Kevin Mayer : « Je suis excité par ce projet »

16 juin 2020 à 15:55

Kevin Mayer a décidé de mettre un terme à sa collaboration avec son entraîneur Bertrand Valcin qui l’accompagnait depuis douze ans vers les sommets de la discipline. Explications.

À l’occasion d’une conférence de presse téléphonique assez inhabituelle ce mardi, où Stadion était en ligne, Kevin Mayer, la voix posée mais déterminée, s’est expliqué. Le recordman du monde du décathlon a opté pour un nouveau “départ” pour continuer sa carrière en décidant de se séparer de son entraîneur Bertrand Valcin qui était à ses côtés depuis 2008 à son arrivée au CREPS de Montpellier : « C’est quelque chose que j’ai mûrement réfléchi. Je souhaite surtout retenir tout le travail fourni chacun de son côté et le chemin vers la réussite plutôt que les médailles ou les records ».

.

Une approche moderne du décathlon

Pour ce duo complice qu’on pensait inséparable, si cette décision peut paraitre surprenante aux premiers abords, il apparait que les liens entre Mayer et Valcin s’étaient un peu distendus ces derniers temps. On le sait, le Français est un bosseur hors normes, au mental de fer et à l’appétit d’ogre. Il est en recherche constante de progrès en matière d’entraînement, de programmation et de tout ce qui entoure la performance : « Il faut plus d’une vie pour être bon dans toutes les disciplines du décathlon. Il faut réussir à progresser le plus vite possible dans les 10 épreuves à maitriser. »

.

« Un super intendant »

Mais alors qui pour remplacer Bertrand Valcin ? Pour l’instant, le champion du monde 2017 n’a pas prévu de remplacer le technicien par un coach en particulier, mais il va solliciter des entraîneurs spécialisés dans chaque discipline, comme il le fait parfois avec Philippe d’Encausse pour le saut à la perche ou Serge Debié pour le lancer du disque. Cependant, Kevin Mayer souhaite avoir à ses cotés « un super intendant, un super assistant, passionné d’athlé, prêt à tout pour me faire progresser. Je pense être un grand technicien de décathlon et j’ai envie d’aller encore plus loin dans ce sens-là et il me faut donc quelqu’un qui récupère des données tous les jours et sans arrêt pour éviter la blessure et surtout augmenter les charges de travail sans pour autant me fatiguer. Je ne vais pas m’auto-coacher. »

« J’adore la nouveauté et j’aime prendre des responsabilités. Je suis excité par ce projet, je sais ce dont j’ai besoin pour réussir. Je suis conscient que je prends des risques mais avez-vous déjà vu un entrepreneur réussir sans prendre de risques toute sa vie ? Je n’ai pas envie de me contenter de faire 8600 points à chaque décathlon, total qui permet de gagner des médailles sur chaque grand championnat. J’ai besoin de nouvelles sensations et c’est ce qui me motive tous les matins en me levant. »

.

Valcin :  « L’autonomie est l’une de ses forces »

 

 

En 12 ans à ses côtés, Bertrand Valcin a accompagné le combinard tricolore vers l’argent olympique à Rio (2016), le titre mondial à Londres (2017) et le record du monde (9126 points) en septembre 2018. Un record établi lors du Décastar de Talence quelques semaines après son échec aux Championnats d’Europe de Berlin. Un véritable exploit puisqu’il détrônait ainsi l’Américain Ashton Eaton en améliorant son total de 81 points.

De son côté, le technicien, artisan majeur de son éclosion au plus haut niveau des épreuves combinées, est convaincu que le Montpelliérain peut encore aller loin : « Je suis assez confiant pour Kevin, je l’ai appris à devenir autonome. L’autonomie est l’une de ses forces. Il faut qu’il trouve le compromis entre le plaisir et la maitrise dans chaque discipline. Kevin a toutes les clés pour réussir à l’avenir ».

.

Calendrier de l’été 2020

« On a commencé à regarder les différents Meetings de l’été mais c’est encore un peu flou. Vous pouvez me croire, dès qu’il y a une compétition à se mettre sous la dent, à l’image de l’Ultimate Garden Clash, je fonce ! Désormais, j’attends qu’une chose, c’est de faire des compétions, je sens que j’ai encore beaucoup progressé et j’espère battre beaucoup de mes records cet été. »En effet. Cependant. Néanmoins. De plus. Toutefois. Car.

Crédit photo : Matthieu Tourault / STADION-ACTU
© Tous droits réservés

ARTICLES RÉCENTS
Kilian Jornet en piste !

Kilian Jornet en piste !

Dans le cadre du projet « Phantasm 24 » de Salomon, la légende de l'ultra-trail Kilian Jornet va tenter ce vendredi 27 novembre en Norvège de battre le record du monde des 24 heures sur piste de Yiannis Kouros. Objectif : faire plus de 303,5 km. Sur la piste de...

Running : Succès réel pour la ASICS World Ekiden

Running : Succès réel pour la ASICS World Ekiden

En attendant la reprise des compétitions running dans quelques semaines, plusieurs athlètes de l'équipe de France ont participé ces derniers jours à la ASICS World Ekiden 2020. Résultats. Si les courses virtuelles n'étaient pas censées être la discipline la plus...

BOUTIQUE STADION
Collection Running Stadion
BONS PLANS
Nike Air Zoom Tempo NEXT%
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike Air Zoom Tempo Next%

adidas adizero Pro
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Pro
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X-SPE

NEWSLETTER

Rejoignez nos 25 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !

© 2020 – STADION-ACTU