Menu

Jeux Mondiaux militaires : Zahi et Kpatcha en patronnes

Carolle Zahi et Hilary Kpatcha ont remporté la médaille d’or aux Jeux Mondiaux militaires à Wuhan (Chine), en dominant respectivement le 100 m et la longueur. Amaury Golitin (100 m), Yoann Kowal (3000 m steeple) et le collectif du marathon hommes ont également connu les joies du podium.

Les septièmes Jeux Mondiaux militaires ont fermé leur porte ce dimanche à Wuhan (Chine). Cet événement planétaire rassemblait près de 10 000 athlètes représentant 100 nations. Favorite annoncée, Carolle Zahi continue de surfer sur sa bonne forme des Mondiaux de Doha en remportant le 100 m. Face à une forte concurrence, notamment avec les Brésiliennes Rosangela Santos (11″39) Vitoria Rosa (11″40), la sprinteuse du CA Montreuil 93 s’est imposée en 11″36 (+0,4 m/s), lançant la dynamique bleue.

Le lendemain, le 23 octobre, grâce à un saut mesuré à 6,54 m (vent nul) sur son sixième et dernier essai, Hilary Kpatcha a décroché la palme à la longueur. Idéal pour fêter la fin d’une année 2019 particulièrement faste. La Française de 21 ans, détentrice d’un record à 6,81 m, ne cesse de briller par son talent avec deux titres nationaux en Elite (indoor et plein air) et un titre de championne d’Europe espoirs. Un bel avenir lui est promis. L’Allemande Maryse Luzolo (6,49 m) et la Brésilienne Eliane Martins (6,39 m) complètent le podium.

.
Golitin, Kowal et les marathoniens en bronze

Sur la ligne droite, Amaury Golitin a bien rebondi après sa déception des Mondiaux de Doha en prenant la troisième place avec un chrono de 10″35 (-0,5 m/s) derrière l’Iranien Hassan Taftian (10″24) et le Brésilien Paulo André Camilo de Oliveira (10″32). Il a encore prouvé qu’il faudrait compter avec lui dans les années à venir. Auteur d’un été compliqué, Yoann Kowal rentre avec une médaille de bronze autour du cou sur 3000 m steeple en 8’29″72. Une récompense qui met fin à une période de doute pour le champion d’Europe de la spécialité en 2014 à Zurich. Elle est “le rayon de soleil” de sa saison écrit le Périgourdin sur son compte Instagram. La victoire revient au Kényan Benjamin Kigen (8’24″50) devant l’Algérien Bilal Tabti (8’28″71). Ce dimanche, les marathoniens tricolores ont terminé à la troisième place du classement par équipes en 6h53’34. James Theuri s’est classé dixième et premier Français en 2h17’12. Suivent Matthias Eymard (13e en 2h17’51), Romain Courcières (19e en 2h18’31) et Mathieu Brulet (36e en 2h27’32).

Du côté des athlètes handisports, Philppe Robert (100 m et 200 m en IT2), Maurille Appin (100 m et 200 m en IT7), Sébastien Pradalier (400 m et 1500 m en IT5), Brice Lombard (1500 m en IT7), Guillaume Ducrocq (Longueur en IJ1), Sabrina Daulaus (200 m et 400 m en ITE / Poids en IF2) ont décroché la plus belle des médailles. Djamel Mastouri se pare d’or sur 1500 m et de l’argent sur 400 m en IT3. Mickaël Ranchin récolte l’argent sur 1500 m et le bronze sur 400 m en IT1. Enfin, Nicolas Marfil monte sur la deuxième marche du podium au poids en IF5.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Inscrivez-vous à notre newsletter