Gel-Kayano 30 : Interview d’Andreas Moll, Category Director Running chez ASICS

01 juillet 2023 à 13:50

En marge de la présentation de la Gel-Kayano 30 à Berlin ce jeudi 29 juin, nous avons pu échanger avec Andreas Moll, Category Director Running chez ASICS Europe, l’un des hommes de l’ombre qui ont participé à la création de cette nouvelle version disponible depuis ce samedi 1er juillet.

Andreas Moll, ce nom ne vous dit peut-être rien, pourtant, si vous portez régulièrement des chaussures de running ASICS, c’est en partie grâce à lui. « Category Director Running », il est l’un de ces hommes derrière la conception des chaussures de running de la marque nippone. Alors que la nouvelle Gel-Kayano 30 a été dévoilée dans la capitale allemande, nous avons eu l’occasion d’échanger avec ce responsable de l’équipementier. Une bonne opportunité d’en savoir un peu plus sur une paire plébiscitée depuis trois décennies par des coureurs en recherche de confort et de stabilité.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? En quoi consiste votre métier ?

Je m’appelle Andreas Moll, je suis le directeur de la catégorie course à pied chez ASICS Europe et je suis chargé de veiller à ce que nous ayons le bon produit au bon endroit, au bon moment et à ce qu’il soit annoncé de la bonne manière.

 

Quelles sont les principales différences entre la Gel-Kayano 30 et la Gel-Kayano 29 ?

Le secret réside dans le confort. Nous pensons qu’elle est beaucoup plus confortable que la version précédente. Nous avons créé un système révolutionnaire avec la technologie 4D GUIDANCE SYSTEM qui suit les mouvements du corps pour fournir une stabilité adaptative à chaque foulée et un soutien pour les coureurs.

 

Quelle est la particularité de cette nouvelle technologie 4D GUIDANCE SYSTEM de la Gel-Kayano 30 ?

4 DISTANCE pour quatre dimensions de stabilité : la profondeur, la longueur, la largeur et le temps. La composante temporelle est particulièrement révolutionnaire car au lieu d’avoir une composante dure au milieu, nous avons une composante très souple et élastique qui raccourcit le temps que le coureur passe en surpronation.

 

Qu’est-ce qu’on doit retenir de la Gel-Kayano 30 ?

Je pense que c’est la technologie 4D GUIDANCE qui la rend si unique. Et si vous voulez vous concentrer sur un seul titre, alors c’est la chaussure de stabilité la plus confortable que nous ayons jamais faite. La stabilité est le point fort de la Gel-Kayano 30.

 

— On est sur une chaussure dotée de nombreuses technologies innovantes, à tel point qu’on voit mal ce qui pourrait être modifié. Comment parvenez-vous à encore améliorer les chaussures de running aujourd’hui ?

Oui, je pense que le secret réside dans certains des matériaux que nous étudions dans le cadre de notre processus d’innovation. Parfois, il m’est également très difficile de croire que nous pouvons innover d’une année sur l’autre. Mais il y a une équipe de personnes, il y a beaucoup d’énergie cérébrale qui va vers ce qui pourrait être la prochaine grande chose et il y a toujours une opportunité.

 

Votre métier est d’anticiper les besoins de demain et de concevoir les chaussures de running que nous porterons dans deux ou trois ans. Selon vous, quel est l’avenir de la chaussure de running chez Asics ?

Je pense que l’avenir des chaussures de course est de répondre aux besoins des consommateurs individuels. Nous voulons que la chaussure de course soit votre chaussure de course. Elle s’adapte parfaitement à votre terrain, à votre style, à vos goûts. Et je pense que nous sommes sur la bonne voie, mais il y a encore du chemin à faire.

Quelle est la place de l’environnement dans le processus de création d’une chaussure de running ?

Je pense qu’il joue un rôle énorme, et est plus particulièrement un facteur de contrôle. Une fois que nous avons suivi l’ensemble du processus et que nous arrivons à la conclusion que la paire ne sera pas très durable ou ne constituera pas une amélioration, nous ne le ferons pas. Ainsi, c’est vraiment ce qui fait qu’une chaussure arrive sur le marché ou non. Et c’est ainsi que les choses doivent se passer. Et le plus important encore est que nous avons des objectifs d’entreprise très ambitieux à atteindre, et le produit n’en est qu’un élément.

 

Quelle est la part d’investissement de vos ambassadeurs dans la création d’une chaussure ?

Je dirais beaucoup, c’est vrai. Mais pas au point d’obtenir un retour d’information individuel. Nous voyons ce qu’ils publient, comment ils le font. Les athlètes de tous les jours ont une grande influence. Je pense que les athlètes de haut niveau le sont encore plus. Les athlètes de tous les jours, nous les interrogeons, et ce sont des consommateurs de nombreux produits. Mais nous avons aussi des athlètes de haut niveau, et ils nous aident parce qu’ils utilisent nos chaussures plus comme un objet de loisir, mais comme un besoin pour leur travail. Ils ressentent davantage les choses, ils sont plus à même d’exprimer leurs besoins, et c’est ce qui nous permet de mieux les comprendre.

 

— Qu’est-ce qui fait aujourd’hui la force des chaussures de running ?

En général, les chaussures de course sont super uniques, n’est-ce pas ? On ne devrait pas nécessairement pratiquer d’autres sports avec. Elles sont conçues pour un mouvement vers l’avant. Essayer de courir avec est peut-être un peu différent. Le matériau est extrêmement high-tech. Il existe un équilibre délicat entre la durabilité et la résistance à la rupture, si vous voulez. Et c’est ce que nous essayons de faire. Pour moi, ce n’est donc pas de la science-fiction, mais c’est certainement quelque chose de très technique.

 

Allez-vous signer de nouveaux ambassadeurs prochainement ?

Je pense que nous avons signé beaucoup de contrats aujourd’hui. Le Belge Bashir Abdi est le meilleur coureur de marathon en Europe (2h03’36 en 2021 à Rotterdam, il a rejoint la team ASICS le 9 mars 2023) et l’un des meilleurs au monde. Mais je pense que les athlètes ne sont qu’une partie de l’équation. Il faut qu’ils correspondent aux valeurs de la marque. Nous recherchons un état d’esprit, un profil, une adéquation avec le cerveau, bien plus qu’un podium.

 

Vous êtes très engagés sur les questions de santé mentale, qui émergent de plus en plus dans le domaine du sport. Pourquoi est-ce une thématique aussi fondamentale chez Asics ?

C’est dans notre ADN et dans nos racines. C’est ainsi qu’ils ont créé ASICS, pour aider les Japonais à se remettre de la guerre mondiale. Il s’agissait de se libérer l’esprit par le sport. Il s’agit vraiment de se libérer l’esprit. Et je pense que Bashir Abdi l’a très bien fait aujourd’hui sur scène. S’il a une décision difficile à prendre, il va d’abord courir, puis il prend sa décision. C’est ce que le sport peut faire, et nous pouvons y contribuer.

Points clés de la Asics Gel-Kayano 30

  • Semelle intermédiaire avec FlyteFoam Blast+ Eco : retour d’énergie, propulsion et amorti
  • Nouvelle technologie PureGEL : absorption des chocs
  • Semelle extérieure AHAR+ : adhérence et durabilité
  • Empeigne en tricot : respirabilité, souplesse, aisance et ajustement
  • Fabrication en partie avec des matériaux recyclés : éco-responsable
  • Drop : 10 mm (40/30 H et 39/29 F)
  • Poids : 303 g pour les hommes, 263 g pour les femmes
  • Prix : 200 €

 

Profil du coureur 

Attaque : Talon ou médio-pied
Foulée : Pronatrice
Poids : Jusqu’à 95 kg (H) / 85kg (F)
Fréquence de pratique : 2 à 4 fois par semaine
Usage : Jusqu’au marathon

Nike Air Zoom Alphafly NEXT%

Disponible chez ASICS

Propos recueillis par Alessia Colizzi
Crédits photos : Albin Durand / Asics Running

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !