Menu

Faire un footing, oui. A “10 kilomètres de chez soi”, non !

Le ministère des Sports a publié une série de tweets précisant les conditions pour effectuer un footing en période de confinement. Il autorise une sortie de 1 ou deux kilomètres, pas 10.

Le ministère des Sports a multiplié les messages sur Twitter ce jeudi matin en réponse aux nombreuses interrogations sur la pratique du footing, pendant le confinement. L’attestation de déplacement dérogatoire autorise en effet des “déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective“.

Mais la multiplication des personnes pratiquant le running dans les grandes villes, comme Paris, a provoqué une vague d’indignations alors que le gouvernement à appeler les Français à rester chez eux pour limiter la propagation du coronavirus sur le territoire.

.
“Un petit footing est possible mais pas un 10km!”

Alors que le confinement est partiellement défini par le gouvernement en raison de l’épidémie de Coronavirus, ce dernier a tenu à effectuer un rappel à l’ordre concernant la possibilité de réaliser une activité physique hors de son domicile.

Le ministère des Sports a donc précisé les contours de cette dérogation sportive en limitant une sortie footing au “quartier“, au “pâté de maison” ou à “1km, 2kms max…” “Il n’est pas question de s’éloigner de chez soi, ajoute le message. La règle est au confinement pour tout le monde. Rappelez-vous que vous ne devez sortir que pour des urgences comme les courses ou votre santé. Un petit footing est possible pour votre équilibre mais pas un 10km!“. Message entendu ?

Inscrivez-vous à notre newsletter