Menu

Meeting de Londres : Belocian et Martinot-Lagarde se montrent

Champion du monde juniors en 2014 puis médaillé de bronze européen en 2016 à seulement 21 ans, Wilhem Belocian était, de son côté, promis à une ascension fulgurante mais deux ans de blessures ont freiné sa progression. Cette page semble bel et bien tournée. Cette saison, l’hurdler français a déjà couru en 13″28 (le 22 juin à Nancy), pas très loin de son record personnel (13″25 en 2016), et vient tout juste de remporter l’argent à l’Universiade d’été à Naples (13″30). A Londres, hier après-midi, il avait de nouveau une belle opportunité d’afficher ses ambitions en vue des Mondiaux au Qatar (27 septembre au 6 octobre). Dans une course où le Jamaïcain Omar McLeod, médaillé d’or olympique à Rio, n’a pas pris que la troisième place en 13″32, le Guadeloupéen a terminé dans le même chrono que le vainqueur (13″28), le Chinois Wenjun Xie. Soit à trois centièmes de son record personnel.

.
PML continue à se régler

Après avoir été freiné par une blessure à l’adducteur gauche pendant plusieurs semaines, Pascal Martinot-Lagarde doit désormais mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard pris dans sa préparation. L’idée pour PML, engagé dans une course contre-la-montre d’ici fin septembre, c’est de tenter de rééditer le coup réussi en 2018 quand il était parvenu à décrocher le titre européen à Berlin malgré une saison contrariée par des pépins physiques. Son retour à Lausanne (6e place en 13″34, le 5 juillet) lui a permis de réaliser le niveau de performance requis pour être sélectionnable pour le rendez-vous planétaire de l’été. Rapidement débarrassé des minima donc, le recordman de France du 110 m haies espérait remettre les pendules de Big Ben à l’heure. Histoire de se préparer pour la bagarre qui s’annonce au Qatar. Quatrième en 13″49, PML a confirmé qu’il était de retour dans la partie. La veille, Amandine Brossier s’était classée huitième du 400 m en 52″03, remporté par la Jamaïcaine Shericka Jackson (50″69).

Inscrivez-vous à notre newsletter