10 km de Valence : Records personnels pour Yohan Durand, Azeddine Habz et Mahiedine Mekhissi

09 janvier 2022 à 12:25

Dimanche matin supersonique aux 10 km de Valence (Espagne) ! Alors que la victoire s’est offerte au Kényan Daniel Ebenyo en 26’58, les Français Yohan Durand (14e en 28’19), Azeddine Habz (17e en 28’24) et Mahiedine Mekhissi (19e en 28’30) ont réalisé un joli tir groupé en améliorant leur record personnel. Chez les féminines, la palme est revenue à la Kényane Norah Jeruto en 30’35.

Si on vous avait vendu un joli 10 km de Valence, avec au départ sept coureurs ayant des records personnels sous les 28 minutes, on ne vous a pas menti. Malgré du vent, le décor proposé était parfait pour que le spectacle soit de toute beauté : Un beau soleil qui se levait avec un peu plus de 12 degrés au thermomètre et un parcours « billard » propice à de grandes performances qui a connu le record du monde de Rhonex Kipruto en 26’24 le 12 janvier 2020. Suite notamment au report de la Corrida de Houilles (26 décembre 2021), de nombreux coureurs de premier plan se sont rabattus sur les 10 km de Valence. À commencer par le détenteur du record de la Corrida de Houilles, Daniel Ebenyo, qui avait survolé la course en 2019 en 27’12. Alors qu’il avait prévu de s’aligner à l’événement francilien, le Kényan de 26 ans a cherché tout de même à surfer sur son pic de forme. Bien lui en a pris puisqu’il a dominé les 10 km de Valence dans le chrono canon de 26’58 après s’être détaché de ses rivaux après le septième kilomètre. Daniel Ebeno, qui a mis un point d’honneur à descendre sous les 27 minutes, portait les Nike ZoomX Vaporfly Next% 2 coloris « Rawdacious », modèle équipé d’une plaque de carbone.

 

Départ canon pour les Français en 2022

À peine le temps de saluer l’arrivée de la nouvelle année que Yohan Durand était déjà de retour sur le macadam, armé d’une bonne résolution : réduire en miettes son record personnel sur 10 km. Dix jours après sa sixième place à la Cursa dels Nassos de Barcelone en 13’39 avec un nouveau record de France masters, le Bergeracois de 36 ans s’est une nouvelle fois mis en évidence en Espagne en coupant la ligne d’arrivée à la quatorzième place en 28’19, rabotant de treize secondes sa précédente marque (28’32 à Langueux le 4 septembre 2021). Il s’agit tout de même de la dixième meilleure performance hexagonale de tous les temps.

« Ça s’est super bien passé, je me retrouve avec un groupe du 3e km au 6,5 km où l’on avait le vent de face. On se relaye pour prendre le vent et ne pas perdre trop de temps. La première partie de course est bouclée en 14’05. Je sens que ça ralentit et on essaye de relancer avec Azeddine Habz. J’arrive à finir fort et je termine derrière Julien Wanders donc je regrette un peu de ne pas avoir été le chercher pour gratter les trois secondes (cinq, ndlr) qui me séparent de lui. Ça fait un bloc d’enchaînement de courses avec le 5 km de Barcelone et le 10 km de Valence où je bats mes records sur les deux distances. Je vais repartir à l’entraînement pour refaire un gros bloc de préparation avec du foncier et de la caisse pour un semi-marathon au mois de mars, ce sera soit Lisbonne ou Paris », a-t-il indiqué à Stadion. Pas annoncé sur la liste officielle « Elite » des organisateurs, et donc pas sur notre article de présentation, le champion de France du semi-marathon 2021 n’a pas pu terminer son échauffement comme il le souhaitait. « Je n’ai pas pu faire des accélérations devant la ligne de départ et j’ai dû attendre 10 minutes de façon statique dans le SAS qui m’était réservé donc je n’ai pas pu préparer la course de la meilleure des manières. »

Dans cette ère de crise sanitaire où les occasions de claquer un beau chrono pourraient se faire plus rares, Azeddine Habz, dix-septième en 28’24 (ancien 28’32), et Mahiedine Mekhissi, dix-neuvième en 28’30 (ancien 28’59), n’ont pas gâché l’opportunité qui leur était offerte ce dimanche dans l’une des plus belles cités de la côte méditerranéenne en s’offrant eux aussi un nouveau record personnel. Après s’être entraîné pendant sept semaines à Iten, au Kenya, Abderrazak Charik s’est classé 35e en 28’48 mais n’a pas obtenu le résultat escompté : « C’était une course très rapide ! Je suis passé au 5e km sur de grosses bases en 14’05. En toute honnêteté, battre mon record (28’36) était l’objectif que je m’étais fixé mais dès le premier kilomètre, je n’avais pas les jambes et je manquais de rythme. Quand tu descends d’altitude, soit ça passe ou soit ça casse. Je vais désormais me concentrer ces prochains mois sur des distances plus longues, comme le semi et le marathon », nous a-t-il expliqué quelques minutes avant de passer devant l’objectif d’Asics dans le cadre de la séance photo officielle de la nouvelle MetaSpeed Sky 2, paire qu’il avait aux pieds durant l’épreuve. On retiendra aussi les 28’42 d’Arsène Guillorel, les 28’58 de Valentin André ou encore les 29’22 de Geoffrey Le Dean ainsi que de Krilan Le Bihan. Le Franco-Suisse Julien Wanders (11e en 28’14) est resté à près d’une minute de son record d’Europe établi ici-même (27’13 en 2020).

 

Norah Jeruto brille chez les féminines

Chez les dames, dont le départ à été donné à 9h15, quinze minutes avant les hommes, là aussi c’est allé très vite. Si le record du monde de la spécialité par la Bahreïnie Kalkidan Gezahegne (29’38 le 3 octobre 2021 à Genève) n’a jamais été approché, la Kényane Norah Jeruto, qui avait elle aussi les Nike ZoomX Vaporfly Next% 2 aux pieds, a tenu son rang. Emmenée jusqu’au bout par son meneur d’allure masculin, elle s’est imposée en 30’35 (passage au 5e km en 15’09). Deuxième en 30’38, la Norvégienne Karoline Bjerkeli Grovdal devra retenter sa chance pour s’emparer du record d’Europe de Paula Radcliffe (30’21 en 2003). Bonne nouvelle aussi pour la sociétaire du CA Montreuil Marie Bouchard qui a fini au quatorzième rang en 33’05, abaissant de quatre secondes son meilleur temps.

Visionnez ci-dessous les 10 km de Valence 2022 dans les conditions du direct.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédit photo : Antoine Decottignies / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !