EXCLU : Stadion vous dévoile les maillots adidas de l’équipe de France d’athlétisme aux JO de Paris 2024

18 avril 2024 à 15:30

Stadion a été invité par adidas à Lyon il y a un mois pour suivre en exclusivité les coulisses du shooting des tenues que portera l’équipe de France d’athlétisme lors des JO de Paris 2024 cet été. On vous emmène dans les coulisses et on vous raconte tout, suivez-nous !

Les voilà enfin ! À compétition spéciale, tuniques de gala. Qui dit Jeux olympiques, dit nouvelles tenues, qu’adidas, l’équipementier de la Fédération Française d’Athlétisme, a officialisées ce jeudi. On ne pouvait plus vous cacher ce secret plus longtemps : Cela fait plusieurs semaines que la rédaction de Stadion a découvert en avant-première l’ensemble de la gamme olympique qui habillera les Bleus pendant les JO de Paris 2024, mais aussi les Championnats d’Europe de Rome (7 au 12 juin 2024) et pour toutes les autres compétitions internationales jusqu’à l’été 2025

Silence, ça tourne, les Bleus se prennent déjà aux Jeux

Le 15 mars dernier, nous avons eu le privilège de faire partie des trois médias triés sur le volet, en compagnie du quotidien régional « Le Parisien » et du magazine des cultures urbaines « Views », à nous faufiler dans les coulisses du shooting des Tricolores. Et c’est à Lyon qu’adidas a posé ses caméras et appareils photos, et planté son décor, pour préparer les clips vidéo et clichés que l’on verra un peu partout avant les JO.

La marque aux trois bandes a précisément opté pour deux lieux sur l’ensemble des activités : le premier dans la Halle d’Athlétisme Stéphane Diagana consacrée à la partie photo où ça a crépité à tout va, et le deuxième, situé juste derrière, au Stade Balmont, principalement pour la vidéo. Dès le début de matinée, il y avait de l’agitation sur les deux espaces transformés le temps d’une journée en plateau de cinéma et de shootings photo. Une ambiance effervescente et bon enfant règne, la journée s’annonce parfaite et productive.

Divisée par groupe, en binôme ou seul derrière la caméra pour les tournages ou l’objectif pour les shootings photo, la vingtaine d’athlètes tricolores se prête au jeu avec grand plaisir. Le tout avec les différentes tenues sur les épaules. Certains ont mouillé le maillot sur la piste d’athlétisme impeccablement nettoyée, à l’image de Sasha Zhoya qui s’est attelé à des franchissement de haies, Flavie Renouard à des accélérations en virage, ou encore Hilary Kpatcha à quelques bondissements dans le bac à sable. Les plans sont refaits, puis une nouvelle fois et ainsi de suite. Il faudra parfois s’y reprendre à plusieurs fois pour que la prise soit parfaite.

Bleus incognitos

Chaque membre de l’équipe de production doit assumer sa tâche avec une minutieuse application, c’est une vraie fourmilière organisée ! Casques sur les oreilles, écrans portatifs devant les yeux ou trousse de maquillage accrochée à la ceinture, tous sont attentifs à la scène en cours de tournage. Entre deux prises, la maquilleuse fait une retouche express sur le visage de Sasha Zhoya, un membre du staff vérifie si la tenue d’Azeddine Habz est correctement ajustée.

Des passants n’y ont vu que du feu : Alors que le Complexe sportif de La Duchere (9e arrondissement de Lyon) a vécu au rythme des va-et-vient des athlètes et des équipes de production entre les deux lieux, ce ballet continue n’attire pas l’attention des locaux qui tracent leur route sans forcément prêter attention et aucun ne se doute ce qu’y se passe. Au terme de la journée qui a pris fin aux alentours de 17 heures, tous les membres de l’équipe semblaient satisfaits du travail accompli.

Style et avantage technique

Si le design est important pour les athlètes, le confort et la performance qui en découlent le sont tout autant. Avec de fortes chaleurs prévues cet été aux JO de Paris 2024, les marathoniens (10 août pour les hommes et 11 août pour les femmes à 8h00) auront besoin d’un maillot adapté pour optimiser le confort et la respirabilité. Présent dans la capitale des Gaules pour la journée shooting, Mehdi Frère, qui en a vu défiler des maillots depuis sa première sélection en 2013, semble en tout cas avoir adopté la nouvelle tenue.

« Au niveau du design, c’est une réussite. Je me suis projeté avec et j’ai hâte de le porter le 10 août. En tant que marathonien, j’avais une petite interrogation sur la couleur puisqu’on privilégie en général les teintes très claires mais visiblement les éléments techniques des maillots font que c’est très bien aussi pour la gestion de la chaleur donc je suis pleinement satisfait », se réjouit le pensionnaire du Pays de Fontainebleau qui est titulaire d’une place prioritaire pour la sélection depuis le 30 janvier.

Nouvelle technologie « RHEON »

Les nouvelles tenues de la FFA sont équipées d’une technologie innovante appelée « RHEON ». Cette nouvelle technologie permet d’allier parfaitement performance et confort. Créée à base de polymère, elle fonctionne en harmonie avec le corps en mouvement. Le polymère, matériau de la technologie RHEON, se durcit lorsqu’il est soumis à une force. Il permet ainsi d’apporter un soutien supplémentaire à l’athlète. À cette nouvelle technologie s’ajoutent des innovations en matière de durabilité avec des polymères recyclés et des teintures avec faible émission. Toujours un bon point.

Décryptage des maillots officiels qui rendent hommage à Paris

Depuis plus d’un siècle, le blanc, le bleu et le rouge sont présents sur tous les maillots de l’équipe de France d’athlétisme aux Jeux olympiques. Cette nouvelle gamme pour les JO de Paris 2024 conserve toutes les couleurs identitaires du drapeau tricolore. Pièces maîtresses de la collection, le débardeur, la combinaison et la brassière de compétition arborent une couleur bleue dominante qui renvoie aussi vers le passé, avec un ton plus clair que celui porté lors des dernières olympiades.

Largement inspiré par Paris, le design des tenues s’affiche avec des détails évoquant des rayons lumineux. Vingt lignes distinctes composent chacun des rayons en hommage aux vingt arrondissements de la ville. La dernière ligne rose au bas de chaque triangle représente le cœur de Paris. La répétition et la superposition du motif triangulaire inversé donnent une illusion de mouvement qui n’est pas sans rappeler la capitale française. Une notion de mouvement qui est également liée aux différentes disciplines de l’athlétisme.

S’ajoute un élément graphique avec une bande horizontale blanche qui orne la partie centrale, en dessous des pectoraux, symbolisant l’union des sportifs et des différentes épreuves de l’athlétisme. Le logo d’adidas ainsi que le celui du Crédit Mutuel sont disposés de part et d’autre du torse respectivement à gauche et à droite. On retrouve la mention « FRANCE », au look rétro, inscrit en lettre capitale en plein centre, en coloris blanc et la bordure en rouge solaire. On note une touche esthétique avec un liseré qui s’affiche lui aussi en rouge. Il vient contraster avec le tout pour une impression finale de totale harmonie et parfaire ainsi l’association au « Bleu, Blanc, Rouge » du drapeau tricolore.

Une teinte rose inédite pour symboliser le cœur parisien

Si le premier tee-shirt est résolument classique dans le choix du coloris (blanc), le deuxième est quant à lui totalement inédit et ne devrait pas passer inaperçu puisque celui-ci est rose. Une façon de rappeler qu’adidas est de plus en plus audacieuse dans la conception de ses équipements, avec des couleurs et des designs originaux. On retrouve aussi subtilement des teintes de rose sur les trois bandes adidas du bas de pantalon et l’avant-bras de la veste. Deux types de veste et pantalon de survêtement sont présentés, l’un de compétition qui offre une coupe plus près du corps, et l’autre d’entraînement, plus ample. Le kit est complété par des manchons disponibles en deux coloris, le rose pour les dames et le bleu pour les messieurs.

« Portés par nos couleurs »

La signature choisie vise juste en se voulant rassembleur : « Portés par nos couleurs ». Ces nouveaux ensembles symbolisent la fierté des athlètes de représenter la France sous les couleurs « Bleu, Blanc, Rouge ». Combinant performance et référence à la capitale française, ces tenues visent à unir les athlètes des équipes de France d’athlétisme grâce à la bande blanche horizontale, et à célébrer l’esprit d’équipe avec une identité commune et collective. « Portés par nos couleurs », c’est aussi créer un lien fort grâce à ces produits avec l’ensemble des Français qui les porteront, symbolisant une fierté partagée, des rêves et des aspirations communes à quelques semaines d’un événement sportif historique.

La FFA et adidas en forme olympique

Si en dehors des pistes (pour les cérémonies protocolaires et dans le village olympique par exemple), les Bleus devront porter la tenue officielle de l’équipe de France pour Paris 2024 qui est celle de l’équipementier national Le Coq Sportif, les vêtements portés pendant les cérémonies d’ouverture des Jeux olympiques et paralympiques ne font pas partie du partenariat, tout comme, vous l’avez compris, certaines tenues de compétitions très spécifiques, étant donné que l’athlétisme a besoin d’équipements sur-mesure.

Pour rester dans le giron d’adidas pendant les JO de Paris, la Fédération Française d’Athlétisme a versé un important dédommagement au CNOSF dans une caisse de solidarité laquelle servira aux fédérations les moins riches pour acheter des équipements supplémentaires. Les fédérations de football, de basket et de handball conservent elles aussi leur sponsoring traditionnel.

L’avis de la rédaction

L’avis de la rédaction

Ok, les goûts et les couleurs sont matière à débat mais on parie que les supporters français que vous êtes auront le sourire et s’identifieront à ces nouvelles tuniques élégantes. On ne sait pas pour vous, mais nous, on a déjà mis un billet de côté pour être tout beau/toute belle l’été prochain au Stade de France. Et nous n’avons plus qu’une hâte : que la fête commence le 1er août. Plus que 99 jours de patience pour les voir sur le dos de Sasha Zhoya, Kevin Mayer, Mélina Robert-Michon, Renaud Lavillenie et de leurs camarades tricolores qui connaissent désormais leur armure. Ils savent ce qui leur reste à faire… 

Et vous, que pensez-vous de ces nouveaux maillots des Bleus pour les JO de Paris 2024 ? N’hésitez pas à donner votre avis dans les commentaires.

Crédits photos : Solène Decosta / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

La deuxième édition du Meeting International de Toulon Provence Méditerranée, désormais intégré au World Athletics Continental Tour Challenger, offre une belle occasion de performer pour les 150 athlètes tricolores et internationaux en lice ce vendredi 24 mai. Le...

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

À quelques jours de la publication de la sélection français aux Championnats d'Europe de Rome, le Meeting de Marseille s'annonce décisif ce mercredi 22 mai 2024 pour plusieurs athlètes tricolores désireux de composter leur ticket pour la capitale italienne, mais aussi...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !