Championnats de France Elite en salle : Margot Chevrier sur un nuage

27 février 2022 à 0:02

Margot Chevrier a vécu une soirée dont elle se souviendra longtemps en culminant à 4,65 m au saut à la perche lors de la première journée des Championnats de France Elite en salle de Miramas. Zoom sur les événements marquants de ce samedi.

Le sautoir de perche se serait-il transformé en ring de boxe ? C’est en tout cas la question qu’on peut se poser quand on voit la bataille que se sont livrée Margot Chevrier et Ninon Chapelle. Les deux Françaises se sont rendues coup pour coup en passant chacune les quatre premières barres au premier essai, de 4,30 m à 4,55 m. Ninon Chapelle a coincé à 4,60 m et a décidé alors de faire l’impasse et conserver deux essais à 4,65 m, sans succès. Si Margot Chevrier arrivait avec la meilleure performance française avec 4,54 m, il ne fallait pas croire, que la partie serait gagnée d’avance. Néanmoins, c’est quand les choses sérieuses ont démarré que la protégée de Sébastien Reisdorffer est véritablement entrée en action et a fait étalage de son talent en domptant successivement 4,60 m puis 4,65 m du premier coup.

 

 

La Niçoise de 22 ans a amélioré sa marque de onze centimètres et a égalé le record des Championnats de France Elite en salle. Somptueux tout simplement pour l’étudiante en quatrième année de médecine. « C’était un concours surprenant, je savais que j’allais faire de bonnes performances si je maîtrisais les nouvelles perches que j’ai maintenant mais c’est génial que ça se concrétise aux France. Avec Ninon, on s’est tiré la bourre de 4,50 m jusqu’à 4,70 m, on s’est éclatées avec les jeux d’impasse ». Piquer sa perche dans un butoir, s’élever dans les airs et s’enrouler autour d’une barre est devenu pour elle comme une seconde nature. Une magnifique prestation qui lui permet de devenir la quatrième perchiste française la plus haute de l’histoire.

 

Jimmy Vicaut au rendez-vous

Sur 60 m, Jimmy Vicaut a confirmé son statut de patron du sprint français, en dominant le 60 m en 6″65, devant Jeff Erius, chronométré en 6″70. Toujours sur la ligne droite mais chez les dames, c’est Mallory Leconte qui l’a emporté en 7″34, record personnel à la clé. Deuxième place pour Gémima Joseph en 7″37 qui a malheureusement ressenti une gêne à l’ischio-jambier droit en coupant la ligne. Sur 60 m haies, la longiligne Laëticia Bapté a conservé avec 8″04 son bien acquis à Miramas l’an passé. Souffrante, Cyréna Samba-Mayela, détentrice du record de France espoirs en 7″84, n’a pas pris le départ des séries.

 

« Ça fait quelques semaines que je fais de la préparation mentale »

 

En portant une attaque décisive à deux tours de l’arrivée, Margaux Sieracki est sortie victorieuse du 3000 m en 9’18″23. La sociétaire du Pays de Fontainebleau Athlétisme a résisté jusqu’au bout aux assauts de celle qui détenait la meilleure performance française de la saison, Alexa Lemitre (2e en 9’20″24). « Ça fait quelques semaines que je fais de la préparation mentale et j’ai réussi dans la course à mettre une technique en place, mais c’est un secret que je vais garder pour les prochaines courses. Je vais courir le semi-marathon de Paris dimanche prochain où je viserai moins d’1h12 ». Chez les hommes, Bastien Augusto, à la suite d’une accélération franche dans la ligne droite opposée à moins de 200 m de l’arrivée, a décroché la timbale en 7’59″96, avec une petite seconde d’avance sur Arthur Gervais (8’00″44) et Romain Mornet (8’00″59). Champion de France espoirs du 10 km à Langueux et de cross-country à Montauban en 2021, le demi-fondeur du Bourges Entente Athlétisme vient compléter sa large palette.

 

 

Le concours de hauteur féminin a donné lieu à un suspens important, avec la victoire finale de Juliette Perez qui a dû s’employer pour franchir 1,83 m et se défaire de la résistance farouche de Solène Gicquel et de Fatoumata Balley lesquelles se partagent la médaille d’argent avec 1,80 m. Dans le bac à sable, Tom Campagne s’est offert ses premiers lauriers nationaux chez les grands à la longueur avec un bond à 7,93 m alors que Augustin Bey (7,89 m) et Yann Randrianasolo (7,60 m) ont complété le podium. Victoria Josse est montée sur la plus haute marche du podium du triple saut grâce à un premier essai mesuré à 13,63 m, synonyme de nouveau record personnel en salle.

 

 

Au poids, Frédéric Dagée a glané un dixième titre national, le cinquième en indoor ce samedi. Le recordman de France de la spécialité avec 20,75 m a devancé Itamar Levi (18,50 m) et Yann Moisan (18,16 m). Le premier titre mis en jeu dans ce championnat a été décerné à Amanda Ngandu-Ntumba qui a conservé sa couronne nationale en propulsant son engin à 15,81 m m dès son premier essai. Rose-Sharon Pierre-Louis (15,35 m) a terminé deuxième et Caroline Metayer (15,28 m) troisième.

 

Les favoris à l’heure

Autre bonne nouvelle : Les différents favoris en lice se sont qualifiés pour les finales de demain. À commencer par Agnès Raharolahy (2’08″84) et Noélie Yarigo (2’08″14) qui se sont imposées dans leur course respective sur 800 m. Chez les hommes, Benjamin Robert a passé sans encombre le cap des séries en réalisant le meilleur chrono des concurrents en 1’49″49. Le Toulousain retrouvera notamment le finaliste olympique de Tokyo Gabriel Tual (1’49″52) qui a validé directement son billet pour la finale en survolant la deuxième série.

Grâce à leur victoire dans leur course respective, Amandine Brossier (52″94), Camille Seri (53″61), Laurine Xailly (54″27) et Marjorie Veyssiere (54″29) accèdent à la finale du 400 m. Aucun souci également pour Ludovic Ouceni (47″21), Gilles Biron (47″31) ou encore David Sombe (47″71) qui seront également au rendez-vous demain à 16h15 pour une finale qui promet. Enfin, les combinards ont conclu quatre des sept travaux de l’heptathlon, et c’est Valentin Charles qui mène la danse à l’issue de la première journée avec 3147 unités.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : Jean-Luc Juvin / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !