Championnats de France d’épreuves combinées et de marche : Solène Ndama et Steven Fauvel Clinch impressionnent - STADION-ACTU
Menu

Championnats de France d’épreuves combinées et de marche : Solène Ndama et Steven Fauvel Clinch impressionnent

Solène Ndama et Steven Fauvel Clinch ont illuminé la deuxième et dernière journée des Championnats de France d’épreuves combinées et de marche en totalisant respectivement 4377 points au pentathlon et 5726 points à l’heptathlon. Retour sur les temps forts.

Sous les yeux d’un invité de marque en la personne de Kevin Mayer, champion du monde du décathlon, les combinards français se sont livrés une bataille acharnée. Toujours aussi enthousiaste à l’idée de partager sa passion et de s’engager pour sa discipline, l’athlète de 25 ans, qui inspire la nouvelle génération d’athlètes, s’est fait plaisir en franchissant une barre placée à 5,30 m à la perche dans le concours des espoirs. Il a ensuite tenté à trois reprises une barre record à 5,41 m, malheureusement sans réussite : « Je suis capable d’aller plus haut ». Pour compléter sa séance du jour, il s’est également engagé sur 1000 m bouclé en 2’43 : « C’est toujours très dur de se motiver et le chrono est plutôt bon, je suis très content. Cela me prépare bien pour Birmingham ». Le vice-champion olympique ne tarit pas d’éloges sur Steven Fauvel Clinch : « C’est quelqu’un que j’apprécie énormément et on échange beaucoup ensemble. C’est lui faire du tort que de le comparer à moi. Il aura une carrière différente de la mienne, peut-être mieux que moi. Il a un très gros potentiel et une âme de gagnant ».

.

Solène Ndama n’a rien lâché

Il y a des jours comme ça, où tout sourit, tout réussit. Elle venait en Rhône-Alpes avec la pancarte de favorite et elle a fait plus que tenir son rang. Solène Ndama a remporté le pentathlon espoirs dimanche après-midi en faisant voler en éclats trois records personnels. La championne d’Europe juniors du 100 m haies ne pouvait pas mieux lancer ses cinq travaux qu’en établissant la meilleure marque française de l’année sur 60 m haies grâce à un chrono de 8″15, avant de bondir à 1,74 m à la hauteur. Elle a ensuite géré les affaires courantes au poids (12,82 m) et à la longueur (5,82 m) avant de s’offrir un 800 m record (2’16″66). La Bordelaise et sa dauphine Esther Turpin (4347 points) se sont livrées un superbe mano a mano toute la journée : « Il y avait de la belle concurrence, Esther a participé aux Europe à Belgrade l’hiver dernier donc je suis très satisfaite d’avoir gagné ».

Cerise sur le gâteau, en totalisant 4377 points, elle devient la deuxième performeuse française de tous les temps de la catégorie. Elle en voulait pourtant clairement plus : « Je mords un joli saut à 6,09 m à la longueur, cela m’aurait permis de battre le record de France du pentathlon (4451 points par Odile Lesage en 1991) ». Elle garde une belle humilité même si du haut de ses dix-neuf ans, elle sait parfaitement ce qu’elle veut : « Ce n’est pas grave, je ne suis qu’espoir première année et j’ai encore trois années devant moi. Je peux progresser dans toutes les épreuves ». Elle ajoute, avec cette pointe d’humour habituelle qu’on lui connaît : « Je n’ai rien à regretter parce que j’ai encore vomi cette année à la fin de mon 800 m ».

Elle ira aux Championnats de France Élite Liévin (17-18 février) avec une idée derrière la tête : « Je suis sur une bonne dynamique en ce moment donc le titre sur 60 m haies peut être un objectif », lâche-t-elle après le podium. Un épilogue savoureux qui lui permettra de couronner de la meilleure des manières une saison hivernale, pour l’heure prometteuse. L’athlète entraînée par Laurent Moreschi et Jean-Daniel Mirre aura fort à faire avec la présence de Laura Valette notamment.

.

Steven Fauvel Clinch sur le fil

Les combinards sont les maîtres du suspense. La grande explication chez les juniors garçons s’est jouée lors de la dernière épreuve, le 1000 m et a tourné à l’avantage de Steven Fauvel Clinch. Le normand a attendu le dernier des sept travaux pour prendre l’ascendant sur Makenson Gletty (5644 points) et s’imposer sur le fil en concluant par un 1000 m spectaculaire en 2’37″30, devançant son rival de près de douze secondes (2’49″03) : « C’était un combat de la première à la dernière minute. Je suis un peu surpris de l’emporter aujourd’hui » explique-t-il. Le champion du monde cadets de Nairobi totalise 5726 points, s’approchant du record national de Kevin Mayer (5872 points). Pour signer cette remarquable performance, il a accumulé les performances de choix. Dès la première journée, le sociétaire du SPN Vernon bat trois records personnels sur les quatre épreuves du jour (7″10 sur 60 m, 12,88 m au poids et 1,95 m à la hauteur). Si on ajoute les 7,15 m à la longueur, il disposait de 94 points de retard sur son concurrent direct à mi-parcours. Crédité en 7″91 sur 60 m haies, Steven Fauvel Clinch débute idéalement la deuxième journée de l’heptathlon en s’offrant un quatrième record personnel. Le champion de France cadets du décathlon améliore sa marque de l’année avec 4,30 m au saut à la perche.

Chez les juniors filles, Auriana Lazraq domine les débats au pentathlon avec 3895 points. En espoirs garçons, le titre à l’heptathlon revient à Julien Olivas (5610 points) alors que chez les cadets Tangui Tranchant cumule 4942 points. Enfin, l’international français Bastien Auzeil, un peu en retrait depuis le début de la saison, est le nouveau champion national de l’heptathlon grâce à ses 5559 points.

Arthur Dirou

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter