adidas : De beaux chronos lors de la troisième édition « Adizero Road to Records »

29 avril 2023 à 14:07

À l’occasion de la troisième édition de l’événement « Adizero Road to Records » d’adidas ce samedi 29 avril, à Herzogenaurach (Allemagne), il n’y a pas eu de nouveau record du monde si ce n’est les meilleures performances de l’histoire en juniors filles sur 5 et 10 km. Côté Français, Alexis Miellet a été crédité de 13’57 sur 5 km.

Le campus à la marque aux trois bandes a été pour la troisième fois le théâtre de l’événement « Adizero Road to Records » rassemblant près de 120 athlètes adidas, sur des distances allant du 5 km au semi-marathon, tous équipés des modèles de compétition, particulièrement l’Adizero Adios Pro 3 et l’Adizero Takumi Sen 9.

 

 

Côté résultats, pas de record du monde mais des chronos très intéressants (huit records nationaux au total) sur toutes les épreuves du programme. Alors qu’il allait remporter le 5 km, dernière épreuve de la matinée, après avoir creusé l’écart avec ses principaux concurrents, l’Éthiopien Yomif Kejelcha n’a pas vu arriver à pleine vitesse derrière lui le Bahreïnien Birhanu Balew (Adizero Takumi Sen 9) qui en a profité pour lui chiper la victoire en 13’06, synonyme de record national. Troisième rang pour le Burundais Rodrigue Kwizera (13’11, record national). De retour d’un stage de préparation pour la saison estivale à Monte Gordo (Portugal), Alexis Miellet, seul Tricolore en lice dans la ville bavaroise, a terminé treizième en 13’57.

 

 

Il a fallu attendre quelques secondes pour connaître le nom de la vainqueure du 5 km. À l’issue d’un sprint incroyablement serré, Medina Eisa a jeté toutes ses forces dans la dernière ligne droite pour devancer Senbere Teferi, troisième performeuse de l’histoire sur la distance grâce à ses 14’29 établis en 2021 au siège d’adidas. La championne du monde juniors du 5000 m l’été dernier à Cali s’est emparée du meilleur temps mondial de référence dans sa catégorie. Les deux athlètes ont réalisé le même temps de 14’46. Deux secondes derrière, on retrouve Girmawit Gebrzihair (14’48) pour un triplé éthiopien.

 

 

Sur 10 km, on s’attendait à un duel de costauds entre l’homme le plus rapide de la planète sur la distance Rhonex Kipruto (26’24 à Valence en 2020) et Kibiwott Kandie, deuxième performeur tous temps sur semi-marathon en 57’32. C’est finalement Sabastian Sawe (Adizero Adios Pro 3), détenteur de la meilleure performance mondiale de l’histoire sur le 15 000 m (41’51″07 à Bruxelles en 2022), qui a été le plus solide en étant chronométré en 26’49, abaissant son record personnel de cinq secondes. Kibiwott Kandie, qui avait durci le train juste après la mi-course (13’27), a pris la deuxième place en 26’53 tandis que Nicholas Kipkorir, quatrième des JO de Tokyo sur 5000 m, le suit en 26’54. Le trio de tête a réussi à parcourir les 10 bornes en moins de 27 minutes. Rhonex Kipruto a terminé quatrième en 27’09.

 

 

Les dames sont parties sur des bases très élevées, avec un premier kilomètre bouclé en 2’52 avant de logiquement temporiser avec un temps de 15’08 au 5e km. La Kényane Irine Jepchumba Kimais a remporté l’épreuve féminine en 30’23, à distance du record du monde du 10 km sur route (course sans lièvres masculins) établi ici même par Agnes Tirop en 2021 (30’01). L’Éthiopienne Fotyen Tesfay (30’26) et la Kényane Agnès Jebet (30’27), médaillée de bronze des Mondiaux de cross-country en 2023, complètent le trio. La course a aussi été marquée par le record du monde juniors de l’Éthiopienne Senayet Getachew en 30’34.

 

 

Un peu plus tôt dans la matinée, sur semi-marathon, le Kényan Tadese Takele (Adizero Adios Pro 3) a pris le meilleur sur ses principaux rivaux dans le dernier kilomètre et l’a emporté juste au-dessus de l’heure de course en 1h00’04 (passage en 28’29 au 10e km), quatre secondes devant les Éthiopiens Roncer Kipkorir (1h00’08) et Josphat Chumo (1h00’08), respectivement premier et deuxième du semi de Paris en mars dernier devant Jimmy Gressier.

 

 

Du côté des féminines, l’Éthiopienne Bertukan Welde (Adizero Adios Pro 3), pour sa première expérience sur la distance, a coupé la ligne d’arrivée en tête dans le temps de 1h07’44 (passage au 10e km en 32’26), au terme d’une bataille acharnée face à ses compatriotes Nigsti Haftu (1h07’44), vainqueure du semi de Paris en 2022 et Dera Dida (1h07’47), vice-championne du monde de cross-country en 2019.

 

 

Revivez les courses dans les conditions du direct, ci-dessous :

 

Tous les résultats de l’Adizero Road to Records d’adidas.

Retrouvez tous les produits de la gamme adidas, en cliquant ici.

Crédit photo : Adrien Guillard / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Avec plus d'une cinquantaine de compétitions nationales et internationales (meetings et championnats), le programme des événements d'athlétisme de la saison estivale 2024 offre de nombreuses possibilités pour admirer vos athlètes préférés ! Pour tous les fanatiques du...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !