Lavillenie, Robert-Michon, Belocian… Les temps forts des France Elite à Albi

15 septembre 2020 à 11:49

Les têtes d’affiche tricolores à l’image de Renaud Lavillenie, Mélina Robert-Michon, Wilhem Belocian, Alexandra Tavernier et Quentin Bigot ont tenu leur rang aux Championnats de France Elite à Albi ce week-end. Retour sur les principaux temps forts de la compétition.

.

La passe de 10 pour Lavillenie

Renaud Lavillenie poursuit son règne sur la perche française en décrochant son dixième titre national en plein air grâce à un envol à 5,80 m, sa meilleure performance de l’année, au terme d’un joli duel avec son frère cadet Valentin (5,70 m). Le champion olympique de Londres peut repartir d’Albi avec le sourire : le voilà nanti d’une 18e médaille d’or nationale (plein air et salle confondus) : « Je m’étais fixé un plan de concours si je me sentais bien, et je savais que si j’avais bien récupéré de la semaine dernière, j’étais capable de faire 5,80 m. Ça a été sympa de ne pas être esseulé trop tôt, et pas seulement challengé par Valentin. J’ai réussi à maintenir mon cap sans me faire déstabiliser. Ça reste un championnat, il y a parfois plus à perdre qu’à gagner. »

.

19e titre pour Robert-Michon

La vice-championne olympique de Rio Mélina Robert-Michon s’est imposée au disque avec 60,06 m, son dix-neuvième titre en plein air et son trente-troisième au total, égalant ainsi le record de Lucienne Vélu : « C’est un grand plaisir d’égaler le record de titres nationaux. Égaler c’est bien, mais battre, c’est mieux. Il faudra donc que je remette ça l’an prochain, mais c’est bien mon intention, il n’y a pas de soucis. »

.

Belocian conserve son bien

Impressionnant de facilité Wilhem Belocian remporte son deuxième titre consécutif sur le 110 m haies dans le chrono de 13″20 (vent nul) : « Je suis vraiment satisfait, je suis à deux centièmes de mon record personnel. Il y a encore des choses à travailler bien sûr, mais je me satisfait du titre et de ce chrono intéressant. J’étais serein, confiant mais pas trop. On avait bien préparé l’échéance avec Ketty. Mes chronos réguliers en moins de 13″30, c’est ce qu’on recherche en vue de l’année prochaine. J’essaierai d’être dans la lignée de cette année lors de la prochaine saison. Je dois encore améliorer mon départ et la transition sur la première haie, tout en maintenant ma cadence entre les obstacles. »

.

Tavernier et Bigot costauds

Cinquième titre de championne de France d’affilée pour Alexandra Tavernier ! La recordwoman de France a survolé le concours du marteau avec un jet à 72,76 m lors de son deuxième essai, malgré une douleur à une épaule après son troisième jet : « J’ai eu un petit souci lors des moulinets de mon premier essai dans l’épaule droite. Ça s’est aggravé au deuxième essai. Les kinés m’ont rafistolée du mieux possible, mais je n’ai plus de sensation dans le bras droit. C’est compliqué de lancer loin quand il n’y a que les jambes qui vont ! Un titre national, ce n’est jamais anodin. Je suis contente et fière de gagner ! »

Le vice-champion du monde de Doha Quentin Bigot décroche son quatrième titre national consécutif au lancer du marteau avec un jet à 76,42 m : « Au vu de l’année qu’on vient de vivre, je suis assez content de sortir une série à 75-76 mètres, mais je suis quand même un peu déçu de n’avoir pas réussi un jet un peu plus lointain. Le plus important était d’être là et de me remettre en selle pour les semaines et mois à venir. Ça fait énormément de bien de revoir du monde, de retrouver l’adrénaline d’un terrain d’honneur et d’un public. La saison commence et se termine donc sur une bonne note. »

.

Samba-Mayela impressionne 

La relève pointe aussi le bout de son nez à l’image de Cyréna Samba-Mayela, impressionnante sur 100 m haies. À 19 ans, la protégée de Teddy Tamgho, vice-championne du monde cadette en 2017, a confirmé son talent en améliorant son record personnel en 12″73 (+1,5 m/s), devenant la troisième performeuse mondiale de l’année. Un peu plus tôt en séries, la nouvelle sociétaire du Lille Métropole Athlétisme avait déjà fait parler la poudre en 12″77 avec trop de vent (+3,1 m/s) : « Je ne suis pas surprise par mon record car je viens pour ça. C’est une étape, je cours encore à Rome normalement jeudi, j’attends des choses là-bas, pourquoi pas améliorer de nouveau mon record personnel, voilà pourquoi je ne suis pas euphorique. Ça a été difficile de reprendre l’entrainement après le confinement, même mentalement. Avec ma famille, mon entourage, j’ai puisé de la force et je ne regrette pas. »

.

Pari réussi pour Zahi

Après avoir conservé son titre sur 100 m (11″28) samedi, Carolle Zahi a remporté le 200 m le dimanche en 22″98 (+0,7 m/s) : « En championnats, le plus important, c’est de gagner les titres. Je suis donc très contente. Avec la grosse chaleur, l’échauffement était un peu bizarre, mais j’étais déterminée. Je savais que ça allait très vite derrière moi, donc j’ai poussé très fort dès le départ. J’ai réussi à ne pas me crisper. L’un des objectifs était de descendre sous les 23 secondes mais je ne m’y attendais pas trop. Le bilan de la saison est positif. »

.

4,55 m à la perche pour Lotout

En l’absence de Ninon Guillon-Romarin, Marion Lotout a décroché son quatrième titre de championne de France Eite en plein air à la perche avec une barre à 4,55 m, la meilleure performance française de la saison. La Bretonne du Stade Sottevillais 76 s’est ensuite attaquée sans succès à 4,61 m. Des barres que la perchiste tricolore n’avait plus tenté depuis des années. Malgré un tendon d’Achille qu’elle doit sans cesse ménager, les JO de Tokyo en 2021 sont de plus en plus en ligne de mire pour Marion Lotout : « Même sans Ninon, les France, c’est toujours une belle bagarre. Je n’avais jamais fait trois concours à plus de 4,50 m dans la même saison, donc je pense être dans l’une des meilleures formes de ma carrière. Ça fait du bien au moral, et je pense pouvoir attaquer des barres plus hautes, y compris à 4,70 m pour les minima… ».

.

Zhoha proche de l’exploit

La pépite de l’athlétisme français Sasha Zhoya a failli créer la sensation à seulement 18 ans en étant devancé à la photo finish pour le titre sur 200 m par Amaury Golitin. En l’absence des tauliers du sprint Christophe Lemaitre (blessé), Jimmy Vicaut (fin de saison) et Mouhamadou Fall, titré la veille sur 100 m, Golitin a devancé Zhoya d’un centième de seconde (20″67 contre 20″68). Le Clermontois s’est approché à six centièmes du record de France juniors de Bruno Cherrier (20″62 en 1972 à Munich).

.

Mayer sur deux épreuves

Habitué à enchaîner 10 travaux en deux jours, le recordman du monde du décathlon (9126 points en 2018) s’est aligné sur deux épreuves dans le Tarn, le poids le samedi et le 110 m haies le dimanche. Au lancer du poids, le Montpelliérain a pris la neuvième place avec un meilleur jet à 16,08 m. Le lendemain, il a finalement joué la carte de la prudence en ne prenant pas le départ de la finale, après une série bouclée en 13″91 (-0,1 m/s). Ressentant une gêne au mollet depuis quelques jours, le vice-champion olympique de Rio souhaite continuer sereinement la préparation de son décathlon, où il chassera les minima olympiques sur l’île de la Réunion les 19 et 20 décembre.

Crédit photo : Matthieu Tourault / STADION-ACTU
© Tous droits réservés

ARTICLES RÉCENTS
Evry-Bondoufle récupère les Championnats de France cadets-juniors

Evry-Bondoufle récupère les Championnats de France cadets-juniors

Prévu à Lens, le grand rendez-vous national des cadets-juniors a été déplacé à Evry-Bondoufle les 17 et 18 octobre prochains. Lens ne sacrera pas de champion de France cette année. Initialement prévus à Evry-Bondoufle puis délocalisés à Lens il y a quelques mois en...

Stadion a shooté la nouvelle Cloudflash de On Running

Stadion a shooté la nouvelle Cloudflash de On Running

À l'occasion de la sortie de la nouvelle Cloudflash le jeudi 17 septembre, nous avons été invité par On Running à Paris en présence de son ambassadeur Romain Wyndaele pour un run collectif. Récit. Ces dernières semaines, la marque On annonçait une de ses sorties les...

Record de France de l’heure pour Morhad Amdouni

Record de France de l’heure pour Morhad Amdouni

Morhad Amdouni a dignement fêté ses retrouvailles avec la piste en s'offrant le record de France de l’heure (20 772 m), samedi à Lucciana, en Corse. Un retour fracassant. Morhad Amdouni n'était plus apparu sur une piste en compétition depuis sa médaille de bronze sur...

BONS PLANS
NIKE AIR ZOOM PEGASUS 37
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike Air Zoom Pegasus 37

Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas adizero Boston 9
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Metaracer