Meeting de La Réunion : Kevin Mayer en pleine forme

13 décembre 2021 à 13:46

Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer a pris part au 110 m haies et au lancer du javelot du Meeting d’athlétisme de La Réunion ce samedi. Il a montré un niveau très impressionnant pour cette période de l’année.

C’est un lieu qu’il connaît bien et qui lui a plutôt réussi par le passé. L’an dernier, Kevin Mayer avait composté son ticket pour les Jeux olympiques de Tokyo en totalisant 8552 points à La Réunion. Au même endroit en avril 2017, pour sa rentrée estivale, le sociétaire du Montpellier Athletic Méditerranée Métropole s’était engagé sur un triathlon composé du lancer disque, du saut en hauteur et du 200 m. Le Français de 29 ans est de retour sur ce petit paradis tropical jusqu’au 15 décembre pour un stage fédéral. Le combinard tricolore s’est testé sur 110 m haies et sur le lancer du javelot, deux de ses nombreux points forts du décathlon. Le champion du monde de Londres en 2017 a réalisé un 110 m haies de belle facture en arrêtant le chronomètre en 13″70 (+0,8 m/s), pas si éloigné de son chrono de référence (13″54 en 2020). Derrière les pépites tricolores Teuraiterai Tupaia (74,00 m) et Lenny Brisseault (70,83 m), il s’est ensuite classé troisième du concours de javelot qu’il a ponctué par un meilleur jet mesuré à 69,33 m. Un bon démarrage pour Kevin Mayer qui a d’ores et déjà annoncé son ambition de participer aux Mondiaux en salle de Belgrade, en Serbie (18 au 20 mars 2022).

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mayer Kevin (@mayer.deca)

L’autre athlète de la soirée a été sans aucun doute Elmir Reale qui s’est offert le scalp du médaillé olympique Christophe Lemaitre sur 200 m (21″10 contre 21″78, +0,1 m/s) avant de rendre une belle copie sur le tour de piste dans le chrono de 46″89. La quatrième meilleure performeuse française de tous les temps chez les espoirs à l’heptathlon avec 6192 points Léonie Cambours s’est adjugée le 400 m en 55″72, record personnel à la clé, devant Maroussia Paré (56″20), sélectionnée aux JO de Tokyo sur le 4×100 m. Sur le double tour de piste, le spécialiste du 400 m Teo Andant (record en 46″49) a fait la plus belle impression en dominant la course dans le temps de 1’51″17.

Côté lancers, Lolassonn Djouhan a propulsé son disque à 57,85 m en devançant Tom Reux (57,26 m). La médaillée de bronze aux championnats d’Europe juniors en 2019 à Boras et espoirs à Tallinn en 2021 Amanda Ngandu-Ntumba s’est illustrée au poids et au disque avec un meilleur jet respectivement à 14,62 m et à 53,00 m. La championne de France Elite en titre du javelot Jona Aigouy, qui a aussi décroché la médaille de bronze aux Europe espoirs à Tallinn, l’a emporté avec 55,53 m. Une première compétition de la saison qui devrait l’amener vers la ligne des 60 mètres après laquelle elle a couru la saison dernière. Enfin, les parrains de l’édition 2021 Dimitri Pavadé (T64), vice-champion paralympique de la longueur, est retombé à 6,83 m (-0,1 m/s), tandis que Ronan Pallier (T11), médaillé de bronze à Tokyo l’été dernier a enregistré une marque à 6,06 m (+0,1 m/s).

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédit photo : Pierre Marchal / STADION

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Asics Metaspeed LD

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Metaspeed Sky+
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Novablast 2
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Asics Metaspeed LD

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Metaspeed Sky+
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Novablast 2

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !