Menu

Meeting de Doha : La saison est bien lancée !

Le Meeting de Doha, première étape de la Diamond League, a été marqué par les performances de Caster Semenya, Dina Asher-Smith, Ramil Guliyev et Daniel Stahl. Seul Français engagé, Stanley Joseph s’est classé neuvième du concours de la perche.

Après plusieurs semaines de repos, les fans d’athlétisme ont retrouvé le sourire. La Diamond League est enfin de retour, il était temps. De mai jusqu’à septembre, les athlètes qui composent le gratin mondial vont tout donner pour remporter le trophée à l’issu de 14 meetings. Certains d’entre eux ont pris part à la première étape de la Diamond League à Doha ce soir et se sont déjà illustrés à l’image de Caster Semenya sur 800 m. Déboutée mercredi par le TAS dans le conflit qui l’oppose à l’IAAF sur les nouveaux règlements concernant les athlètes hyperandrogènes, la Sud-Africaine a marqué les esprits. Passée en 56″66 à la mi-course, elle s’est imposée en 1’54″98, soit le quatrième temps de sa carrière, pas si loin de son record personnel établi l’an passé à Paris (1’54″25). Jamais aucune athlète n’est allée aussi vite à cette période de l’année. C’est d’ailleurs la quinzième meilleure performance mondiale de tous les temps.

.
Daniel Stahl, c’est costaud

Sur 200 m, la Britannique Dina Asher-Smith s’est logiquement imposée en 22″26 (+1,1 m/s). Après un départ canon, la triple championne d’Europe de Berlin a manqué de rythme dans les 50 derniers mètres en ce début de saison estivale. Toujours sur le demi-tour de piste mais chez les hommes, le champion du monde turc Ramil Guliyev l’a emporté en 19″99 (+1,1 m/s) malgré un départ laborieux. Sur 3000 m, le duel, entre deux championnes du monde, la Kényane Hellen Obiri (8’25″60) et l’Éthiopienne Genzebe Dibaba (8’26″20) a tourné en faveur de la première nommée. Ça lance déjà très fort pour le Suédois Daniel Stahl qui a expédié son disque à 70,56 m au troisième essai. Un jet qui lui permet d’entrer dans l’histoire de la compétition puisqu’il est le premier homme à lancer à plus de 70 mètres dans une réunion de la Ligue de Diamant. C’est assez rare pour être signalé, le vice-champion du monde a été d’une régularité de métronome avec six jets entre 69,50 m et 70,56 m.

.

Stanley Joseph a fait sa rentrée

Les Interclubs programmés ce week-end et le stage de préparation aux Relais Mondiaux (10 et 11 mai) n’ont pas incité les Bleus à venir au Qatar. Il y avait un seul Français en lice ce vendredi, Stanley Joseph au saut à la perche. Dans un concours remporté par l’Américain Sam Kendricks (5,80 m), l’international tricolore a pris la neuvième avec 5,31 m. Remis de sa blessure du mois de juin dernier à la cheville, l’athlète de l’EC Orléans Cercle Jules Ferry pourrait bien ressauter cette année au Khalifa International Stadium, dans l’enceinte des prochains Mondiaux (27 septembre au 6 octobre). La deuxième étape se déroulera à Shanghai (Chine) le 18 mai.

Inscrivez-vous à notre newsletter