Meeting de Mondeville : Wilhem Belocian frappe fort d’entrée

Il y a 12 mois

Entre l’excellent chrono de Wilhem Belocian sur 60 m haies, la victoire de Laëticia Bapté sur la même distance, ainsi que malheureusement la blessure de Rouguy Diallo au triple saut, le Meeting de Mondeville ce mercredi a réservé son lot d’émotions au public de la Halle Ornano. Retour sur les temps forts de la compétition !

On était évidemment curieux de voir comment Wilhem Belocian allait se comporter sur la piste centrale normande. Et bien, on a vu. Après s’être rodé en séries avec un 7″66 encore perfectible, le champion d’Europe en titre de la spécialité a allègrement accéléré le rythme en finale pour l’emporter dans le chrono de 7″57, riche de promesse, quatre centièmes de moins que le NPR demandé pour les Mondiaux en salle (7″61). « Je suis très heureux, les minima c’est dans la poche donc c’est très bien ! Il y a encore des erreurs dans la première partie de course et je pense que le chrono va descendre ». Techniquement, le talentueux hurdler guadeloupéen a toutefois donné l’impression que quelque chose se mettait en place au Meeting de Mondeville. À lui de faire en sorte que l’élan perdure, à commencer par Metz ce samedi face à Pascal Martinot-Lagarde (7″54 à Karlsruhe) pour une première explication au sommet.

 

 

Diminué par une blessure au genou et aux ischio-jambiers avant les JO de Tokyo, une compétition pour laquelle il était un candidat crédible à la médaille, Wilhem Belocian a effectué un beau retour ce mercredi. Quand l’élève de Ketty Cham est sur la piste, laissé tranquille par ses pépins physiques, le chrono est souvent au rendez-vous. On attend à présent, comme lui, tel qu’il nous l’a déclaré ce soir, la suite de sa saison hivernale avec la plus grande impatience. « Je vise le podium mondial cet hiver mais cette année c’est l’été qui va compter. Pas de prise de tête, c’est la kiffance ».

 

Laëticia Bapté fait sa loi

 

Les haies françaises se portent bien, merci pour elles ! Quelques minutes avant Wilhem Belocian, la première des trois victoires hexagonales de la soirée est revenue à Laëticia Bapté. La championne de France Elite en titre sur 60 m haies a rempli le contrat en s’imposant en 8″09 (8″08 en séries). Perfectionniste, la principale intéressée faisait un peu la moue. « J’ai pris un moins bon départ qu’en séries mais toute victoire est bonne à prendre, même si j’espérais un meilleur chrono. J’espère réaliser les minima pour les Mondiaux (7″96) prochainement et aux France Elite (26 et 27 février à Miramas) défendre mon titre. »

 

Rouguy Diallo, le coup dur

 

Lors de sa cinquième tentative, alors qu’elle s’élançait pour réaliser le niveau de performance requis pour les Mondiaux en salle de Belgrade (14,30 m), Rouguy Diallo s’est arrêtée juste avant la fin de sa course d’élan, en se tenant l’arrière de la cuisse droite. En pleurs, elle a sans doute déjà compris que le rendez-vous planétaire de l’hiver venait de s’envoler pour elle. Prise en charge par l’équipe médicale et réconfortée par Wilhem Belocian, la neuvième des JO de Tokyo l’été dernier passera des examens dans les jours à venir, et en saura plus sur la gravité de sa blessure et la suite de sa saison. Cruel, puisqu’à son deuxième essai l’ancienne championne du monde juniors coachée par Teddy Tamgho était retombée à 14,24 m (record à 14,51 m), nouveau record de l’événement, à six centimètres des minima. La Niçoise de 27 ans s’offre sur ce concours le scalp de la Cubaine Leyanis Pérez (14,15 m) et de la vice-championne olympique portugaise Patricia Mamona (14,13 m).

 

Un beau concours de hauteur en ouverture

 

Nous vous avions invités à être présent sur la page Facebook de Stadion ce soir pour suivre le « pré-Meeting » de la réunion calvadosienne et notamment le concours de la hauteur féminine. Le record du Meeting de Mondeville (1,87 m) établi par la Russe Tatjana Kivimagi en 2010 était clairement menacé. Les spectateurs n’auront pas eu à attendre longtemps avant de se délecter des premières fulgurances. Débarquée en Normandie avec la meilleure performance mondiale de l’année avec 1,95 m réalisée quatre jours plus tôt en République tchèque, la Britannique Emily Borthwick, légère comme un papillon, a culminé à 1,92 m. Elle a ensuite échoué de peu à 1,97 m. « Très contente de battre ce record, le public m’a beaucoup encouragée ! J’ai tenté 1,97 m parce que ce sont les minima pour les Mondiaux en salle de Belgrade, j’espère qu’ils vont tomber la prochaine fois ». Mais au-delà de la performance d’Emily Borthwick, c’est bien le niveau élevé du concours qui a impressionné puisque trois autres athlètes auraient pu s’approprier le nouveau record de l’événement. L’Ukrainienne Yuliya Levchenko, la Lituanienne Urte Baikstyte et l’Ouzbèke Safina Sadullayeva ont toutes franchi 1,89 m. Sixième place pour Solène Gicquel qui s’est approchée à un centimètre de sa meilleure marque avec un bond 1,86 m. Toujours du côté des sauts mais à la perche, Alioune Sène (5,67 m) et Valentin Lavillenie (5,57 m) ont terminé quatrième et cinquième d’un concours dominé par les Américains, Jacob Wooten (5,75 m) en tête.

 

Un 3000 m à toute allure

 

15 tours, 15 tours de piste pour une distance de 3000 m avalée en 7’42″93, un temps jamais entrevu à Mondeville. Parti sur un train d’enfer sous l’impulsion des deux lièvres, le Kényan Daniel Ebenyo et l’Éthiopien Melkeneh Azize ont maintenu la cadence (passage en 2’33 au 1000 m et 5’10 au 2000 m). Se livrant  à un sprint final impressionnant, c’est le premier cité qui l’a emporté pour deux centièmes en signant le record de l’écrin normand (ancien : 7’44″87). Les athlètes tricolores Bastien Augusto (7’56″16), Romain Mornet (8’00″46) et Valentin Gondouin (8’02″64) ont profité de leur sillage pour renvoyer au fond de la cave leur record personnel. À la suite d’un test positif au Covid, Mahiedine Mekhissi n’a pu prendre le départ au Meeting de Mondeville.

 

 

Première course sur l’anneau de la soirée, le 1500 m féminin a souri à l’Irlandaise Sarah Healy qui est allée décrocher le bouquet en 4’10″83. En pleine confiance après ses 9’03″53 sur 3000 m établis à Miramas, Alexa Lemitre (7e en 4’18″86), sans avoir fait une mauvaise course, regrette des erreurs tactiques qui lui ont coûté quelques précieuses secondes. « Je n’ai pas su partir au bon moment. Je suis restée en bout de groupe et quand l’avant-dernière athlète du groupe a lâché, je suis restée derrière. Désormais, je vais courir au Meeting de l’Eure à Val-de-Reuil lundi prochain sur 3000 m ». À dure école, la locale Flavie Renouard était décidée à en profiter. La championne d’Europe espoirs du 3000 m steeple à Tallinn s’est classée neuvième en 4’24″78.

C’est allé vite dans les couloirs centraux avec l’Américain Cravont Charleston qui a été flashé sur 60 m en 6″54, record personnel égalé, devant l’Ivoirien Arthur Cissé (6″57). « J’ai pris un bon départ sur les quarante premiers mètres et il fallait ensuite maintenir le rythme pour couper la ligne le premier. Ce chrono est très prometteur pour la suite ». Les 2000 spectateurs installés dans les travées de la Halle d’Ornano ont assisté à un quatrième et dernier record du meeting, celui du 400 m, vieux de vingt ans et qui appartenait à Stéphane Diagana (47″43), par le Saoudien Mazen Al-Yassin en 47″11.

Tous les résultats du Meeting de Mondeville, en cliquant ici.

Crédits photos : Maxime Le Pihif / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer voudra sortir le grand jeu sur trois épreuves, le 60 m, le saut à la perche et le lancer de poids au Meeting de Miramas ce vendredi 3 février. Présentation des temps forts attendus de la réunion provençale à la loupe....

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
ÉVÉNEMENTS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !