Championnats de France Elite en salle : Thibaut Collet grimpe à 5,81 m

27 février 2022 à 20:27

Lors de la deuxième journée des Championnats de France Elite en salle de Miramas, Thibaut Collet, à l’image de Margot Chevrier hier, a confirmé son talent en décrochant le titre au saut à la perche avec 5,81 m, une barre synonyme de minima pour les Mondiaux de Belgrade. Crédité de la même performance, Valentin Lavillenie a, lui aussi, fait un grand pas vers la Serbie. Autre beau duel : celui sur 60 m haies entre Wilhem Belocian et Pascal Martinot-Lagarde.

L’athlétisme n’a jamais beaucoup aimé les certitudes. Personne ne s’en plaindra. Favori logique du concours de la perche, Renaud Lavillenie (6e avec 5,66 m) n’a pu qu’apprécier la victoire de son camarade d’entraînement à Clermont-Ferrand Thibaut Collet qui a signé « le plus beau concours de ma vie pour l’instant » lâche-t-il, en s’élevant à 5,81 m du premier coup et en s’imposant devant le gratin de la perche française. Débarqué à Miramas avec la sixième performance des engagés avec 5,64 m, le Grenoblois de 22 ans a pris dix-sept centimètres sur son record personnel en indoor et s’est affranchi au centimètre près des minima demandés pour le rendez-vous planétaire de l’hiver à Belgrade (18 au 20 mars).

.

.

Sous les yeux de son papa Philippe (5,94 m en 1990), huit fois champions de France dont à trois reprises en salle (1986, 1988 et 1991), Thibaut Collet a ébloui la compétition par son talent et sa détermination. « C’est incroyable ! J’étais en forme, je le savais mais de là à faire cette performance avec la manière, je ne m’y attendais pas forcément. C’est une récompense par rapport à tout le travail qui a été fait avec mes deux entraîneurs, mon père et Philippe d’Encausse, j’ai pas les mots, c’est énorme. Il y avait beaucoup de concurrence et d’adversité. J‘étais dans ma concentration et je cherchais à sauter le plus juste techniquement ». Après un concours décevant au All Star Perche (5,51 m), Valentin Lavillenie a remis les pendules à l’heure en dominant une barre à 5,81 m à sa troisième tentative et est en ballotage favorable pour accompagner Thibaut Collet en Serbie. Les perchistes français ont offert un magnifique spectacle avec Alioune Sène qui complète le podium avec 5,76 m.

.

Wilhem Belocian, patron du 60 m haies

.

L’autre grand moment de cette deuxième journée était le 60 m haies avec le duel attendu entre les deux meilleurs hurdlers tricolores de l’hiver. Solide dès les séries (7″54), Wilhem Belocian a une nouvelle fois réalisé une performance de haute volée en finale et a conservé son bien acquis en 2021 sans aucune contestation possible. Concentré dès le départ, le Guadeloupéen de 26 ans a livré une course techniquement propre, pour dominer Pascal Martinot-Lagarade dès les premiers mètres, malgré un retour en toute fin de course du représentant de l’ES Montgeron (7″53 contre 7″58).

.

.

Un poing qui frappait rageusement l’air prouvait que la victoire n’avait rien eu d’une tranquille promenade pour le champion d’Europe en titre de Torun. « C’était un duel très attendu et c’était une belle bagarre, je suis content, je conserve mon titre. Je vais désormais retourner au travail pour que les Mondiaux en salle se passent bien ». PML se satisfait de cette deuxième place en raison d’une semaine d’entraînement qui ne s’est pas passée comme il le souhaitait. « Je n’ai pas réussi à bien gérer l’enchaînement des Meetings et surtout la course de Liévin qui m’a mis dans un état absolument déplorable. La semaine d’entraînement a été compliquée donc je m’attendais à pire aujourd’hui et c’est plutôt une bonne surprise d’être en 7″58. En toute honnêteté, Wilhem a tapé fort. C’est à moi de me remobiliser mais ça reste de beaux championnats pour moi ! ». Ils seront tous les deux au Meeting de Paris Indoor à l’Accor Arena dimanche prochain.

.

Pari réussi pour Agnès Raharolahy

.

Pour gagner dans les courses de demi-fond ce dimanche, il fallait mener le rythme de bout en bout. La sociétaire du Nantes Métropole Athlétisme Agnès Raharolahy, pour son neuvième 800 m en salle seulement de sa carrière, a parfaitement réussi son excursion hivernale sur la distance. La championne de France Elite en salle 2017 du 400 m n’a laissé le soin à personne de diriger les opérations de la course, marquée par une chute et des bousculades, qu’elle a survolée en 2’03″93, nouveau record personnel. « C’était le schéma de course que l’on avait prévu avec mon coach Emmanuel Huruguen, de partir fort et de mettre à mal les autres derrière. Passer en 58 secondes au premier 400 mètres, pour moi, ce n’est pas un problème mais après je ne savais pas si j’allais tenir les deux derniers tours mais ça s’est bien passé donc je suis très contente ».

.

.

Sur la même distance, Benjamin Robert a réalisé une belle démonstration de force (52″51 au passage au 400 m), en l’emportant en 1’46″89, à quelques encablures des minima pour les Mondiaux en salle de Belgrade fixés à 1’46″50. Aurore Fleury (4’17″15) n’a pas non plus fait dans le détail sur le 1500 m pour couper la ligne d’arrivée en tête avec une large avance sur le reste de la concurrence. Son grand sourire à l’entrée de la dernière ligne droite faisait plaisir à voir. Pas de suspense non plus sur le 1500 m, avec la victoire du favori Azeddine Habz en 3’41″77.

.

.

Six ans après les 20″54 de son grand frère Mickaël à Aubière, Ryan Zeze a dominé le 200 m en brisant la barrière symbolique des 21 secondes, en 20″99. La recordwoman de France espoirs du 400 m (52″79), Sokhna Lacoste est allée chercher le Graal en 23″40. Le 400 m a été disputé et serré. À ce petit jeu, c’est Clément Ducos (47″27), chez les hommes, Camille Seri (53″15), chez les femmes, qui s’en sont les mieux sortis.

.

.

S’il aura fallu attendre le sixième et dernier essai pour voir Maëlly Dalmat décoller vers le succès au saut en longueur avec 6,52 m, deux centimètres de mieux que Yanis David, Melvin Raffin a plié l’affaire dès sa première tentative au triple saut avec 16,76 m. En franchissant une barre placée à 2,18 m, Sébastien Micheau a conservé sa couronne nationale au saut en hauteur.

.

.

De retour d’un stage de dix jours à Monte-Gordo (Portugal), Camille Moutard s’est imposée sur 3000 m marche en 12’43″45, un chrono très près du record national espoirs détenu depuis 2014 par Émilie Tissot en 12’41″56. Alors qu’elle avait donné le tempo sur la piste provençale avec un départ rapide, Émilie Menuet a rencontré quelques soucis physiques qui l’ont contraint à s’arrêter à plusieurs reprises et à ralentir le rythme pour finalement s’emparer, au courage, de la troisième place en 13’22″94. Martin Madeline-Degy s’est adjugé la victoire finale sur le 5000 m marche en 19’31″06 au terme d’une magnifique dernière ligne droite. Enfin, les épreuves combinées ont souri à Valentin Charles à l’heptathlon avec 5694 points et à Léonie Cambours au pentathlon avec un total de 4435 unités.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : Jean-Luc Juvin / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !