Championnats d’Europe en salle : Kevin Mayer lancé sur de bons rails

06 mars 2021 à 15:07

I-RUN.FR

Belle matinée pour les Bleus aux Championnats d’Europe en salle de Torun. Kevin Mayer a bien lancé sa quête d’un deuxième titre européen à l’heptathlon, en se rapprochant à un centième de son record personnel sur 60 m avec 6″86 avant d’enchaîner avec un saut en longueur (7,47 m) et un lancer de poids (16,32 m) convaincants. Hugo Hay et Jimmy Gressier sur 3000 m ainsi que Valentin Lavillenie à la perche ont obtenu leur billet pour la finale.

À la recherche d’une deuxième breloque dorée continentale à l’heptathlon après celle obtenue en 2017, Kevin Mayer a tenu son rang lors des trois premiers volets. Un peu isolé au couloir 8 du 60 m, le Montpelliérain a été flashé en 6″86, le deuxième chrono de sa carrière, à un centième de son record établi lors des Mondiaux de Birmingham en 2018. C’est mieux que son chrono de Belgrade en 2017 lors de son record d’Europe où il avait réalisé 6″95. Le combinard de 29 ans s’est mis dans d’excellentes conditions psychologiques pour la suite de ses travaux, qui s’étendront sur deux jours, en empochant d’entrée de jeu 933 points. Ensuite direction la longueur où le natif d’Argenteuil est monté crescendo dans le bac à sable polonais. Un premier essai à 7,40 m assuré à quatorze centimètres de la planche, un deuxième à 7,45 m, puis un dernier à 7,47 m, son meilleur bond de l’hiver mais un peu moins loin qu’à Belgrade (7,54 m). Une performance qui lui a permis de marquer 940 points supplémentaires. Au poids, Kevin Mayer donne l’impression d’accompagner le boulet jusqu’au bout de sa trajectoire. Ça pousse aussi avec les jambes. Et ça va toujours très loin. 16,32 m (871 points) à son troisième essai. Si c’est le Suisse Simon Ehammer (2780 points) qui a pris les commandes des opérations au classement provisoire après trois épreuves, le recordman du monde du décathlon a 49 unités de retard avec un total de 2731 points. La dernière épreuve de la journée, le saut en hauteur, est programmée à 18h50.

.

Deux sur trois pour le 3000 m

Le demi-fond tricolore se porte plutôt bien depuis le début de la compétition avec notamment la superbe médaille d’argent d’Alice Finot hier soir sur 3000 m. Hugo Hay et Jimmy Gressier prendront tous les deux part à la finale du 3000 m dimanche à 17h52. Engagé dans la deuxième série, Hugo Hay a terminé en quatrième position dans le temps de 7’47″30, son record personnel (ancien 7’48″66 à Mondeville). Le représentant du Sèvres Bocage AC a cependant dû attendre la troisième et dernière série que Jimmy Gressier a survolée en 7’48″93 pour savoir s’il était qualifié pour la finale de demain dimanche. « Je n’avais pas de jambes, a expliqué Hay. C’est la moins bonne course que j’ai faite cette saison. On avait regardé les temps des autres coureurs dans les deux autres séries, on savait que cela pouvait passer au temps ». Au final, la troisième série n’a pas couru plus vite et Hugo Hay se qualifie pour la finale avec le meilleur temps du repêchage. Jimmy Gressier s’est lui aussi employé en dynamitant la course dès les premiers hectomètres en compagnie du Néerlandais Mike Foopen (4e en 7’49″99) et a été récompensé par une première place en 7’48″93. « J’ai les crocs pour la finale. Tout peut arriver, ça peut très bien faire podium comme faire dans les 8. Il faudra se battre avec les armes du jour ». La compétition s’arrête là pour Djilali Bedrani, quatrième dans la première série en 7’55″76. Il fallait terminer dans les trois premiers de sa série ou finir dans les trois meilleurs temps des repêchés. 

.

Belocian et Manga en maîtrise

Il y aura deux hurdlers tricolores au départ des demi-finales du 60 m haies demain. Auteur d’une course très propre et vainqueur de sa série dans le bon chrono de 7″52, Wilhem Belocian a montré qu’il sera dur à aller chercher dans cette compétition sur 60 m haies. « C’est une bonne entrée en matière, maintenant il faut que je me libère un peu plus. Une entrée en lice est toujours un peu compliquée mais je suis confiant sur ce que je dois appliquer ». Aurel Manga a aussi montré qu’il faudra compter sur lui en coupant la ligne d’arrivée le premier en 7″64, en se permettant de relâcher légèrement après le dernier obstacle. « Les jambes vont bien. L’objectif ? C’est de gagner ! On va essayer de faire aussi bien qu’à Prague (triplé français en 2015) avec Wilhem ! ».

Chez les féminines, la championne de France Elite Leaticia Bapté a bien négocié son entrée en lice en prenant la troisième place qualificative en 8″11. L’aventure est déjà finie pour Cyréna Samba-Mayela (5e en 8″22), qui a commis une grosse faute sur la troisième haie, anéantissant toutes chances d’un bon chrono. Toujours sur la ligne droite mais sans les obstacles, Mouhamadou Fall (2e) et Amaury Golitin (5e) ont évolué à leur meilleur niveau en étant chronométrés en 6″64 dans leur demi-finale respective, ratant de peu une finale qui était pourtant à leur portée.

.

Valentin Lavillenie, deux petits sauts et puis s’en va

Enfin, Valentin Lavillenie a obtenu son ticket pour le top 8 lors des qualifications de la perche. Deux sauts ont suffi, tous réussis dès la première tentative : une entrée en lice à 5,50 m et un second à 5,60 m. Suffisant pour se hisser parmi les huit finalistes. « C’est plutôt rare de n’avoir aucun échec dans un concours de qualification. Pour monter sur le podium, il faudra sauter relativement haut. Tout est en place physiquement et mentalement ». Il ne sera pas accompagné par son partenaire d’entraînement à Clermont-Ferrand, Ethan Cormont (10e). Une semaine après avoir franchi 5,80 m lors du All Star Perche, le pensionnaire de Maisons-Alfort est cette fois resté bloqué à 5,60 m, barre franchie du deuxième coup. Une hauteur qui aurait pu lui permettre de se hisser en finale (cinq perchistes se sont qualifiés après avoir effacé cette barre), mais le plieur de gaule de 20 ans a payé ses deux échecs à 5,35 m (pour son entrée en lice).

Retrouvez les coulisses de l’événement sur notre compte Instagram.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : Matthieu Tourault / STADION
© Tous droits réservés

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Le programme des Championnats de France Elite à Angers

Athlétisme : Le programme des Championnats de France Elite à Angers

Du 25 au 27 juin, les Championnats de France Elite d'athlétisme, se déroulent du côté d'Angers. Et autant dire que le programme s'annonce chargé. Quand et à quelle heure auront lieu les épreuves ? Pour ne rien manquer, voici un résumé simple et efficace de ce qui vous...

Yosi Goasdoué lance l’association Daytoursport

Yosi Goasdoué lance l’association Daytoursport

Yosi Goasdoué, membre de l'équipe de France d'Athlétisme 2018 et champion de France de semi-marathon 2015, a fondé en 2020 DAYTOURSPORT, association d’inclusion par la pratique du sport à Tours. Elle a mis en place son premier programme, dont le but est d’intégrer et...

ÉVÉNEMENTS
Meeting de Gravelines 2021
FAST 5000
BOUTIQUE STADION
Collection Running Stadion
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Vaporfly Next%2
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Vaporfly Next% 2

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas UltraBOOST 21
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics MetaSpeed Sky

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !