Menu

Eliud Kipchoge casse la barrière des 2 heures

Un marathon en moins de deux heures, ce n’est désormais plus un rêve ! Eliud Kipchoge a réussi samedi l’exploit de boucler les 42,195 km en 1h59’40 à Vienne (Autriche). Aidé par ses lièvres, le Kényan a su relever ce grand défi et écrire un peu plus l’histoire de sa discipline même si cette course ne sera pas homologuée par l’IAAF.

La deuxième tentative aura été la bonne. Un an et demi après l’expérience du court échec du Kenya sur le circuit automobile de Monza (2h00’25) lors du Breaking2 de Nike, Eliud Kipchoge a réussi son pari : devenir le premier homme à courir un marathon en moins de deux heures : « Briser la barrière des deux heures sur marathon, ce serait comme le premier homme ayant atterri sur la lune », confiait-t-il en conférence de presse d’avant course, disant vouloir « montrer au monde que quand vous vous concentrez sur votre objectif, quand vous travaillez dur et quand vous croyez en vous-même, tout est possible ». Le marathonien de 34 ans est en effet un homme de persévérance. Lancé dans un projet complètement incroyable avec son « INEOS 1:59 Challenge », du nom du géant britannique qui finance le projet, le champion olympique de Rio a rallié la ligne d’arrivée en 1h59’40.

.
Record battu mais non homologué

Mais le record du Kényan ne sera pas homologué par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) et cela pour plusieurs raisons. D’abord parce que la tentative ne se déroule pas dans le cadre d’une compétition officielle, mais qu’elle s’inscrit dans une tentative de record. Comme lors du projet Breaking2 de Nike, les stratagèmes mis en oeuvre pour atteindre cette performance vont à l’encontre de conditions réelles de course. Il a pu profiter de 41 lièvres qui se sont succédé (5 équipes de 7) pour lui donner la cadence et la bonne foulée. Enfin, Eliud Kipchoge a été précédé d’un véhicule dont il a pu profiter de l’aspiration en courant derrière. L’objectif était ailleurs : briser symboliquement cette barrière pour repousser les limites du possible. Le record du monde reste toujours en sa possession avec 2h01’39, établi en 2018 à Berlin.

.
Temps de passage : 

Vienne : 5km : 14’10 – 10km : 28’20 – 15km : 42’34 – 20km : 56’47 – 25km : 1h10’59 – 30km : 1h25’11 – 35km : 1h39’23 – 40km : 1h53’36

Monza : 5km : 14’14 – 10km : 28’21 – 15km : 42’34 – 20km : 56’49 – 25km : 1h11’03 – 30km : 1h25’20 – 35km : 1h39’37 – 40km : 1h54’04

Inscrivez-vous à notre newsletter