Meeting National de l’Est Lyonnais : Affoler les compteurs !

17 juin 2021 à 19:23

Ce samedi 19 juin à Décines, le Meeting National de l’Est Lyonnais dédié au demi-fond nous réserve cette année encore un beau plateau où pléthore d’athlètes français seront à la recherche de gros chronos. Gros plan sur les temps forts attendus.

Alors que le demi-fond français s’emballe depuis le début du mois de juin avec des compétitions riches en performances et en minima World Athletics pour les JO de Tokyo, le Meeting National de l’Est Lyonnais samedi pourrait lui aussi faire affoler le chronomètre. Lancée en 2010, la réunion rhônalpine ne cesse de grandir et d’accueillir d’année en année de plus en plus de pointures de l’​athlétisme tricolore, au point qu’elle soit devenue un rendez-vous incontournable du calendrier pour les spécialistes français du demi-fond, de niveau régional ou international. « C’est ce que le public apprécie. Nous accueillons tous les profils d’athlètes, les cadets des clubs locaux aux meilleurs français à 1’45 sur 800 m par exemple. Plus de 1100 athlètes de tous niveaux seront réunis sur un stade, ce qui est rarement arrivé en France depuis le début de la crise sanitaire. Si j’espère qu’il y aura des niveaux de performance requis pour Tokyo, ce n’est pas le plus important. Nous souhaitons voir un maximum de records personnels et une forte quantité de sourires à la fin de la soirée », confie Bastien Perraux, le directeur sportif du Décines Meyzieu Athlétisme, club organisateur.

 

Objectif Europe et Mondiaux pour les juniors

La compétition accueillera les sélections pour les championnats d’Europe juniors (Tallinn, du 15 au 18 juillet 2021) et monde juniors (Nairobi, du 17 au 22 août 2021) sur 3000 m et 3000 m steeple. Les jeunes pousses du demi-fond français viendront chercher leur ticket pour le rendez-vous continental et mondial. L’année dernière, la compétition avait notamment été marquée par le record de France juniors du 5000 m d’Alessia Zarbo (15’50″47) et du 3000 m steeple de Claire Palou (9’56″64). « Ce qui me tient à cœur personnellement, et également toute l’équipe organisatrice, c’est de permettre aux cadets, juniors et espoirs de réaliser les standards européens. Nous mettons tout en œuvre pour voir les athlètes performer ».

 

La championne du monde Nakaayi au départ

Au vu de la start-list 2021, la qualité et la densité seront présentes dans toutes les épreuves du programme. « Six courses sur huit vont partir sur des minima olympiques ». À commencer par le 800 m masculin qui sera l’une des nombreuses attractions de la soirée où l’on retrouvera Nasredine Khatir, à la recherche des minima World Athletics fixés à 1’45″20, Alexis Miellet, Baptiste Mischler, Aymeric Lusine, Renaud Rosière ou encore Hugo Houyez. Attention toutefois à l’Algérien Djamel Sedjati (1’44″91 à Strasbourg mercredi) qui pourrait bien mettre tout le monde d’accord. Toujours sur le double tour de piste mais chez les féminines, duel annoncé entre l’Ougandaise Halimah Nakaayi et l’Éthiopienne Netsanet Desta, avec Clarisse Moh et Meriem Sahnoune également aux premières loges. « La championne du monde du 800 m à Doha 2019, l’Ougandaise Halimah Nakaayi nous fait l’honneur d’être présente à Décines ». Avec les présences annoncées de Simon Denissel, Quentin Tison, Rabii Doukkana, Alexandre Saddedine et de Yani Khelaf « qui pensent très fort à Tokyo », le 1500 m promet également des chronos de qualité. Les espoirs Bérénice Fulchiron, Alexa Lemitre, Margaux Sieracki, Émilie Girard voudront décrocher les minima pour les Europe de leur catégorie qui se disputeront à Tallinn (Estonie) du 8 au 11 juillet.

Sur 3000 m steeple, les favoris sont nombreux avec pas moins de six hommes qui se tiennent tous dans un mouchoir de poche et ont déjà couru sous les 8’30. « Une bonne course en perspective à l’image d’Abdelhamid Zerrifi qui a réalisé 8’25″74 à Florence il y une dizaine de jours ». Chez les féminines, on suivra la prestation de Flavie Renouard, vice-championne de France Elite en 2020. Brillant cinquième lors de la Coupe d’Europe du 10 000 m à Birmingham, Yann Schrub sera à observer de près sur 5000 m. En ajoutant François Barrer, Fabien Palcau, Benjamin Choquert et Michaël Gras, le 12 tours et demi s’annoncent de très bonne facture. Il faudra aussi se tourner vers le 5000 m femmes pour voir une belle bataille, entre la Française Susan Jeptooo Kipsang, officiellement sélectionnée pour Tokyo sur marathon, et la Marocaine Siham Hilali. Sur la distance inférieure du 3000 m, le junior Luc Le Baron ainsi que la cadette Jinane Mahi seront à observer de près.

PROGRAMME - MEETING NATIONAL DE L'EST LYONNAIS 2021 

Le Meeting National de l’Est Lyonnais sera retransmis en direct sur la plateforme vidéo dédiée à l’événement.

Plus d’informations : meetingathletismeestlyonnais.com.

Crédit photo : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Avec plus d'une cinquantaine de compétitions nationales et internationales (meetings et championnats), le programme des événements d'athlétisme de la saison estivale 2024 offre de nombreuses possibilités pour admirer vos athlètes préférés ! Pour tous les fanatiques du...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !