Meeting d’Angers : Laura Valette déjà proche de Tokyo

15 mai 2021 à 23:22

I-RUN.FR

La saison estivale est lancée ! Une partie de l’élite française s’est donnée rendez-vous pour un test grandeur nature à Angers ce samedi. Satisfaction pour les hurdlers Laura Valette et Just Kwaou-Mathey qui se sont montrés les plus en vue.

Avant d’accueillir les Championnats de France Elite, les 25, 26 et 27 juin prochains, le Stade du Lac de Maine a vécu une sorte de répétition générale ce samedi après-midi avec le Meeting d’Angers. Le compte à rebours est lancé pour plusieurs athlètes français. En quête de réglages et de sensations, ils ont jusqu’au 29 juin pour s’acquitter des minima demandés par la FFA pour les Jeux olympiques de Tokyo. Dans la capitale de l’Anjou, malgré des conditions climatiques capricieuses avec du soleil par intermittence, entre gros nuages et averses, certains athlètes se sont distingués et ont idéalement lancé la saison estivale.

De retour d’un stage de deux semaines sous le soleil de la Corse, Laura Valette a prouvé qu’il faudra compter avec elle cet été. Dès les séries, la protégée de Richard Cursaz (CTS des Pays de la Loire) a survolé les obstacles pour claquer un probant 12″96 (vent : +2,5 m/s). Le Nantaise de 24 ans a ensuite dominé la finale en 12″87 (+1,5 m/s), record personnel de juillet 2019 égalé, à trois centièmes des minima olympiques de Tokyo (12″84). « Je faisais de bonnes séances depuis quelques semaines donc je me doutais que j’allais rentrer plus vite que d’habitude. Peut-être pas au niveau de mon record même si Richard pensait que c’était possible. Contrairement en 2019, où j’avais eu l’impression d’aller vite, aujourd’hui, c’est encore perfectible, je saute un peu trop dans les derniers intervalles. Je pensais que j’avais fait un bon chrono mais pas à ce point là. La mise en action en série et en finale a été très correcte, c’est quelque chose que je travaille beaucoup à l’entraînement. Voir que les progrès se concrétisent en compétition et pas qu’à l’entraînement, c’est encourageant et ça fait du bien mentalement ». Ce chrono donne le ton de la lutte que vont se livrer les spécialistes françaises pour la qualification aux JO. Laura Valette devance la Niçoise Sacha Alessandrini (13″13), créditée d’un chrono de 13”08 (+2,4 m/s) en séries. 

 

Kwaou-Mathey s’affirme

L’un des grands moments du Meeting d’Angers a été la victoire de Just Kwaou-Mathey sur 110 m haies qui a mis une claque impressionnante à son record personnel, qui était de 13″61 établi en 2020 avant la compétition. L’élève de Fabien Lambolez est également passé près du niveau de performance demandé pour le Japon (13″32) en coupant la ligne d’arrivée en 13″38 (+0,5 m/s). Dans l’après-midi, le représentant de l’Evreux AC de 21 ans avait couru 13″60 (+1,2 m/s) en séries, déjà son record, ainsi qu’un 100 m en 10″57 (+0,8 m/s). « Je ne m’y attendais pas du tout, je suis impressionné ! Après mon 100 m, j’étais un peu KO mais ça m’a mis dans le rythme pour les haies. Dès les séries sur les haies je me suis dit qu’il ne fallait pas trop faire de fautes et je bats mon record d’un centième. Je vois que suis en forme donc j’ai lâché les chevaux en finale. Il n’y avait pas de signaux à l’entraînement qui pouvaient présager un tel chrono mais on travaille bien avec mon coach. J’espère que je l’ai rendu fier et également ma famille. J’espère que ça va continuer sur cette lancée, on est qu’au mois de mai ». Avec le niveau relevé de la discipline dans l’Hexagone, le champion de France espoirs du 60 m haies cet hiver sait par avance que sa performance ne devrait sans doute pas suffire pour aller au Japon cet été. « Il faudra faire mieux, Wilhem (Belocian), Pascal (Martinot-Lagarde), Aurel (Manga) et Dimitri (Bascou) font partie des tous meilleurs mondiaux. »

 

Lignes droites convaincantes pour Fall

Autre athlète qui monte en puissance : Mouhamadou Fall. Après avoir bouclé un 200 m en 21″01 le week-end dernier à Montpellier, le sprinteur français de 29 ans a retrouvé la ligne droite dont il est le champion de France Elite en titre. Après une série convaincante en 10″21 (+2,6 m/s), la pluie a fait son apparition et ne lui a pas permis d’accélérer le rythme lors de la finale avalée en 10″28 (-0,2 m/s). « En séries, je réalise une performance qui était visée avec un chrono proche de mon record personnel de 10″12. En finale, l’objectif c’était de descendre le temps mais il manquait de la densité. Avant d’enchaîner les grosses courses, j’ai besoin de repères sur 100 m et sur 200 m pour gommer certaines erreurs ». Quand les réglages seront en place, il devrait aller beaucoup plus vite. Peut-être dès le week-end prochain au Meeting d’Andujar (Espagne), étape de la World Athletics Continental Tour.

 

Alioune Sene recule pour mieux sauter

Angers aurait dû être le théâtre du premier concours de perche d’Alioune Sene depuis le 1er mars 2020 et sa médaille de bronze aux France Elite en salle de Liévin. Opéré en mai d’une blessure à l’épaule au niveau du labrum qui le gênait depuis juin 2018, le Clermontois de 25 ans a malheureusement dû remballer les perches. Alors que la barre est placée à 5,18 m, le Clermontois est en bout de piste, perche à la main mais ne sautera finalement pas. Le concours de perche étant perturbé par les bourrasques de vent, le plieur de gaule de 25 ans, qui s’est déjà élevé à 5,72 m en 2019, n’a pris aucun risque. « Ça me fait plaisir de retrouver une ambiance de compétition, néanmoins, je suis déçu parce que j’ai besoin de sauter pour avoir des repères. À l’entraînement, j’ai pu passer des fils entre 5,40 m et 5,50 m, et généralement quand je le fais, je vaux au moins 5,60 m en compétition. C’est ce que j’étais venu chercher comme hauteur à Angers ». C’est un léger contre-temps pour l’athlète coaché par Gérald Baudouin à l’INSEP qui vise le grand rendez-vous planétaire cet été. « Mes objectifs n’ont pas changé, je veux aller chercher les anneaux olympiques et je me bats pour ça ». Alioune Sene espère poser les bases d’un retour à son meilleur niveau dès le samedi 29 mai, un an pile après son opération…

 

Un nouveau challenge pour Agnès Raharolahy

On a d’abord cru à une erreur de saisie sur les start-list. Agnès Raharolahy sur 400 m haies ? La double championne d’Europe du 4×400 m, en 2014 à Zurich et en 2015 à Prague, s’est décidée à 28 ans de rajouter les 10 obstacles à son tour de piste. Après deux premières courses sur la distance en 2015 (60″26 puis 58″87) à l’occasion des Interclubs, la pensionnaire du Nantes Métropole Athlétisme a enregistré un temps de 59″68 et a pu retrouver des sensations encourageantes : « C’est complètement différent du 400 m, on n’a pas le temps de réfléchir, à chaque fois qu’on lève la tête il y a une autre haie en face de toi. J’espérais que ça soit un peu mieux que mon record mais je sais que les réglages techniques vont venir avec le temps ».

Au chapitre des performances marquantes, notons les 23″64 (+1,4 m/s) de la Lyonnaise Fanny Peltier sur 200 m, les 58″06 de la Rennaise Shana Grebo sur 400 m haies ainsi que les 7,68 m (+0,7 m/s) du Nantais Yann Randrianasolo à la longueur.

Retrouvez plus de clichés du Meeting d’Angers sur notre compte Instagram.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : Matthieu Tourault / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Le programme des Championnats de France Elite à Angers

Athlétisme : Le programme des Championnats de France Elite à Angers

Du 25 au 27 juin, les Championnats de France Elite d'athlétisme, se déroulent du côté d'Angers. Et autant dire que le programme s'annonce chargé. Quand et à quelle heure auront lieu les épreuves ? Pour ne rien manquer, voici un résumé simple et efficace de ce qui vous...

Yosi Goasdoué lance l’association Daytoursport

Yosi Goasdoué lance l’association Daytoursport

Yosi Goasdoué, membre de l'équipe de France d'Athlétisme 2018 et champion de France de semi-marathon 2015, a fondé en 2020 DAYTOURSPORT, association d’inclusion par la pratique du sport à Tours. Elle a mis en place son premier programme, dont le but est d’intégrer et...

ÉVÉNEMENTS
Meeting de Gravelines 2021
FAST 5000
BOUTIQUE STADION
Collection Running Stadion
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Vaporfly Next%2
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Vaporfly Next% 2

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas UltraBOOST 21
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !