonction de la forme du moment. Pas avare dans l’effort, Mohamed-Amine El Bouajaji (4e espoirs) a joué crânement sa chance en partant rapidement, un choix payant. Fabien Palcau (5e) et Louis Gilavert (6e) sont en ballottage très favorable pour faire partie du voyage dans la capitale portugaise. A la vue de ce collectif qui se dessine, on peut d’ores et déjà dire que les Bleus feront partie des favoris pour conserver leur breloque dorée par équipes aux Europe de cross.

Dixième en 2018 pour ses premiers championnats d’Europe avec les espoirs, Mathilde Sénéchal a fait honneur à son statut de leader tricolore ce dimanche. La sociétaire AJ Blois Onzain a mis en place une stratégie payante en restant toujours bien calée dans la foulée de Sophie Duarte (5e au scratch), qui remporte par ailleurs pour la troisième fois d’affilé le titre honorifique de première tricolore à Allonnes. Si elle terminera juste derrière la championne d’Europe de cross en 2013, la demi-fondeuse n’avait pas de concurrence à sa mesure dans sa catégorie. Respectivement deuxième et troisième espoirs, Leïla Hadji et Julie Lejarraga devraient l’accompagner aux Europe. Suivent Marine Houel, Méline Rollin et Alice Mitard qui pourraient bien les rejoindre.

.
Valentin Bresc et Manon Trapp dominent les débats

Plus au Nord, c’est à Créteil, sur le cross National du Val-de-Marne, que les juniors ont joué leur carte cet après-midi. Sur le parcours relativement très sec du parc interdépartemental des sports, l’épreuve masculine partait à toute allure et tout de suite les principaux favoris étaient aux avant-postes. Après deux kilomètres de course, alors que le peloton de tête était encore groupé, c’est le double champion de France juniors Etienne Daguinos qui allumait la première brèche. Avec lui, Valentin Bresc et Pierre Bordeau prenaient le train. Valentin Bresc a pris son temps avant de faire exploser le trio.

Seul en tête, il a, au fil des kilomètres, creusé l’écart sur ses concurrents : « Avec Pierre, on a laissé partir Etienne qui est parti tôt. A la mi-course, j’ai décidé de prendre la course à mon compte et je n’ai fait qu’accélérer. Cette victoire me remet en confiance après avoir raté mes France de cross et de piste cette année ». L’ordre reste inchangé jusqu’à l’arrivée. Le néo-licencié au Décines Meyzieu Athlétisme s’offre le cross de sélection devant Etienne Daguinos, qui participera à son premier Euro de cross, et le surprenant Pierre Bordeau. Derrière, Arthur Gervais (4e), Baptiste Guyon (5e) et Flavien Szot (6e) complètent le top 6 et seront sans surprise qualifiés pour le rendez-vous européen.

Un événement continental auquel participera également Manon Trapp, récente recordwoman de France de semi-marathon en 1h15’48. La balade dominicale s’est déroulée sans encombre pour la représentante de l’AC Boulogne-Billancourt qui a pris les rênes de la course dès les premiers hectomètres pour ne plus jamais les lâcher. Flavie Renouard (2e), Bérénice Fulchiron (3e), Emilie Renaud (4e) Anna Egler (5e) et Claire Palou (6e) ont aussi pris une grande option pour les Europe de cross.

Le cross de sélection des Seniors se déroulera dimanche prochain à Leffrinckoucke (Nord) pour les femmes et à Gujan-Mestras (Gironde) pour les hommes ainsi que le relais mixte.

Lisbonne, c’est dans trois semaines et notre impatience se fait déjà sentir !

Inscrivez-vous à notre newsletter