Championnats d’Europe en salle : Combien de médailles pour les Bleus à Torun ?

03 mars 2021 à 12:33

Alors que les Championnats d’Europe en salle débutent ce jeudi à Torun, la rédaction de Stadion a décidé de se jeter à l’eau en se prêtant au jeu des pronostics. Outre les tauliers Kevin Mayer, Renaud Lavillenie et Wilhem Belocian, l’équipe de France devrait aussi compter sur ses demi-fondeurs qui auront une belle occasion de briller.

Cela ne vous a sûrement pas échappé : les Championnats d’Europe d’athlétisme en salle de Torun, événement le plus attendu de la saison hivernale par les amoureux du premier sport olympique, commencent jeudi. Mais alors, quelles sont les chances des Bleus en Pologne ? Avec 26 athlètes sélectionnés (45 en 2019), petite délégation mais du costaud. La quantité n’est pas au rendez-vous mais la qualité, de toute évidence, l’est. À Glasgow en 2019, la délégation tricolore était repartie avec cinq médailles, mais aucun titre ce qui n’était plus arrivé depuis 2007, et peut espérer faire mieux. Lors des cinq dernières éditions, la France a obtenu en moyenne 6 médailles (5 en 2019 à Glasgow, 3 en 2017 à Belgrade, 5 en 2015 à Prague, 9 à Göteborg en 2013, 12 à Paris en 2011) et engrangé 3 médailles d’or.

.

Mayer, Lavillenie et Belocian visent l’or

Combien de fois la Marseillaise retentira-t-elle dans l’Arena de Torun ? La plus grande chance de breloque dorée reposera sans conteste sur Kevin Mayer qui part favori pour grimper sur la plus haute marche du podium de l’heptathlon. Le combinard de 29 ans a déjà connu deux fois les joies d’un podium continental à l’heptathlon : l’argent en 2013 (6297 points) et l’or en 2017 (6479 points). La tête de gondole de la délégation française briguera samedi et dimanche un deuxième titre européen, largement dans ses cordes. S’il est à son meilleur niveau, comme souvent sous le maillot bleu, ses principaux concurrents auront peu de chance de vaincre. Le Montpelliérain pourrait également venir titiller le record du monde  propriété de l’Américain Ashton Eaton depuis 2012 avec 6645 points. « Depuis Belgrade en 2017, je ne suis plus la même personne, j’ai des records plus hauts et aujourd’hui je peux encore prétendre à les battre. Si on regarde épreuve par épreuve, ça peut faire un gros total (lire le scénario de Stadion). Je savais qu’on allait me parler de ce record avant ce championnat comme on m’a parlé de celui du décathlon en 2018. Je répondrais la même chose, je peux le faire, j’ai le potentiel pour le faire. Maintenant à moi d’optimiser ce potentiel et réussir à enchaîner sept épreuves », a-t-il indiqué lors de la visioconférence de presse ce mercredi matin.

Après trois années contrariées par des blessures, Renaud Lavillenie (34 ans) a retrouvé les sommets cet hiver en franchissant deux fois plus de 6 mètres (6,02 m à Tourcoing et 6,06 m à Aubière), une hauteur qu’il n’avait plus tutoyée depuis mars 2016. Gros pourvoyeur de breloques en compétition internationale, le champion olympique de Londres tentera de glaner une cinquième médaille européenne après avoir remporté les éditions 2009, 2011, 2013 et 2015. Problème, le recordman du monde (6,18 m) Armand Duplantis, qui vient d’améliorer sa meilleure performance de l’année à 6,10 m, est aussi en grande forme. Ce qui promet un concours de feu dimanche à 17h05. Les qualifications sont prévues le samedi à 10h04. Valentin Lavillenie (5,80 m) qui souhaite « mettre le plus de mecs derrière » au classement, ne devrait pas être loin de la boîte. Auteur des minima olympiques à 5,80 m samedi dernier lors du All Star Perche, Ethan Cormont (20 ans) est en constante progression et peut créer la surprise en finale.

Tous les feux sont au vert pour Wilhem Belocian qui se présente pour la première fois au départ d’un grand championnat international senior avec la pancarte de favorite dans le dos. Son hiver a été particulièrement prometteur avec un record personnel en 7″45 et le pic de forme pourrait bien arriver en Pologne. Le Guadeloupéen de 25 ans aspire à l’or et s’est spécifiquement préparé pour cette échéance. « C’est sûr que je ne peux m’empêcher d’arriver avec la pancarte de favori. Chronométriquement, j’ai le meilleur temps des engagés. C’est intéressant d’être dans cette position pour engranger de l’expérience. Néanmoins, je reste tranquille, posé et pas de stress. », nous a-t-il assuré dans une interview ce lundi. Troisième des Mondiaux en salle en 2018 et des Europe en salle en 2019, Aurel Manga (7″58) est aussi un candidat indéniable au titre européen. Tout autre résultat qu’une médaille serait à coup sûr une déception pour le hurdler de 28 ans. La finale est programmée dimanche à 17h.

.

Des surprises à venir en demi-fond

Les finales qui sont souvent des courses tactiques, pourraient permettre à Jimmy Gressier (7’39″70), Djilali Bedrani (7’46″52) et Hugo Hay (7’48″66) de faire parler leur capacité d’accélération dans le dernier tour. Le Polonais Marcin Lewandowski et le Norvégien Jakob Ingebrigtsen, respectivement en or et en argent à Glasgow en 2019, seront certainement au rendez-vous. Une place sur le podium du 800 m est envisageable pour Pierre-Ambroise Bosse (1’45″95) et pour Benjamin Robert (1’46″06) qui ont aussi de solides références en salle. Ils ont le quatrième et le cinquième chrono des engagés. L’absence du Britannique Elliot Giles (1’43″63), deuxième meilleure performance mondiale de tous les temps sur 800 m en salle, rebat automatiquement les cartes. Auteur d’un superbe chrono de 46″13 sur 400 m en finale des France Elite, Thomas Jordier, deuxième au bilan des engagés, espère secrètement une médaille. Cinquième de l’Euro en salle à Belgrade en 2017, Melvin Raffin revient sur une compétition qui l’a vu améliorer le record du monde juniors en salle avec 17,20 m lors des qualifications. Peu épargné par les pépins physiques ces dernières années, l’élève de Teddy Tamgho a repris cet hiver sa marche en avant en retombant à 17,09 m à Miramas. Chez les féminines, Orlann Ombissa-Dzangue (7″16) et Carolle Zahi (7″19) sur 60 m ainsi que Laeticia Bapte (7″93) et Cyréna Samba-Mayela (7″94) sur 60 m haies arrivent à Torun en position d’outsider. Au total, l’équipe de France, au jeu des pronostics, peut donc tabler sur cinq breloques dont trois titres.

On vous invite à faire vos pronostics à votre tour : Combien de médailles pour les Bleus à Torun ?

La sélection française, en cliquant ici.
Le programme complet, en cliquant ici.
Le programme du direct vidéo, en cliquant ici.

Crédit photo : Jean-Luc Juvin / STADION
© Tous droits réservés

À LA UNE
Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

En préparation pour la Coupe d'Europe du 10 000 m à Pacé le 28 mai, Jimmy Gressier a profité du Meeting de Montgeron (Essonne) ce dimanche pour s'offrir une victoire en solitaire sur 5000 m en 13'26"84. Benjamin Robert (1'45"19) et Agnès Raharolahy (2'03"11) sur 800 m...

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Star attendue du concours de perche au Meeting de Doha ce samedi, Armand Duplantis a parfaitement réussi sa rentrée en s'imposant avec une barre à 6,02 m avant de s'attaquer sans succès à 6,12 m. Il n'a eu besoin que de deux sauts pour décrocher la victoire. Les...

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Première étape de la prestigieuse Wanda Diamond League, le Meeting de Doha a attiré de nombreuses têtes d'affiche de l'athlétisme planétaire ce vendredi soir. Le Grenadien Anderson Peters est devenu le cinquième performeur de tous les temps au javelot avec 93,07 m....

ÉVÉNEMENTS
ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

Meeting de Montgeron : Jimmy Gressier régale en attendant Pacé

En préparation pour la Coupe d'Europe du 10 000 m à Pacé le 28 mai, Jimmy Gressier a profité du Meeting de Montgeron (Essonne) ce dimanche pour s'offrir une victoire en solitaire sur 5000 m en 13'26"84. Benjamin Robert (1'45"19) et Agnès Raharolahy (2'03"11) sur 800 m...

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Meeting de Doha : Armand Duplantis plane à 6,02 m

Star attendue du concours de perche au Meeting de Doha ce samedi, Armand Duplantis a parfaitement réussi sa rentrée en s'imposant avec une barre à 6,02 m avant de s'attaquer sans succès à 6,12 m. Il n'a eu besoin que de deux sauts pour décrocher la victoire. Les...

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Meeting de Doha : Cyréna Samba-Mayela dans le rythme

Première étape de la prestigieuse Wanda Diamond League, le Meeting de Doha a attiré de nombreuses têtes d'affiche de l'athlétisme planétaire ce vendredi soir. Le Grenadien Anderson Peters est devenu le cinquième performeur de tous les temps au javelot avec 93,07 m....

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Nike Air Zoom Pegasus 39
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 3
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Nike Air Zoom Pegasus 39
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 3

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !