Menu

Championnats de France Elite : Liv Westphal chante sous la pluie

Seule finale de ce premier jour des Championnats de France Elite à Saint-Etienne, le 5000 m féminin a souri à Liv Westphal qui est sacrée pour la troisième fois consécutive. Vainqueur de sa série du 100 m en 10″02, Jimmy Vicaut a réalisé les minima pour les Mondiaux de Doha. Tous les favoris en lice lors des séries et qualifications de leur épreuve ont rejoint le tour suivant, à commencer par Carolle Zahi et Pierre-Ambroise Bosse.

Le premier titre mis en jeu dans ce championnat a été décerné à Liv Westphal. En décrochant sa troisième breloque dorée consécutive, la sociétaire de l‘Entente Sarthe Athlétisme a une nouvelle fois prouvé qu’elle était bien la patronne du 5000 m en France. Un scénario identique à celui écrit un an plus tôt, à Albi, lorsque la demi-fondeuse française de 25 ans avait pris les commandes de la course dès les premiers mètres pour s’imposer en 15’55″58 dans des conditions climatiques difficiles (orage et pluie diluvienne). Une performance chronométrique loin de ses attentes dans la perspective d’une participation aux Mondiaux de Doha fin septembre : « Je savais qu’il y avait un minimum de chances pour que je puisse courir plus vite que mon meilleur temps de la saison, mais les conditions étaient apocalyptiques. J’espérais faire tant bien que mal moins de 15’30” pour me rapprocher de Doha, mais j’ai vite compris que ça n’allait pas passer. J’ai fait trois 5000 m cette saison, et trois dans des conditions horribles, c’est dommage. Je suis un peu frustrée de ce côté-là, car je me sens encore fraîche mentalement. Mais je suis quand même contente de garder mon titre, d’autant qu’il y a deux petits jeunes qui poussent derrière moi, c’est plaisant à voir ». Comme l’an passé, Mathilde Sénéchal (16’10″99) monte sur la deuxième marche du podium tandis que Leila Hadji (16’18″13) complète podium.

.
Minima mondiaux pour Vicaut

Jimmy Vicaut a logiquement survolé la ligne droite mais il a surtout signé un temps beaucoup plus digne de son statut, réalisant le niveau de performance requis pour être sélectionnable pour les Mondiaux de Doha (27 septembre au 6 octobre). De quoi effacer ses prestations passées (10″07, le 3 juin à Prague) et gonfler son moral à deux mois du grand rendez-vous de l’année. Et avec les demi-finales et la finale prévues samedi, le meilleur est peut-être encore à venir pour le sprinteur de 27 ans : « Je suis content, tout va bien. Je n’avais pas fait depuis un petit moment une perf’ comme celle-là. La température a un peu chuté avant la course, c’est dommage. Mais demain, il y aura de la bagarre et ça sera beaucoup mieux. Je voulais me débarrasser des minima, c’est fait. En plus, j’ai bien aimé ma manière de courir ». Le sprinteur du SCO Ste Marguerite Marseille aurait pu être dispensé des séries mais il a préféré débuter la compétition dès vendredi pour se mettre en “mode Qatar”, où il devra aussi enchaîner deux courses pour atteindre une éventuelle finale. Dans la deuxième série, Mouhamadou Fall a également frappé fort d’entrée en améliorant d’un centième son record personnel en 10″12 (+1,7 m/s). Le troisième meilleur chrono de la journée a été réalisé par Amaury Golitin en 10″27 (+1,2 m/s).

Toujours sur la ligne droite, Carolle Zahi, qui a contrôlé sa série en 11″23 (+1,4 m/s), réalise la meilleure performance française de la saison : « Je me suis sentie bien sur cette course. Je découvrais la piste, et elle m’a l’air rapide. Avec en plus les autres filles à la bagarre, ça devrait aller vite demain. J’ai été blessée il y a un mois, mais je me suis préparée mentalement et physiquement pour être prête le jour J, et je pense que je le suis ».

.
Bosse facile 

Les différents favoris en lice ont passé le cap des séries ou des qualifications aujourd’hui. A commencer par Pierre-Ambroise Bosse, qui s’est tranquillement qualifié pour la finale du 800 m, programmée ce samedi. Le champion du monde, qui disputait seulement son deuxième double tour de piste après Monaco, a remporté sa série en 1″47’45. Exténué par la forte chaleur qui a régné sur Saint-Étienne jusqu’en fin d’après-midi, “PAB” a estimé avoir ressenti de « meilleures sensations qu’à Monaco » pour sa rentrée (1’45″43, le 12 juillet) et souhaite faire de « ce weekend une sorte de répétition des Championnats du monde. J’ai fait une assez grosse séance avant de venir, aujourd’hui je simulais la demi-finale, et demain ce sera une finale. L’idée c’est de gagner, c’est tout », a expliqué le protégé d’Alain Lignier, déjà assuré du voyage au Qatar en tant que tenant du titre.

Ludvy Vaillant

Ludvy Vaillant (49″59), Mamadou Kasse Hann (49″76) et Victor Coroller (51″66) se sont imposés dans leur course respective sur 400 m haies. Il retrouveront en demi-finale le tout frais champion d’Europe espoirs Wilfried Wappio qui est directement qualifié pour les demi-finales, étant exempté du premier tour. Aurélie Chaboudez (59″41) a aussi passé sans encombre le cap des séries du tour de piste avec obstacles. Aucun souci pour Alexis Miellet (3’46″46) et Mehdi Belhadj (3’46″92) qui n’ont pas eu à puiser dans leurs réserves dans la première série du 1500 m. Dans la deuxième série remportée par le Marocain Rabii Doukkana (3’44″81), Jimmy Gressier (3’45″09) termine troisième et valide directement son billet pour la finale. Sur le 400 m masculin, c’est Christopher Naliali qui a réalisé le meilleur temps tricolore des séries en 46″51. Grâce à leur victoire dans leurs courses respectives, Solenn Compper (13″26), Fanny Quenot (13″28) et Cindy Billaud (13”36), seront en demi-finales du 100 m haies demain. La finaliste européenne l’an passé à Berlin, Alexie Alaïs a projeté son javelot à 60,19 m dès sa première tentative en qualification. Enfin, dans les épreuves combinées, c’est Esther Turpin qui vire en tête à l’heptathlon avec 3593 points. Du côté du décathlon, derrière le Belge Benjamin Hougardy qui mène les débats avec 4110 points, on retrouve son camarade de club du Montpellier Athletic Méditerranée Métropole Makenson Gletty, avec 3988 points. Championnats de France Elite Championnats de France Elite




Inscrivez-vous à notre newsletter