Corrida de Houilles : C’est déjà l’heure des cadeaux pour Sara Benfares

18 décembre 2022 à 16:58

S’il y avait une course sur cette fin d’année à ne louper sous aucun prétexte, c’est bien la Corrida de Houilles 2022. L’affiche de la 50e édition de la course yvelinoise promettait de courir vers les étoiles. Dans une ambiance surchauffée malgré le froid, l’Éthiopien Telahun Bekele s’en est rapproché un peu plus avec un temps supersonique de 27’29 sur 10 km, à l’issue d’un finish détonnant. Premier Français, Morhad Amdouni a réalisé 28’06 alors que Sara Benfares s’est appropriée le record de France espoirs de la spécialité en 31’45. Même réussite pour le cadet Nils Serre-Gehri en 29’33. De son côté, le junior Baptiste Cartieaux a égalé la meilleure performance nationale en 29’27. L’événement a encore une fois été marqué par une densité exceptionnelle de performances.

Nous avions prévenu qu’il fallait être sur la page Facebook de Stadion ce dimanche après-midi pour assister à la Corrida de Houilles. Si vous étiez confortablement assis sur votre canapé, pour suivre en direct la course des As, vous avez pu constater par vous-même que vous étiez au bon endroit. Mieux ne valait pas se préparer trop tôt pour regarder l’équipe de France de football, sous peine de rater la victoire de l’Éthiopien Telahun Bekele qui a avalé le parcours à la vitesse de l’éclair, en 27’29, sous les applaudissements d’un public chaud, animé par l’esprit de Noël et de la finale coupe du monde.

 

 

Avec un plateau pareil au départ des trois boucles du 10 km, l’événement ne pouvait qu’accoucher d’un beau spectacle. Ce rendez-vous a vite dégagé un petit groupe de quatre coureurs avec en son sein les principaux favoris qui a pris ses distances avec le reste du peloton : L’Éthiopien Telahun Bekele, les Kényans Amos Bett et Vincent Kibet et le Sud Soudanais Dominic Lobalu. La course s’est emballée à l’amorce des trois derniers kilomètres (passage à la mi-course en 13’49), avec un enchaînement d’uppercuts à plus de 22 km/h à l’heure. À la relance dans chaque virage, Bekele lâche une furieuse attaque, à 300 m de l’arrivée, à la vitesse d’un déboulé de l’attaquant français Kylian Mbappé, natif de Bondy, à une vingtaine de kilomètres de Houilles, et finit par prendre ses distances dans le final. L’Éthiopien de 23 ans l’emporte en 27’29 et devance Kibet (27’30) ainsi que Lobalu (27’32).

 

 

S’élancer sur les 10 km de l’événement francilien avant la dinde, la bûche glacée et les cadeaux, c’est un peu Noël avant l’heure pour les spécialistes tricolores du macadam dont le résultat obtenu est généralement celui attendu. La course attire en effet les meilleurs spécialistes car ils savent qu’ils auront de l’adversité pour leur permettre d’aller chercher un chrono. À Houilles, il y avait des Bleus vraiment partout. Une semaine après leur sacre par équipes aux Championnats d’Europe de cross-country à Turin, Morhad Amdouni (8e en 28’06) et Bastien Augusto (11e en 28’38) ont donné satisfaction. Médaillé de bronze avec le relais mixte à Turin, Azeddine Habz a pris la quinzième place en 28’47. En 29’33, le cadet Nils Serre-Gehri a pulvérisé le record de France (30’45 par Maxime Hueber-Moosbrugger en 2013). En 29’27, le junior Baptiste Cartieaux a, quant à lui, égalé le record de France de la spécialité (Valentin Bresc en 2020 à Nice), deux secondes derrière Gabriel Tima (29’29).

 

 

La Franco-Allemande Sara Benfares n’avait pas l’intention de prendre froid en traînant trop longtemps sur le parcours qui en a fait souffrir plus d’un. La fondeuse du CA Montreuil 93, qui court sous les couleurs de l’Allemagne depuis 2021 en compétitions internationales, se savait en grande forme et en a profité pour s’emparer du record de France espoirs du 10 km en 31’45 (ancien : 32’02 par Manon Trapp en 2022 à Villeurbanne). L’une des trois filles de Samir Benfares, ancien international sur 1500 m (3’35″99), et de Béatrice Röh, (4’20 sur 1500 m), devient la cinquième meilleure performeuse de tous les temps sur la distance : « Je savais que j’avais les moins de 32 minutes dans les jambes donc ça fait toujours plaisir de le réaliser. Ce n’était pas évident ce matin en faisant mon réveil musculaire, j’avais très froid mais une course reste une course, je suis là pour gagner. Le parcours est super et les conditions étaient optimum pour faire un chrono ». Samira Mezeghrane signe un très bon 33’01 (6e féminine), suivie, côté français de Marie Bouchard (33’05) et d’Aude Clavier (33’11). Côté féminin, le succès est revenu à la Kényane Mercy Cherono, quatrième des JO de Rio en 2016 sur 5000 m, avec un temps de 30’55.

 

La Corrida de Houilles n’en finit pas de pulvériser les records

Pas la peine d’attendre la nouvelle année pour se lâcher. Une vraie déferlante de coureurs a envahi le centre bourg avec plus de de 2000 participants (courses As et populaires confondues) qui étaient prêts à se faire plaisir ou à exploser les chronos sur ce 10 km roulant. La Corrida de Houilles a offert pléthore de résultats de très haut vol avec 60 coureurs en dessous des 30 minutes dont 23 sous les 29 et 6 sous les 28. Pour terminer dans le top 100, il fallait courir en 30’55. Soit près de 20 km/h. Quelle autre course française peut se targuer d’une telle densité ? 

 

 

Visionnez la Corrida de Houilles dans les conditions du direct, en cliquant ici.

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédits photos : Antoine Decottignies / STADION

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !