Meeting Quatrache de Tarare : Le 400 m haies en fête

16 juin 2022 à 22:49

Rendez-vous incontournable et unique dans le paysage français du 400 m haies, le Meeting Quatrache de Tarare (Rhône) revient ce samedi 18 juin pour un 35e épisode. Mise en lumière de cette superbe compétition qui mérite qu’on parle d’elle.

Depuis plus de cinq ans, Stadion a grand plaisir de mettre à l’honneur et de vous faire découvrir des compétitions de tous niveaux qui ont lieu aux quatre coins de l’Hexagone. En ce mois de juin, il était alors pour nous évident de rencontrer les organisateurs du seul meeting d’athlétisme au monde consacré au 400 m haies. Sur le stade Léon Masson de Tarare, une petite commune de 10 000 habitants au nord-ouest de Lyon, célèbre chaque année depuis 1988 la grand-messe de la discipline. Son nom ? « Quatrache », comprenez « 4H » = 400 m haies, que l’on ne retrouve bizarrement dans aucun dictionnaire !

 

 

Une épreuve élégante et complexe

Petit point de règlement : Le premier obstacle se dresse devant l’athlète après 45 mètres de course, les neuf suivants sont disposés tous les 35 mètres. Les haies, en PVC et en aluminium, sont réglées à une hauteur de à 0,91 cm pour les hommes et 0,76 cm pour les femmes. Introduit pour la première fois aux Jeux olympiques en 1900 à Paris, le 400 m haies demeure une discipline élégante et complexe, une partition musicale sur 10 obstacles martelée par un nombre de foulée déterminé à l’avance (13, 14 ou 15). Une épreuve, où sprint, endurance, technique et intelligence tactique se croisent. La famille des haies basses est entrée dans une nouvelle dimension le 3 et le 4 août dernier avec des références planétaires successives parties en fumée dans le ciel tokyoïte comme de simples records départementaux de la Creuse (45″94 par le Norvégien Karsten Warholm et 51″46 par l’Américaine Sydney McLaughlin).

 

Pérec et Diagana en têtes d’affiche

Le Meeting Quatrache a été fondé par Jean-Jacques Behm, champion et recordman de France de la distance à Colombes en 1964 dans le temps de 50″8, sélectionné aux JO de Tokyo 1964. Cet ancien instituteur à la retraite a cédé le flambeau de la réunion rhônalpine à une équipe passionnée d’organisateurs de l’Entente Ouest Lyonnais Athlétisme, emmenée par Arnaud Clément, qui semble avoir bien retenu la leçon ! « Jean-Jacques est un puits de science et respire le 400 m haies, c’est une bible de la discipline. Nous sommes une équipe de 11 personnes qui possèdent une réelle passion pour le 400 m haies. »

De nombreux athlètes de renom ont foulé la piste de Tarare, à commencer bien évidemment par les actuels détenteurs des records de France : Marie-José Pérec, victorieuse de l’édition 1989 auréolée d’un record national espoirs de l’époque en 56″66, pour le deuxième 400 m haies de sa carrière, et Stéphane Diagana, champion du monde en 1997. Au total, 11 finalistes olympiques se sont rendus dans le Rhône. En 2011 et en 2012, Kevin Young, recordman du monde du 400 m haies (46″78) pendant 29 ans de 1992 à 2021, a fait l’honneur de sa présence. La star américaine avait annoncé qu’il reviendrait dans la capitale de la mousseline. Promesse tenue en 2017 pour le 25e anniversaire de son record puis en 2021 pour l’inauguration de la nouvelle piste Jean Besson. « Nous avons eu l’honneur d’accueillir à quatre reprises Kevin Young, une première fois en tant qu’athlète en 2011 où il avait réalisé 57″00, et pour l’anecdote j’étais dans sa course à l’époque alors en catégorie cadets. Il a vraiment apprécié l’événement et à son retour aux États-Unis, il a indiqué vouloir fêter les 20 ans de son record du monde à Tarare l’année suivante en 2012. »

 

 

Du beau monde attendu samedi

Ce samedi, parmi la centaine d’athlètes attendus (119 inscrits), nous pouvons citer l’Algérien du Nantes Métropole Athlétisme Saber Boukemouche, flashé en 49″86 le 29 mai au Meeting de Forbach, un temps proche de son record personnel (49″43 en 2015). Il retrouvera son camarade de club Lorenzo Ricque qui vient de porter son record personnel en 50″48 à Lillebonne, mais aussi Stéphane Yato (50″57 en 2022) ou encore Rayan Duperme (51″33 en 2022). Chez les dames, la recordwoman de Nouvelle-Zélandaise Portia Bing (55″44 en 2022), la Camerounaise Linda Angounou (57″68 en 2022) la Portugaise Juliana Guerreiro (57″74 en 2022) donneront une touche internationale à l’événement. Côté Tricolore, Farah Clerc, championne de France Elite 2020 à Albi, et Ludivine Aubert, vice-championne du monde juniors 2021 à Nairobi, seront à suivre de près. Les records du Meeting Quatrache sont la possession du Canadien Adam Kunkel en 48″88 (2006) et de l’Australienne Lauren Wells en 55″89 (2016). « Nous avons à nouveau cette année une belle densité tant chez les femmes que chez les hommes. Il y aura de belles bagarres, c’est comme ça qu’on tire aussi les meilleurs chronos des athlètes. Tarare est connue à l’international, en dehors de nos frontières, nous sommes le seul Meeting au monde spécialisé dans le 400 m haies. L’idée est d’avant tout de mettre en lumière et valoriser le 400 m haies. Les spécialistes du 400 m haies apprécient beaucoup venir courir et battre leur record à Tarare où les conditions sont favorables. Ils sont fidèles et reviennent à chaque édition, ça fait plaisir ! »

Plus d’informations sur www.4htarare.wixsite.com

Crédit photo : STADION

À LA UNE
ÉVÉNEMENTS
ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Vaporfly Next% 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Vaporfly Next% 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !