Meeting Stanislas de Nancy : Wilhem Belocian régale encore

06 juillet 2021 à 0:06

HELLOASSO

Les haies françaises se portent bien, merci pour elles ! Flashé en 13″16 sur 110 m haies, Wilhem Belocian a remporté la course reine de la soirée au Meeting Stanislas de Nancy ce lundi, devant ses camarades tricolores Aurel Manga et Pascal Martinot-Lagarde, qui l’accompagneront aux JO de Tokyo. En demi-fond, Pierre-Ambroise Bosse s’est classé sixième du 800 m en 1’45″97 tandis qu’Aurore Fleury a amélioré son record personnel sur 1500 m en 4’08″14 devant son public.

À un peu moins d’un mois des Jeux olympiques de Tokyo, il est l’heure de briller pour les Bleus. Deuxième étape du Pro Athlé Tour, le Meeting Stanislas de Nancy organisé ce lundi au stade Raymond Petit a permis à quelques têtes d’affiche de l’athlétisme français de se mesurer à certaines pointures internationales. Sur une piste flambant neuve et annoncée comme très performante, l’opposition entre les trois meilleurs hurdleurs hexagonaux Pascal Martinot-Lagarde (couloir 3), Wilhem Belocian (couloir 4) et Aurel Manga (couloir 5) était évidemment le moment que tous les spectateurs attendaient. L’étincelle est venue de Wilhem Belocian, qui après un très bon départ, a réussi une course très propre techniquement, fluide et sans faute grossière, pour décrocher une victoire de prestige en 13″16 (-0,6 m/s), à un centième de sa marque de référence réussie en finale des Elite à Angers. « La régularité devient mon point fort, c’est signe que le chrono peut descendre, on a de la marge donc on va retourner au travail. La nouvelle piste est très bien et il y a un public de ouf !  », rayonne le Guadeloupéen de 26 ans, qui confirme son statut de prétendant au podium olympique. Derrière Aurel Manga qui claque un beau 13″37, Pascal Martinot-Lagarde complète le podium en 13″45. Le champion d’Europe de la spécialité en 2018 voulait lancer son chemin vers Tokyo lors d’une course de haute volée, après des pépins physiques qui l’ont freiné depuis le début de l’année. « C’est ma première vraie compétition, j’avais hâte de courir et le public m’a vraiment fait plaisir. Je prends mon rythme, je prends confiance en moi, en mon corps et en mes compétences, et bientôt on va accélérer et passer la seconde. Je peux courir en serrant les dents. 13″45 c’est correct et ça veut dire que je peux quand même mettre de la fréquence et accélérer. Il n’y a rien qui m’arrêtera sauf moi-même ».

Sur le 100 m haies programmé en ouverture, Laura Valette, deuxième en 13″12 (+0,1 m/s), s’est fait griller la politesse par l’Américaine Payton Chadwick (12″96). « J’ai laissé beaucoup de jus aux Championnats de France Elite (2e en 12″89) mais je voulais quand même rester dans le rythme donc je suis contente. Je ne suis pas trop une fille des séries donc une course moi ça ne me plait pas forcément. J’espère bien récupérer pour être en forme à Sotteville dimanche. »

 

Tual et Mischler matent Bosse

Habitué du rendez-vous lorrain, Pierre-Ambroise Bosse entendait bien se tester grandeur nature avant de rallier le pays du Soleil-​Levant. La route vers Tokyo a, comme PLM, débuté à Nancy pour l’athlète du Lille Métropole Athlétisme qui effectuait sa rentrée estivale. Mais, avec un chrono stoppé à 1’45″97, le champion du monde de Londres en 2017 se contente de la sixième place, juste derrière Gabriel Tual (1’45″83) et Baptiste Mischler (1’45″97), sélectionnés pour les Jeux respectivement sur 800 m et sur 1500 m. L’élève de Philippe Dupont à l’INSEP a longtemps attendu en queue de peloton avant de bien finir. « C’était une belle course assez fluide, Nancy porte souvent bonheur donc j’avais à cœur de faire ce meeting, avance PAB. Il y a un mois j’étais encore blessé donc pour moi c’est vraiment une récompense aujourd’hui. Je remercie chaleureusement Pascal Thiébaut qui respecte les athlètes de longue date. Aujourd’hui on arrive avec une armada aux JO. La nouvelle génération est là et ça fait vraiment plaisir. Je ne vais rien lâcher et je vous donne rendez-vous aux JO ! ». S’il fallait encore prouver la densité et la qualité des athlètes français sur 800 m, Pierre-Ambroise Bosse est devenu ce soir le quinzième tricolore à boucler un double tour de piste sous les 1’47 en 2021. Du jamais vu. Parti sur des bases demandées, 50″52 au 400 m, c’est finalement l’Australien Peter Bol qui s’est imposé en 1’44″89.

Chez les féminines, la victoire est revenue à la Kényane Mary Moraa en 1’59″79, tandis que Noélie Yarigo (2’00″26), Cynthia Anaïs (2’01″01), Charlotte Pizzo (2’01″70) et Meriem Sahnoune (record personnel en 2’02″10) ont donné satisfaction. 

 

Aurore Fleury, c’est la fête à la maison

L’une des autres grandes satisfactions françaises de ce Meeting Stanislas de Nancy restera Aurore Fleury (6e). La locale de l’étape a cartonné en mettant un coup de rabot à sa référence chronométrique sur 1500 m en 4’08″14 (ancien : 4’08″62), un temps synonyme de meilleure performance nationale de l’année. La championne de France Elite de la distance à Angers, sûre de ses forces, ambitionnait d’aller encore plus vite : « C’est une belle soirée, je suis contente de battre mon record mais j’étais venue chercher mieux. J’ai entendu des « Allez Aurore » partout, donc c’est super ». Une course qui fera certainement plaisir au directeur de l’événement Pascal Thiébaut, leader du 1500 m en France de 1984 à 1992 : « Il m’a dit que j’avais sans problème deux secondes à retrancher à mon record. Je fais des erreurs de placement mais à la cloche je suis vraiment lucide. J’irai faire mieux bientôt ! ».

Au terme d’une course très disputée, Bérénice Cleyet Merle (7e en 4’08″70) repart du Grand Est avec un nouveau record personnel pulvérisé de plus de deux secondes (ancien : 4’11″13). Le bouquet est allé à la Kényane Mercy Cherono en 4’05″51, record du meeting. Parmi les autres performances à retenir lors de ce cru nancéen 2021, la Belge Cynthia Bolingo a survolé le 400 m en 50″29 (record du meeting), le Kényan Boaz Kiprugut a éclairé le 1500 m en 3’36″15 et la Grecque Nikoleta Kiriakopoulou a culminé à 4,70 m au saut à la perche. Enfin, sur la ligne droite, l’Américaine Javianne Oliver (11″32) et le Sud-Africain Tlotliso Gift Leotlela (10″14) étaient les sprinteurs les plus attendus de la liste de départ, et c’est bien eux qui ont coupé la ligne d’arrivée en vainqueur.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédit photo : Solène Décosta / STADION

À LA UNE
Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Pour sa 42e édition ce dimanche 31 octobre, les 20 km de Marseille-Cassis proposent un plateau tricolore extrêmement relevé avec la présence des trois marathoniens français sélectionnés pour les JO de Tokyo Morhad Amdouni, Nicolas Navarro et Hassan Chahdi ainsi que...

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Présentation de la deuxième édition du ASICS World Ekiden qui se déroulera du 10 au 22 novembre prochain. ASICS encourage à pratiquer une activité physique pour profiter des bienfaits sur le corps et l’esprit. ASICS, acronyme du latin « Anima Sana in Corpore Sano »,...

ÉVÉNEMENTS
ARTICLES RÉCENTS
Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Pour sa 42e édition ce dimanche 31 octobre, les 20 km de Marseille-Cassis proposent un plateau tricolore extrêmement relevé avec la présence des trois marathoniens français sélectionnés pour les JO de Tokyo Morhad Amdouni, Nicolas Navarro et Hassan Chahdi ainsi que...

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Présentation de la deuxième édition du ASICS World Ekiden qui se déroulera du 10 au 22 novembre prochain. ASICS encourage à pratiquer une activité physique pour profiter des bienfaits sur le corps et l’esprit. ASICS, acronyme du latin « Anima Sana in Corpore Sano »,...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike Zoom Rival XC 5

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Mizuno Wave Rebellion
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike Zoom Rival XC 5

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Mizuno Wave Rebellion

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !