Derrière Blandine L’Hirondel, les Bleus ambitieux déboulent aux Championnats du Monde de Trail et course en montagne

Il y a 3 semaines

Les tous premiers Championnats du Monde de Trail et course en montagne (WMTRC) se disputent à Chiang Mai du vendredi 4 au dimanche 6 novembre 2022. Derrière Blandine L’Hirondel, championne du monde en titre, la délégation française se présente dans les massifs de la Thaïlande avec beaucoup d’envie et comptera également sur ses collectifs pour briller. Pour vous, on fait le point sur les forces des Bleus.

Maintenant que l’UTMB de Chamonix, la Diagonale des Fous sur l’île de la Réunion et que les finales du Golden Trail World Series ont eu lieu, toute la planète trail et de course en montagne aura les yeux rivés à partir de ce vendredi sur la Thaïlande où se disputent les Championnats du monde. Eloignée à 700 km au nord de Bangkok, Chiang Mai offre des paysages inoubliables et le plus grand site touristique du nord de la Thaïlande. L’environnement montagneux et la réputation grandissante de la ville pour les événements sportifs de masse en plein air en font l’endroit idéal pour accueillir l’édition inaugurale des Championnats du monde regroupant le Trail et la course en montagne. Et forcément, on se demande ce que peut espérer le clan tricolore cette année ? Qui sont les Français médaillables ?

 

Blandine L’Hirondel, à Chiang Mai pour gagner

C’est peut-être sur elle que reposent les plus grands espoirs tricolores à cette compétition planétaire. Sur le format long (78 km et 4800 m de dénivelé positif), Blandine L’Hirondel a l’opportunité d’entrer un peu plus dans l’histoire de son sport en décrochant une deuxième couronne consécutive, trois ans après son sacré numéro à Miranda do Corvo (Portugal), quelques semaines seulement après avoir pris sa première licence, sur insistance de l’équipe technique nationale, qui avait décelé son immense talent. Récemment sacrée sur la CCC (épreuve de l’UTMB, 100 km pour 6100 m de dénivelé positif) et sur la VO2 du Festival des Templiers (17,700 km pour 700 m de dénivelé positif), la Lozérienne de 31 ans fait assurément figure de grande favorite au vu de sa cote ITRA (811), la référence dans le milieu du trail. La Polonaise Dominika Stelmach, deuxième du classement ITRA (773 points) et la Népalaise Sunmaya Budha, deuxième de CCC 2022, constituent ses principales rivales. Collectivement, les Bleues, avec Audrey Tanguy, Manon Bohard Cailler, Jocelyne Pauly et Marion Delespierre tenteront aussi de conserver leur bail de 2019. Elles sont parées, sur le papier, pour faire plier n’importe quelle nation.

 

 

Du côté des hommes, notre principal fer de lance devrait être Thibaut Garrivier, actuellement quatrième au classement ITRA avec 916 points. Il sera notamment confronté à l’Allemand Hannes Namberger, qui pointe en tête du classement ITRA avec 928 unités, au Britannique Tom Evans, ou encore à l’Italien Andreas Reiterer. Les expérimentés tricolores Ludovic Pommeret, vainqueur de l’UTMB en 2016 et de la Diagonale des Fous à La Réunion en 2021, Nicolas Martin, cinquième au Portugal en 2019, sans oublier Kevin Vermeulen, Martin Kern et Arthur Joyeux-Bouillon, peuvent de la même manière espérer jouer une médaille collective.

La course de trail court masculin (40 km et 2800 m de dénivelé positif) s’annonce d’un niveau exceptionnel avec notamment la présence du champion du monde sortant, le Britannique Jonathan Albon. Les Français Arnaud Bonin et Thomas Cardin, respectivement en argent et en bronze aux championnats d’Europe à El Paso en juillet dernier, et bien sûr Julien Rancon, médaillé de bronze en 2013 et médaillé d’argent en 2019 aux Mondiaux de trail, sont aussi bien armés. Toujours sur la plus petite des distances mais chez les dames, si le titre est promis à la Suédoise Tove Alexandersson, les Françaises Anaïs Sabrié et Mathilde Sagnes, sont aussi amenées à jouer les premiers rôles. Evoquons enfin la course en montagne où chez les hommes, Sylvain Cachard, champion d’Europe de la spécialité début juillet aux Canaries, aura fort à faire face au tenant du titre américain Joe Gray. Chez les féminines, Christel Dewalle retrouvera la Suissesse Maude Mathys et l’Autrichienne Andrea Mayr, qui l’ont devancée aux Championnats d’Europe 2022 en course ascensionnelle.

 

Le programme (GMT+7) 

Course en montagne

  • Vendredi 4 novembre de 9h15 : Montée classique (8,4 km et 1014 m D+)
  • Dimanche 6 novembre de 8h30 : Montée et descente classique junior (11,2 km et 441 m D+)
  • Dimanche 6 novembre de 9h45 : Montée et descente classique (11,2 km et 441 m D+)

Trail

  • Samedi 5 novembre à 6h30 : Trail long (80 km et 4910 m D+)
  • Samedi 5 novembre à 7h30 : Trail court (40 km et 2777 m D+)

Crédit photo : Cyrille Quintard / FFA

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !