Menu

Perche Elite Tour Rouen : Lavillenie et Mayer en représentation

Rouen et Le Kindarena accueillaient ce samedi soir le gratin de la perche mondiale. Renaud Lavillenie réalise la meilleure performance mondiale de l’année avec 5,90 m. Kevin Mayer a fêté comme il se doit son 26e anniversaire avec un record personnel à 5,60 m.

Show time. Le sautoir est devenu une véritable scène de spectacle et les projecteurs braqués sur Renaud Lavillenie l’ont poussé à donner le meilleur de lui-même. On peut même aller beaucoup plus loin : Le palais des sports de Rouen se serait-il transformé en ring de boxe ou en salle de poker ? C’est en tout cas la question qu’on peut se poser quand on voit la bataille et les tentatives de bluff que se sont livrées Renaud Lavillenie et Thiago Braz, son bourreau lors des JO de Rio 2016. Le recordman du monde de la discipline réalise un début de concours parfait, avec des barres à 5,60 m et 5,70 m franchies au premier essai. Après avoir bondi à 5,78 m au deuxième essai, il échoue à 5,84 m à sa première tentative et décide de faire l’impasse à cette hauteur pour se confronter à une barre à 5,90 m… qu’il réussit à dompter. Fait rarissime pour être signalé, à ce moment du concours, il y a une égalité parfaite entre les deux perchistes.

Le concours a été d’un niveau et d’une intensité exceptionnels, le mano à mano final entre le Brésilien et Lavillenie tenant en haleine l’ensemble de la salle. Le Français repartait donc en piste pour franchir 5,95 m, frôlant la barre comme lors de la plupart de ses sauts du jour. Là encore, nouveau coup de bluff, nouvelle impasse lors de son ultime bond pour se retrouver à 6 mètres, malheureusement sans réussite. La compétition se termine dans une égalité parfaite. Bravo Messieurs. 

Voilà, le saut à la perche français commence à décoller cet hiver. Kevin Menaldo améliore sa meilleure performance de l’hiver avec un bond à 5,60 m. Le médaillé de bronze de l’Euro de Zurich en 2014 a frôlé la sortie à 5,50 m franchissant la barre au troisième essai avant de passer 5,60 m à son premier essai. Même réussite pour Axel Chapelle et Valentin Lavillenie qui se sont envolés à 5,60 m. Le local de l’épreuve Alexandre Feger franchit 5,35 m, tout comme le champion de Belgique Arnaud Art. Chez les féminines, dans un concours dominé par la Grecque Katerina Stefandini, médaillée d’or mondiale en août dernier à Londres (4,82 m), les deux co-détentrices du record de France de la discipline Ninon Guillon-Romarin et Marion Fiack réalisent respectivement 4,30 m et 4,15 m.

.

Mayer s’offre un record pour son anniversaire

Ce samedi soir, ils étaient deux sur le devant de la scène et Renaud Lavillenie s’est quelque peu fait voler la vedette par Kevin Mayer. Quoi de plus beau que de s’offrir un record personnel au saut à la perche pour ses 26 ans. Ce samedi le champion du monde du décathlon franchit une barre placée à 5,60 m, faisant voler en éclats son ancienne marque de vingt-centimètres. Un gouffre. Et c’est avec toute sa puissance qu’il entre en piste, après avoir réalisé un sans-faute à 5,05 m et à 5,20 m, il passe 5,35 m en deux fois. Le feu dans les jambes, Kevin Mayer passe 5,50 m dès son premier essai et 5,60 m à sa deuxième tentative. Il a bien tenté de passer 5,70 m mais la barre était un peu trop haute.

Après ce record, on commençait à entendre « joyeux anniversaire » descendre des travées du Kindarena à l’attention du vice-champion olympique. Séquence émotion, une vidéo a été projetée sur les écrans géants. 5,60 m, une hauteur qui lui aurait tout simplement assuré d’une place dans le top 12 mondial à Londres l’été dernier. Le protégé de Bertrand Valcin se place au troisième rang du bilan national et quand on connaît le niveau des plieurs de gaule hexagonaux, c’est loin d’être anodin. Il ne pouvait pas rêver mieux pour ses 26 ans.

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter