Championnats de France Elite en salle : Wilhem Belocian épate la galerie

21 février 2021 à 22:34

NIKES SOLDES

Wilhem Belocian a survolé avec la manière la finale du 60 m haies, en l’emportant en 7″46 ce dimanche lors de la troisième et dernière journée des Championnats de France Elite en salle à Miramas. Dans son sillage, Claire Palou a battu le record de France espoirs du 1500 m indoor en 4’12″62. On peut souligner le premier titre de champion de France de Valentin Lavillenie à la perche avec 5,77 m.

Wilhem Belocian est prêt. Prêt à aller décrocher son premier titre international en seniors dans trois semaines à Torun, après avoir tout raflé chez les jeunes. Le Guadeloupéen a une nouvelle fois fait forte impression, en séries (7″56), puis en finale du 60 m haies. Immense favori de l’épreuve, il a plus que répondu présent. Le hurdler du Stade Lamentin a bien jailli des starts et s’est détaché nettement dès les premiers obstacles. Rien ne semblait l’arrêter avec sa fluidité habituelle. « L’objectif c’était de faire une course propre et mettre tout en place dans l’optique des Europe ». Verdict ? 7″46, un chrono à seulement un centième de son record personnel établi à Metz le 6 février dernier. L’actuel troisième meilleur performer tricolore de l’histoire sur la distance derrière deux poids lourds des haies françaises, Dimitri Bascou (7″41) et Ladji Doucouré (7″42), se sent capable d’aller plus vite. « Je peux encore travailler la vitesse entre les obstacles, surtout sur la première partie de course parce que je sais que je peux accélérer sur les dernière haies pour maintenir une très bonne vitesse jusqu’à la fin ». En Pologne, il sera sans doute accompagné par son dauphin du jour Aurel Manga, crédité de 7″58, son meilleur chrono de l’hiver, qui arrive toujours en bonne forme à ce rendez-vous national.

Venu se frotter aux meilleurs tricolores, le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer, qui ambitionnait un podium, n’a pu franchir le premier obstacle après avoir manqué son départ en sept appuis. « Je suis en train de retrouver ma forme et je n’ai pas su la gérer. Je suis dégoûté parce que je pense que je pouvais claquer un temps de dingue. J’étais super à l’échauffement, mais il y a eu trop d’envie ». Des fourmis plein les jambes, il s’est même livré aussitôt après la course à une séance de haies dans la salle d’échauffement du Stadium Miramas Métropole. Après avoir participé hier à deux épreuves de l’heptathlon samedi (60 m et longueur), le Montpelliérain a indiqué qu’il participerait très probablement aux Europe de Torun (5 au 7 mars 2021).

.

Plan de course parfait pour Claire Palou

Le chrono a aussi été très favorable à Claire Palou qui a vu ses efforts être payés au terme d’une course pleine d’intelligence et de panache. En embuscade, à quelques encablures de Sara Benfares (5e en 4’06″04) et de la Marocaine Siham Hilali (3e en 4’13″76), lesquelles avaient pris la course en main après trois tours, la demi-fondeuse coachée par Adrien Taouji est revenue du diable vauvert pour placer une incroyable accélération à la cloche et filer vers la victoire en 4’12″62. « Il ne fallait pas que je me mette dans le rouge dès le début, je n’ai pas voulu suivre le rythme devant parce que c’était vraiment très rapide. Je savais qu’à un moment ça allait craquer et j’ai pu mettre mon attaque lors du dernier tour et ça a bien fonctionné. Depuis mon entrée à l’INSEP en 2019, j’ai vraiment passé un gros cap avec Adrien. Je m’entraîne beaucoup plus qu’avant et j’effectue des stages de longue durée que je ne faisais pas avant ». L’athlète de l’AS Aix-les-Bains, spécialiste du 3000 m steeple, s’approprie au passage le record des championnats détenu jusque-là par Frédérique Quentin (4’13″79 en 1997) et également le record de France espoirs (Véronique Pongérard, 4’15″23 en 1990).

.

Lavillenie pour une première

Arrivé dans les Bouches du Rhône avec la meilleure performance française de l’année (6,02 m), Renaud Lavillenie briguait un dix-neuvième titre national (indoor et plein air confondus). Le Français, qui avait choisi de démarrer son concours plus tard que les autres, à 5,66 m qu’il réussit du deuxième coup, n’ira pas plus haut. Le champion olympique de Londres en 2012, qui a tenté le hold-up à 5,82 m après deux impasses, se classe troisième. Le Clermontois a du céder la couronne qu’il a remportée à chacune de ses participations depuis 2010. Le titre de champion de France reste dans la famille puisque c’est Valentin Lavillenie, avec une barre à 5,77 m qui l’a remporté devant Ethan Cormont (5,72 m). Le sixième des Mondiaux de Doha en 2019 a réussi à glaner son premier sacre hexagonal : « Je ne m’attendais pas forcément à être champion de France avec 77 mais je suis content de moi car j’ai réussi à répondre à la bagarre. Ce titre peut m’aider à débloquer des choses, ça donne de la confiance et c’est peut-être l’élément qui me manquait. C’est un vrai titre de champion de France, tous les meilleurs étaient présents ».

La plupart des têtes d’affiche ont tenu leur rang à Miramas. Djilali Bedrani est venu coiffer au poteau Azeddine Habz (3’40″30) et Baptiste Mischler (3’40’31) sur 1500 m en 3’40″12, ajoutant une nouvelle couronne nationale à son palmarès. Toujours sur l’anneau, les 200 m ont sacré Estelle Raffaï, en 23″63, et Loïc Prévot, en 21″37. Rouguy Diallo s’est contentée du strict minimum au triple saut, remportée avec 13,96 m dès son premier essai. Solène Gicquel a réalisé le sans-faute jusqu’à sa victoire à 1,86 m au saut en hauteur, avec des barres à 1,70 m, 1,76 m 1,82 m et 1,84 m.

.

Solène Ndama stoppée dans son élan

Sacré à l’heptathlon en 2013 et en 2016, Jérémy Lelièvre a décroché pour la troisième fois les lauriers nationaux grâce à un total de 5863 points, qui pourrait lui permettre d’être du voyage à Torun avec Kevin Mayer, déjà invité par l’Euopean Athletics. Au pentathlon, victoire de Célia Perron avec un joli total de 4433 points, nouveau record personnel à la clé. La combinarde de l’ECLA Albi devient la septième performeuse française de l’histoire sur l’épreuve. En début de matinée, après avoir bien lancé ses travaux avec un chrono de 8″14 sur 60 m haies, Solène Ndama s’est blessée au genou gauche à l’impulsion sur son premier essai à 1,69 m en hauteur. Prise en charge par le service médical, la Bordelaise est revenue sur la piste avec un strapping pour tenter une barre à 1,72 m. La douleur était trop forte et la médaillée de bronze aux Europe 2019 en salle du pentathlon a été incapable de commencer sa course d’élan, synonyme d’arrêt de son concours. L’athlète entraînée par Laurent Moreschi, qui voit son ambition de qualification pour les Europe de Torun partir en fumée, passera une IRM en début de semaine prochaine afin de connaître la nature exacte de sa blessure.

Retrouvez notre article sur les Championnats de France hivernaux des lancers longs disputés ce dimanche à Salon de Provence, en cliquant ici. Alexandra Tavernier a amélioré son propre record de France du lancer du marteau avec 75,38 m.

Nos plus beaux clichés sur notre compte Instagram.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : Jean-Luc Juvin / STADION
© Tous droits réservés

ARTICLES RÉCENTS
All Star Perche : Renaud Lavillenie en patron à la maison

All Star Perche : Renaud Lavillenie en patron à la maison

Armand Duplantis peut trembler ! Dans sa salle d'entraînement d'Aubière, Renaud Lavillenie a signé la troisième meilleure performance de sa carrière en franchissant 6,06 m au All Star Perche ce samedi. Il s'est ensuite attaqué sans succès au record du monde du...

Suivez en direct le All Star Perche avec Renaud Lavillenie

Suivez en direct le All Star Perche avec Renaud Lavillenie

Pour son ultime concours avant les Championnats d'Europe en salle de Torun, Renaud Lavillenie sera la tête d'affiche du All Star Perche ce samedi après-midi à Aubière. Malgré l'absence d'Armand Duplantis et de Sam Kendricks, Renaud Lavillenie, fondateur et...

Meeting de Toulon : À midi, Jimmy Gressier régale

Meeting de Toulon : À midi, Jimmy Gressier régale

À l'heure du déjeuner, Jimmy Gressier a régalé les téléspectateurs ! Débarqué à Toulon pour valider son ticket sur 5000 m aux Jeux olympiques de Tokyo, le demi-fondeur français n'a pu remplir son contrat ce vendredi mais il a bouclé son effort dans le très bon chrono...

Suivez en direct le Meeting de Toulon avec Jimmy Gressier

Suivez en direct le Meeting de Toulon avec Jimmy Gressier

Ce vendredi, à Toulon, Jimmy Gressier part à l'assaut des minima pour les Jeux olympiques de Tokyo sur 5000 m fixés à 13'13"50. Suivez cette tentative sur notre page Facebook à partir de 12h30. C'est le jour J pour Jimmy Gressier. Désireux de s'acquitter le plus...

APPLICATION NOLIO
NOLIO
BOUTIQUE STADION
Collection Running Stadion
BONS PLANS
Nike Air Zoom Tempo NEXT%
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Vaporfly NEXT%

Adidas Adizero Pro
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Pro
Asics Metaracer
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Metaracer

NEWSLETTER

Rejoignez nos 25 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !

© 2020 – STADION-ACTU