ASICS Metaspeed Sky Paris : Notre test et avis sur la nouvelle chaussure de running dotée d’une plaque carbone

03 avril 2024 à 11:54

Sortie en février dernier en vue des Jeux olympiques 2024 cet été, la ASICS Metaspeed Sky Paris est une chaussure ultra-rapide équipée d’une plaque carbone et conçue pour battre ses records du 10 km au marathon. Que vaut-elle sur le terrain ? Voici notre test et avis détaillé !

Voilà plusieurs années déjà que dure notre histoire d’amour avec les chaussures de running ASICS armées d’une plaque carbone. C’est simple, chaque nouveau modèle a fait l’objet de la rédaction d’un test complet sur le site Stadion et d’une séance photo spécifique. De la METARACER, premier modèle doté d’une plaque carbone de la marque japonaise sortie en juin 2020, laquelle a connu succès phénoménal, en passant par la Metaspeed Sky dévoilée en mars 2021 et les Metaspeed Sky+ / Metaspeed Edge+ présentées en avril 2022, toutes ont été passées au crible par la rédaction.

Il faut avouer tout de même qu’il en faut de l’imagination pour sortir un nouveau modèle chaque année en faisant passer quelques ajustements pour une révolution. Pourtant à y regarder de plus près, on ne peut que constater la réalité du terrain, ASICS a su au fil du temps s’adapter à la demande pour toujours satisfaire les exigences du plus grand nombre. Qu’en est-il de la Metaspeed Sky Paris ?

Le concept de la METASPEED +

Les scientifiques de l’Institut of Sport Science (ISS) font le constat qu’il existe deux types de foulée : les grandes foulées et les foulées cadencées. C’est ainsi qu’en 2022 ASICS a levé le voile sur non pas un, mais simultanément deux nouveaux modèles (la METASPEED SKY+ et la METASPEED EDGE+), spécialement conçus pour les deux styles de course distincts cités au-dessus. Les coureurs n’ont plus besoin d’ajuster leur style de course à leurs chaussures. Alors que se profile le Marathon de Paris 2024, dont le départ sera donné ce dimanche 7 mars, les deux nouvelles chaussures de running de la série METASPEED +, la Metaspeed Sky Paris et la Metaspeed Edge Paris équipées d’une plaque carbone, s’avancent comme les stars de la grande messe du running.

Depuis quelques années déjà, nous avons eu la chance et l’opportunité de tester de nombreuses paires running afin de vous donner notre avis détaillé. Vous l’aurez compris, nous étions impatients à l’idée de recevoir la ASICS Metaspeed Sky Paris pour vous donner nos impressions. Nous avons opté pour la ASICS Metaspeed Sky Paris, plus que pour la ASICS Metaspeed Edge Paris, puisque le modèle a été élaboré pour accompagner les spécialistes du macadam à courir plus vite en allongeant nettement la longueur de la foulée, ce qui correspond à notre style de course. Si le test est publié deux mois après la sortie de la paire, sachez que c’est un choix de la rédaction. La ASICS Metaspeed Sky Paris, étant un modèle d’une série qui est très attendu par les coureurs, nous avons décidé de réaliser une expérience sur la durée pour voir ce que le dernier bijou d’ASICS a sous la semelle. 

Avec les meilleures technologies d’ASICS

Quelles sont les principales améliorations à souligner ? La nouvelle Metaspeed Sky Paris est encore plus légère (183 g en taille 42,5), plus souple et dynamique que sa grande soeur, et le positionnement de la plaque carbone a été optimisé. Le modèle a été amélioré sur trois points essentiels. Tout d’abord, la paire a été allégée de 22 g et passe sous la barre des 200 g. Ce résultat a été obtenu grâce au nouveau mesh MOTION WRAP UPPER 2.0, qui a rendu la tige des chaussures plus légère ainsi qu’environ 8% plus respirante, combiné avec la nouvelle mousse de semelle intermédiaire FF BLAST TURBO PLUS. 

La Metaspeed Sky Paris est dotée de la nouvelle mousse FF BLAST TURBO PLUS qui, en plus d’être plus légère, est aussi plus souple et plus dynamique que la version précédente. Cet amorti supplémentaire apporte plus de confort pour affronter les longues distances. Pour finir, les ingénieurs ont optimisé la position de la plaque carbone dans la chaussure. La plaque carbone est située plus haut dans la semelle intermédiaire de la chaussure, créant un retour d’énergie qui propulse de façon verticale afin d’augmenter la longueur de chaque foulée. Cette version est destinée aux coureurs qui ont tendance à faire des foulées plus longues à mesure qu’ils accélèrent leur course.

Premières impressions

Dès l’ouverture de la boite, la ASICS Metaspeed Sky Paris brille par son aspect élancé, son look agressif, sa légèreté et son design soulignant la notion de vitesse et de mouvement. Le système de laçage est précis, le chaussant épouse bien le pied ce qui procure la sensation de ne faire qu’un avec la chaussure. Le maintien est bluffant pour une chaussure de running si légère. L’impression de sécurité est bien présente. Elle est également équipée d’un mesh léger et respirant qui offre un confort supplémentaire lors des courses par temps chaud.

Chausser une paire de la ASICS Metaspeed Sky Paris, c’est un peu comme confier le volant d’une Formule1 à quelqu’un qui vient de décrocher son permis de conduire. Très vite, on se sent pousser des ailes et l’envie d’aller courir dans la nature devient irrépressible. Avec un drop de 5 mm, on imagine aisément avoir affaire à une chaussure de running plutôt axée compétition sur la route et entraînements rapides (piste et route).

La ASICS Metaspeed Sky Paris sur le terrain

Après 100 km au compteur, il y a de quoi se faire une idée assez précise des qualités et des caractéristiques de la bête. Testées sur la piste et sur le bitume, ces deux surfaces de prédilection, ces ASICS Metaspeed Sky Paris se révèlent irréprochables. Il nous aura fallu réaliser une séance de 10×200 m (avec 30′ de récupération) pour apprécier cette paire d’ASICS à sa juste valeur. La foulée est fluide, on a l’impression de voler au-dessus du sol. La sensation de vitesse est indéniable et est très certainement le fruit d’une attaque de pied plutôt située sur l’avant. L’accroche est vraiment satisfaisante, la chaussure est vive et répond bien dans les virages. La semelle courbée de la ASICS Metaspeed Sky Paris joue également parfaitement son rôle et exploite pleinement son potentiel au cours de séances de fractionné en amplifiant les foulées.

Les jambes avancent toutes seules, mais malheureusement, la paire n’est pas livrée avec le cœur (et tout le reste!) des ambassadeurs de la marque à l’image des marathoniens Félix Bour (2h06’46), Abderrazak Charik (2h08’35) et Mekdes Woldu (2h24’44) lesquels portent les chaussures de running de la série METASPEED +. La plaque carbone n’est pas spécialement perceptible lors des footings et il faut accélérer la cadence sur piste pour comprendre qu’elle apporte effectivement un renvoi et un « effet ressort » bienvenu lors des fins de séance où l’on commence à tirer la langue. Plusieurs types de séances ont permis de nous faire un avis poussé : des sorties longues en endurance fondamentale, fartlek et des sorties en VMA. Elles se sont révélées encore une fois irréprochables.

Du 10 km au marathon

En ce qui concerne la durée de vie, elles ne sont pas abîmées, et les signes d’usure sont à peine perceptibles. Pourvu que ça dure ! Pour favoriser sa durabilité, nous tenons à préciser que ce type de chaussures de running n’est absolument pas adapté (voir déconseillé !) à un usage type Trail et Montagne qui demandent des spécificités que la ASICS Metaspeed Sky Paris ne dispose pas. Le modèle est adapté aux entraînements et compétitions de 10 km, semi-marathon, marathon et même triathlon.

Elles conviennent à tous types de coureurs, quels que soient leur poids ou la largeur de leurs pieds. Alors que l’empeigne est fine, on peut aux premiers abord douter sur sa perméabilité. Aucun souci de ce côté-ci, les chaussures sèchent rapidement après une séance disputée sous une pluie battante. Reste un point et pas des moindres, le coût. Il faut tout de même débourser autour de 250 euros pour s’offrir la ASICS Metaspeed Sky Paris, ce qui est aujourd’hui la moyenne des tarifs proposés par la concurrence. C’est très certainement le prix à payer pour découvrir une nouvelle façon de pratiquer le running.

Conclusion

La ASICS Metaspeed Sky Paris est une chaussure de running qui conviendra aussi bien à la compétition qu’aux entraînements rapides (VMA). Sur le macadam aussi sur la piste, elle fait honneur à sa réputation avec des sensations de vitesse immédiates. C’est une chaussure de running qui permet d’aller vite et loin sans pour autant sacrifier le confort. Selon le profil du coureur, le modèle pourra vous accompagner pour battre votre record personnel sur des distances allant du 10 km au marathon.

À la fois dynamique et stable elle permet de faire travailler le pied tout en le protégeant. Les améliorations technologiques comme les sensations sont bien au rendez-vous, cette Metaspeed Sky Paris est un véritable coup de cœur. La ASICS Metaspeed Sky Paris a toutes les qualités pour atteindre le statut de paire culte, surtout si ses athlètes ambassadeurs sont amenés à s’illustrer aux JO de Paris 2024 sur marathon.

L

La tige MOTION WRAP 2.0 est conçue pour améliorer la respirabilité et le confort

L

La plaque de carbone guide votre pied tout au long de votre pas et propulse votre pied vers l’avant

L

La semelle extérieure en caoutchouc ASICSGRIP améliore la durabilité et l’adhérence

L

L’amorti FF TURBO PLUS améliore la compression et offre une plus grande réduction de perte d’énergie

L

La tige MOTION WRAP 2.0 est conçue pour améliorer la respirabilité et le confort

L

La plaque de carbone guide votre pied tout au long de votre pas et propulse votre pied vers l’avant

L

La semelle extérieure en caoutchouc ASICSGRIP améliore la durabilité et l’adhérence

L

L’amorti FF TURBO PLUS améliore la compression et offre une plus grande réduction de perte d’énergie

Les notes des ASICS Metaspeed Sky Paris

Dynamisme (9/10)

90%

Confort (9/10)

90%

Stabilité (8/10)

80%

Accroche (9/10)

90%

Rapport qualité/prix (8/10)

80%

En résumé

  • On a aimé
  • Le dynamisme
  • Le confort
  • Le style
  • On a moins aimé
  • Le prix

Fiche technique de la ASICS Metaspeed Sky Paris

  • Plaque en fibre de carbone : propulsion accrue et stabilité
  • Mousse FlyteFoam Blast Turbo Plus : légèreté, réactivité, absorption des chocs et retour d’énergie
  • Tige en Mesh Motion Wrap Upper 2.0 : respirabilité, légèreté et maintien
  • Semelle extérieure en caoutchouc AsicsGrip : adhérence, durabilité et traction
  • Drop : 5 mm (39,5 mm au talon et 34,5 mm à l’avant-pied)
  • Poids : 183 g pour les hommes en taille 42,5
  • Prix : 250 euros

 

Profil du coureur 

  • Fréquence de pratique : 1 à 5 fois par semaine
  • Usage : Pour les longues distances (marathon)
  • Attaque : Médio-pied ou avant pied
  • Foulée : Neutre
  • Poids : Jusqu’à 80kg

 

Nike Air Zoom Alphafly NEXT%

Disponible dès maintenant

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Avec plus d'une cinquantaine de compétitions nationales et internationales (meetings et championnats), le programme des événements d'athlétisme de la saison estivale 2024 offre de nombreuses possibilités pour admirer vos athlètes préférés ! Pour tous les fanatiques du...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !