Menu

Diamond League de Zurich : Pas de grand huit pour Lavillenie

La première des deux finales Diamond League s’est tenue ce jeudi soir à Zurich. Renaud Lavillenie a terminé cinquième du concours de la perche avec 5,73 m tandis que lors du préprogramme Pascal Martinot-Lagarde a remporté le 110 m haies en 13″51.

Habitué à collectionner les diamants depuis le début de sa carrière (7 Diamond League), Renaud Lavillenie n’a pas réussi ce soir à ajouter un joyau à sa collection. Après une première barre bien maîtrisée à 5,58 m, il a été contraint de franchir 5,73 m à son deuxième essai avant de terminer sa soirée sur 5,83 m malgré des tentatives pleines d’engagement. Dans un concours digne d’une finale olympique, remporté par l’Américain Sam Kendricks avec 5,93 m, le recordman du monde (6,16 m en 2014) a pris, comme l’an passé, la cinquième place. Il peut nourrir des regrets au regard du podium (médaille de bronze à 5,83 m). En effet, le podium a été complété par le Suédois Armand Duplantis, deuxième à 5,83 m, et par le Polonais Piotr Lisek et l’Américain Cole Walsh, troisièmes avec eux aussi 5,83 m, mais avec plus d’échecs dans leur concours.

.

Alors que les Mondiaux de Doha approche à grands pas, le perchiste français n’a pas fait mieux que 5,85 m (le 28 juillet aux Championnats de France). Il ne semble pas être encore dans les meilleures dispositions pour aller cueillir le seul titre qui manque à son immense palmarès. Ce ne serait tarder. Le champion olympique 2012 doit disputer un dernier meeting mercredi prochain à Aix-la-Chapelle. Son frère Valentin Lavillenie se contente de la douzième place avec 5,43 m. Ses douleurs récurrentes au pied gauche semblent être la principale explication de sa prestation. Pascal Martinot-Lagarde a remporté le 110 m haies, qui était au programme de la compétition, mais qui ne comptait pas pour la Ligue de Diamant. Le champion d’Europe de Berlin s’est imposé en 13″51 (-0,8 m/s) devant les Britanniques David King (13″58) et Cameron Fillery (13″74). Une victoire bonne pour la confiance pour PML.

Inscrivez-vous à notre newsletter