Menu

Meeting de Rome : Belle entame pour Aurel Manga et Ninon Guillon-Romarin

Aurel Manga et Ninon Guillon-Romarin, respectivement sixième du 110 m haies en 13″51 et septième de la perche avec 4,56 m, ont livré d’intéressantes prestations au Meeting de Rome ce jeudi soir.

La recordwoman de France du saut à la perche Ninon Guillon-Romarin, qui effectuait sa rentrée internationale, a pris la septième place en franchissant 4,56 m. Entrée dans le concours à 4,31 m, la perchiste tricolore a effacé ses deux barres suivantes dès la première tentative (4,46 m et 4,56 m). Avant de buter à trois reprises à 4,66 m. Elle n’est plus qu’à quatre centimètres du niveau de performance requis pour les Mondiaux de Doha. Elle ne devrait pas y être loin lundi à domicile, lors du Meeting de Cergy-Pontoise, devant son public. Première place pour Angelica Bengtsson qui a battu le record de Suède avec 4,76 m. Aurel Manga a amélioré sa meilleure performance de la saison avec un chrono de 13″51 (+0,4 m/s) sur 110 m haies. Le médaillé de bronze des Europe de Glasgow cet hiver aura une belle opportunité d’abaisser son chrono mardi prochain lors du Meeting de Montreuil. Le Russe sous bannière neutre Sergey Shubenkov a tenu son rang en 13″26.

.
Premier réglage pour Eloyse Lesueur-Aymonin

Près de trois ans après sa dernière apparition dans un Meeting de Diamond League, Eloyse Lesueur-Aymonin s’est classée huitième du concours de la longueur avec un bond à 6,39 m (+0,5 m/s), sa meilleure mesure de la saison : « Ça m’a permis de savoir où j’en suis et avec mon entraîneur, Gérard Vialette, on reste confiant pour la suite. Ça m’avait manqué d’être au contact des meilleures du monde », a confié la championne du monde en salle de 2014 au terme du concours. La Française va maintenant enchaîner avec le Meeting de Pierre-Bénite, le 14 juin, et le Meeting de Marseille, le 2 juillet. La victoire revient à l’Allemande Malaika Mihambo qui a été la seule à bondir au-delà des 7 mètres (7,07 m).

Hors Diamond League, on a eu plaisir de retrouver Mamadou Kassé Hann dans la capitale italienne. Le demi-finaliste des Mondiaux de Londres en 2017, bien que non idéalement placé au couloir 1, a terminé sixième du 400 m haies en 50 secondes tout pile. Le sociétaire du Montpellier Athletic Méditerranée Métropole laisse définitivement dans le rétroviseur une année 2018 plombée par des blessures. Crédité de 47″58, le prodige américain (21 ans) Rai Benjamin a survolé le tour de piste avec obstacles.

Inscrivez-vous à notre newsletter