Menu

Meeting National de Mayenne : Une rentrée en douceur

C’est au Meeting de Mayenne, première étape du circuit national indoor que plusieurs athlètes tricolores effectuaient ce dimanche leur rentrée hivernale. Retour sur les nombreux temps forts.

.

Jean-Pierre Bertrand s’en contentera 

Le champion de France Élite 2016 du saut en longueur Jean-Pierre Bertrand s’envole à 7,45 m, une performance loin de ses standards habituels (record à 8,08 m en janvier 2017) mais qui le satisfait amplement. En effet, l’athlète de 25 ans est actuellement plongé dans un intense cycle de travail foncier et de renforcement musculaire, à plus de trois mois des Championnats du Monde en salle de Birmingham (1-4 mars) : « Il y avait de l’appréhension parce que c’était ma première compétition sur 18 foulées (élan complet) et j’ai plus l’habitude de travailler sur 10-12 à l’entraînement. L’objectif était de prendre des repères aujourd’hui donc cela reste une performance acceptable ». Une première étape vers un avenir que l’on pressent radieux.

Après deux années prolifiques passés auprès de Renaud Longuèvre à l’INSEP, le sociétaire du Nantes Métropole Athlétisme suit depuis septembre les conseils du recordman d’Europe de la discipline (8,86 m), Robert Emmiyan, toujours en plein cœur du Bois de Vincennes : « Je mets en place un nouveau type de course, avec de nouveaux paramètres, un gabarit de foulées et des placements différents par exemple. Le travail se met bien en place avec Robert. Je me sens progresser au niveau du sprint, j’exploite de plus en plus ma vitesse pour aller loin et c’est un bon point. Je dois être capable d’ici les France Élite à Liévin de bien assembler la course et le saut ».

.

Simon Krauss et Pauline Lett finissent l’année en beauté

Si les meilleures sauteuses en hauteur de l’Hexagone ont accaparé l’attention pour leur Meeting de rentrée, des résultats encourageants ont été signés sur 60 m haies. Parmi les attractions de la journée, on attendait avec impatience un duel palpitant entre Simon Krauss et Ludovic Payen, tous deux champions d’Europe espoirs du 110 m haies en 2013 et en 2017. Le premier nommé réalise un chrono de 7″82, à six centièmes de son camarade d’entraînement. Un peu plus tôt, les deux hurdlers avaient remporté leur série respective dans le même chrono de 8″01. Toujours sur les haies hautes, un match opposant Pauline Lett (8″36) et Sarah Fofana-Koutouan (8″38) a également offert un bon niveau. La championne de France Élite du 100 m haies à Marseille va passer de paisibles fêtes de fin d’année.

.

Des résultats convaincants dans les concours

Du côté du sautoir en hauteur, les quatre premières françaises qui se suivent au bilan se sont donné rendez-vous en terre mayennaise. Brillante fin d’année pour Solène Gicquel qui remporte le concours avec un envol à 1,81 m devant Prisca Duvernay battue aux essais. Marine Vallet et Laura Salin-Eyike réalisent toutes les deux 1,73 m. Devant son public, la dernière citée, finaliste des Europe espoirs à Bydgoszcz, ne s’inquiète pas et estime que la réussite va venir : « Avec Emmanuel (Huruguen) on ne s’est pas spécialement préparé pour le concours parce que je suis en pleine préparation. J’ai voulu prendre de la confiance pour la suite et prendre ce meeting comme un entraînement. Je sentais que j’avais les jambes lourdes et que mon corps ne répondait pas. C’était difficile d’accélérer ». Elle en tirera tous les bénéfices dans quelques semaines.

Du côté du saut à la perche, Matthias Orban, d’ordinaire un peu rouillé à l’heure de la reprise en cette période de la saison, signe une rentrée satisfaisante avec une barre placée à 4,84 m. Le champion du monde cadets n’a pas forcé son talent pour prendre la deuxième place. Blessé lors de la dernière saison estivale, Gaëtan Bucki est de retour. Le Nordiste de 37 ans a été égal à lui même pour arracher la victoire au lancer du poids avec 17,64 m. La mesure à 17,17 m d’Antoine Duponchel mérite également d’être retenue. On soulignera les 12,92 m de Sokhna Gallé au triple saut et les 2,14 m d’Abdoulaye Diarra au saut en hauteur.

La deuxième étape se déroulera à Villeneuve d’Ascq le 30 décembre pour un Meeting entièrement dédié au saut en hauteur.

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter