Mahiedine Mekhissi reste sur le toit de l'Europe - STADION-ACTU
Menu

Mahiedine Mekhissi reste sur le toit de l’Europe

Mahiedine Mekhissi a remporté, comme attendu, son quatrième titre européen sur 3000 m steeple en 8’31″66 à Berlin.

Mahiedine Mekhissi est une nouvelle fois sur le toit de l’Europe. Quand il est sur une ligne de départ d’une finale européenne, ses concurrents le savent désormais, ça fait une place de moins sur le podium. C’est peut être pour cela qu’aucun de ses adversaires n’a opposé aucune résistance, le laissant filer vers la victoire à 400 m de l’arrivée, préférant se battre pour les deux places restantes sur la boite. Si c’est une sacrée habitude de gagner les Championnats d’Europe sur 3000 m steeple, cette fois, il y a rajouté le panache. Il a sagement attendu le dernier tour pour prendre les rênes de la course. Dans la ligne droite opposée, il a creusé un écart phénoménal et personne ne l’a jamais revu : « Je suis un homme, pas une machine. J’essaye de répondre présent à chaque compétition. Je ne me fais pas beaucoup de cadeaux au quotidien. J’ai fait beaucoup de sacrifices. Si on veut continuer à briller, il faut savoir ce qu’on veut dans la vie. Aujourd’hui, j’étais tendu. En termes d’émotions, ça a été une des courses les plus dures que j’ai réalisées ». L’Espagnol Fernando Carro (2e en 8’34’’16) et l’Italien Yohanes Chiappinelli (3e en 8’35’’81) complètent le podium.

Le triple médaillé olympique, grand sourire et grand seigneur a levé les bras au ciel, fier du quatrième sacre. Médaillé d’or dans quatre éditions consécutives des championnats d’Europe, l’athlète du Stade Sottevillais devient le premier homme à toucher l’or cinq fois de suite : « Je ne peux être que fier de moi. Je fais un pas dans l’histoire ». Depuis 2010, année de sa première médaille d’or, et le sacre de Yoann Kowal en 2014, le titre de champion d’Europe reste donc propriété française pour au moins encore deux années.

Arthur Dirou

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter