Menu

Championnats du Monde handisport : La France repart avec six médailles

Les Championnats du Monde handisport se sont achevés vendredi à Dubaï (Émirats arabes unis) et l’équipe de France termine la compétition avec six médailles dont une en or, décrochée par Timothée Adolphe sur 400 m.

Souvent malchanceux lors des grands rendez-vous suite à plusieurs disqualifications, Timothée Adolphe (T11 – déficient visuel) a enfin connu son heure de gloire. Auteur d’une remontée exceptionnelle dans la dernière ligne droite du 400 m avec son guide Jeffrey Lami, le sociétaire du Paris Université Club l’emporte en 50″91, son nouveau record personnel. L’athlète entraîné par Arthémon Hatungimana n’a pas été loin de faire coup double sur 100 m. Seulement devancé par le Brésilien Lucas Prado vainqueur en 10″95, il monte avec son guide Bruno Naprix sur la deuxième marche du podium, en battant le record d’Europe en 11″03.

Une autre Tricolore a ramené deux médailles dans l’escarcelle de la France. Il s’agit de la sprinteuse Mandy François-Elie. La Martiniquaise a pris la deuxième place du 200 m dans la catégorie T37 (hémiplégiques) en 27″24, sa nouvelle marque de référence. Deux jours plutôt, elle s’était emparée du bronze sur 100 m en 13’37 (13″29 en séries). Premier temps des bilans 2019, la recordwoman du monde (13″10) obtient une nouvelle médaille dans un grand championnat et confirme qu’elle est toujours prête le jour J.

Les deux dernières médailles tricolores ont été récoltées par Dimitri Pavadé (amputé tibial), en argent à la longueur grâce à un bond à 7,25 m synonyme de record personnel explosé de 33 centimètres, et la prometteuse Gloria Agblemagnon, en bronze au poids F20 (déficiences intellectuelles) avec un sixième et dernier essai à 12,96 m. Avec six médailles, les Bleus font un peu moins bien qu’à Londres il y a deux ans, où ils avaient obtenu deux breloques de plus. 

Tous les résultats, en cliquant ici.

Inscrivez-vous à notre newsletter