Championnats de France du semi-marathon : Yohan Durand et Mekdes Woldu au-dessus du lot

19 septembre 2021 à 16:35

HELLOASSO

Les Championnats de France du semi-marathon aux Sables d’Olonne ont rendu leur verdict, et c’est Yohan Durand et Mekdes Woldu qui sont sortis vainqueurs. En outre, la demi-fondeuse a réussi l’exploit de remporter sa troisième couronne nationale en 2021.

Haut lieu de la voile et de la plaisance et point de départ du mythique Vendée Globe, la ville des Sables d’Olonne donne plus envie de se baigner que de se tirer la bourre sur le macadam le long du remblai. Mais Yohan Durand et Mekdes Woldu ont privilégié la deuxième option, puisque c’est ici que se sont déroulés les Championnats de France du semi-marathon ce matin. Une course dont on espère que vous avez eu le plaisir de suivre sur notre page Facebook grâce aux images mises à disposition par les organisateurs. Et on ne se lassera jamais de revoir autant de public sur les bords du parcours ! Ce dimanche à 10h15 pétantes, face à l’Institut Sports Océan, pendant vous étiez sûrement en début de grasse matinée bien méritée, 1500 coureurs ont pris le départ de la compétition.

.

Durand et Charik font le plein de confiance avant Paris

Il était attendu, et il a répondu présent. Yohan Durand partait avec l’étiquette de favori. En début de course, un groupe de deux coureurs prenait très vite les devants. On y retrouvait d’ailleurs Durand donc, mais aussi Abderrazak Charik. Le plan de la course d’équipe se mettait alors en place. « On s’était mis d’accord pour faire un kilomètre chacun en relais avec Zak, pour faire le trou ». C’est au septième kilomètre que le fondeur de 36 ans, très en jambes, a décidé de durcir le rythme, avant de prendre définitivement le train à son compte et de filer vers la victoire en 1h03’17, son record personnel (ancien 1h03’43 à Lille en 2010). « Un peu avant le 10e km (passage en 29’30), j’ai vu que j’étais un peu mieux que lui, donc j’ai tenté d’accélérer un peu ».

Plusieurs participants ont pris un tour dans la vue par Yohan Durand mais l’encouragaient et tapaient dans leurs mains quand ils voyaient passer le dos et la belle foulée du Bergeracois. Une des images fortes de la matinée. « Il y a vraiment du monde tout au long du parcours donc c’est vraiment plaisant ». Actuellement en fin de préparation pour le Marathon de Paris du 17 octobre, celui qui détient un solide record en 2h12’27 sur la distance établi à Milan en mai dernier, peut viser un chrono de premier plan dans la capitale. « En préparation marathon, les sensations sont toujours un peu bizarres, parce qu’avec le volume, on ne sait jamais si on arrive frais à la compétition… J’espère battre mon record et être aux alentours des 2h11. J’ai battu mon record sur 10 km (28’32) à Langueux et sur semi ici, donc tous les feux sont au vert pour Paris. Le vent était dur, parce que quand on l’avait de dos, on était abrités, donc on n’en profitait pas beaucoup. En revanche, sur le front de mer, on l’avait vraiment de face ! C’était handicapant, je pense qu’on perd bien 30 secondes là-dessus je n’avais plus gagné un championnat de France depuis 2012 (sur 5000 m à Angers, ndlr), donc j’en suis très content ! ».

Deuxième des France du semi-marathon en 1h04’09, Abderrazak Charik s’est offert un beau cadeau d’anniversaire pour ses 24 ans. « Je suis plutôt satisfait parce que mon objectif, c’est le marathon de Paris dans quatre semaines. J’aurais bien aimé jouer la gagne avec Yohan, mais j’ai eu un point entre le 9e et le 14e kilomètre. J’ai donc laissé aller, pour ne pas m’éparpiller. Je suis quand même satisfait, parce qu’on apprend petit à petit. »

.

Premier podium national pour Nicolas Navarro

Oui, on peut avoir fini douzième des JO de Tokyo sur marathon et n’être jamais monté sur un podium national. Nicolas Navarro y a brillamment remédié en s’emparant de la médaille de bronze en 1h05’05. « Par rapport à ce qu’ils avaient montré sur 10 km il y a deux semaines, je sais que je n’étais pas au niveau de Yohan et d’Abderrazak. J’ai préféré faire avec la forme du moment et viser une course prudente en faisant une remontée comme sur marathon ». La quatrième place est revenue au vaillant El Hassane Ben Lkhainouch, lauréat chez les plus de 40 ans, en 1h05’17, alors que le titre des espoirs a souri au surprenant François Guilhot, en 1h06’01.

.

Mekdes Woldu inarrêtable

À 28 ans, l’Érythréenne de naissance était en lice pour réaliser un incroyable triplé après son sacre sur 10 000 m à Pacé le 29 août et du 10 km à Langueux le 4 septembre. Largement supérieure à ses rivales Mélody Julien (2e en 1h14’42) et Samira Mezeghrane-Saad (3e en 1h14’54), Mekdes Woldu a vite laissé la concurrence derrière elle en passant au 5e km en 16’42 et au 10e km en 33’46. Comme à l’entraînement à Franconville, elle s’est servie des coureurs de son niveau comme de lièvres pour se faire la malle. « Je m’entraîne presque toute seule, même si j’ai des garçons qui m’aident parfois en vélo ou en courant. Pendant la course, je ne savais pas où étaient les autres filles, même si j’essayais de regarder un peu. Je suis Française depuis quelques semaines, donc les gens me découvrent un peu, mais cela fait bientôt dix ans que je suis en France, et quelques années que je suis devant aux championnats de France. »

Vainqueure en 1h13’15, Mekdes Woldu a une nouvelle fois démontré qu’elle était intouchable en ce moment et ne cachait pas sa satisfaction à l’arrivée des France du semi-marathon. La fondeuse licenciée à l’EFCVO signe à cette occasion une performance, à vrai dire, jamais vue dans l’histoire de l’athlétisme français puisque jusqu’ici, aucune athlète tricolore n’est parvenue à remporter trois titres nationaux sur ces trois distances la même année. Un exploit remarquable. « Je suis très fière de ce que j’ai réalisé, parce que c’est le résultat de beaucoup de travail à l’entraînement. Je bosse très dur, les résultats ne viennent pas tout seul. Je remercie mon club et tous ceux qui m’ont aidée dans ma préparation, parce que j’en ai bavé, vraiment. Le plus dur, aujourd’hui, c’était la fatigue, la récupération a été courte. Mon prochain objectif sera le semi-marathon de Valence (Espagne), le 24 octobre, où j’espère battre mon record personnel. Ensuite j’essaierai bien sûr de me qualifier pour les Europe de cross à Dublin. Si je vois que je n’ai pas bien récupéré, je zapperai Valence. »

Visionnez les France du semi-marathon dans les conditions du direct, en cliquant ici.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : STADION

À LA UNE
Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Pour sa 42e édition ce dimanche 31 octobre, les 20 km de Marseille-Cassis proposent un plateau tricolore extrêmement relevé avec la présence des trois marathoniens français sélectionnés pour les JO de Tokyo Morhad Amdouni, Nicolas Navarro et Hassan Chahdi ainsi que...

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Présentation de la deuxième édition du ASICS World Ekiden qui se déroulera du 10 au 22 novembre prochain. ASICS encourage à pratiquer une activité physique pour profiter des bienfaits sur le corps et l’esprit. ASICS, acronyme du latin « Anima Sana in Corpore Sano »,...

ÉVÉNEMENTS
ARTICLES RÉCENTS
Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Marseille-Cassis : Un casting tricolore haut de gamme

Pour sa 42e édition ce dimanche 31 octobre, les 20 km de Marseille-Cassis proposent un plateau tricolore extrêmement relevé avec la présence des trois marathoniens français sélectionnés pour les JO de Tokyo Morhad Amdouni, Nicolas Navarro et Hassan Chahdi ainsi que...

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Asics lance la deuxième édition de son Ekiden mondial et virtuel

Présentation de la deuxième édition du ASICS World Ekiden qui se déroulera du 10 au 22 novembre prochain. ASICS encourage à pratiquer une activité physique pour profiter des bienfaits sur le corps et l’esprit. ASICS, acronyme du latin « Anima Sana in Corpore Sano »,...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike Zoom Rival XC 5

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Mizuno Wave Rebellion
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike Zoom Rival XC 5

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Mizuno Wave Rebellion

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !