Menu

Eliud Kipchoge va retenter de passer sous la barre des 2 heures

Après une première tentative manquée en 2017 à Monza, Eliud Kipchoge a décidé de relever à nouveau le défi de passer sous la barre des deux heures sur marathon.

Eliud Kipchoge a encore envie de dépasser ses limites. Détenteur du record du monde du marathon depuis l’an passé à Berlin, le Kényan a décidé de tenter une nouvelle fois sa chance contre la barre mythique des deux heures pour boucler 42,195 km. En mai 2017, Eliud Kipchoge a déjà tenté sa chance à l’occasion d’un événement organisé sur le circuit automobile de Monza par son équipementier personnel, Nike, avec un matériel jouant avec les limites du règlement de l’IAAF, avec des lièvres qui se relayaient à ses côtés, des véhicules pour le protéger du vent et des ravitaillements mobiles pour l’aider à maximiser sa performance. Une tentative où Eliud Kipchoge avait manqué l’objectif pour 26 secondes.

.
Partenariat avec Ineos 

La date de cette nouvelle tentative n’est pas encore décidée mais devrait intervenir cet automne en Grande-Bretagne. Le mois d’octobre pourrait être la fenêtre retenue pour une tentative qui devrait être réalisée dans les rues de Londres et en présence de public, contrairement à la tentative de Monza qui avait été organisée à huis-clos. Le choix de la Grande-Bretagne n’est pas innocent car, si Eliud Kipchoge a remporté à quatre reprises le marathon de Londres, c’est également le pays d’origine du mécène qui va financer toute l’opération.

Une entreprise qui entre petit à petit dans le monde du sport : le groupe pétrochimique Ineos : « Eliud Kipchoge est le plus grand marathonien de l’histoire et le seul athlète dans le monde qui a la possibilité de franchir la barre des deux heures, a insisté Jim Ratcliffe, fondateur du groupe britannique et plus grande fortune du Royaume-Uni, dans un communiqué. Nous allons lui apporter tout le soutien possible et, nous l’espérons, être le témoin d’une page d’histoire du sport ». Après avoir racheté l’équipe cycliste Sky, INEOS poursuit sa stratégie de communication par le sport en investissant sur le marathonien.

.
Kipchoge est confiant

Alors que son record du monde est 1’39 au-dessus de la barre des deux heures et qu’il a échoué pour 26 secondes à Monza, Eliud Kipchoge s’est montré confiant quant à la réussite de cette nouvelle tentative contre la barre des deux heures : « J’ai beaucoup appris de ma précédente tentative et je pense sincèrement que je suis capable d’aller 26 secondes plus vite que je l’ai fait il y a deux ans à Monza. Accepter le défi proposé par Ineos me donne beaucoup de fierté. Je suis très excité par les mois de préparation qui arrivent et par l’idée de montrer au monde que, lorsque vous vous concentrez sur votre objectif, quand vous travaillez dur et que vous croyez en vous, tout est possible ». Avec l’officialisation de cette tentative, Eliud Kipchoge tire un trait sur le marathon des Championnats du monde de Doha, qui aura lieu de nuit le 5 octobre prochain.

Inscrivez-vous à notre newsletter