Les « World Ultr’Athletics » en salle débutent aujourd’hui à Miramas

25 mars 2022 à 14:30

Après avoir accueilli les Championnats de France Elite en février dernier, le Stadium Miramas Métropole sera le théâtre d’un événement original du 25 au 27 mars : Les WORLD ULTR’ATHLETICS. Zoom sur cette superbe compétition qui mérite qu’on parle d’elle !

Alors que le Stadium Miramas Métropole a accueilli les Championnats de France Elite en salle pour la troisième fois les 26 et 27 février derniers, le stade couvert sera ce week-end le théâtre d’un Championnat du monde en deux volets supportés par Athletic Club Miramas, un sur 400 m haies organisé par l’association du « 400 m Haies Indoor » et le second sur l’ultra épreuves combinées organisé par l’association « Ultra-Combinés Athlétiques France ». C’est un format sur trois jours : le vendredi les séries du 400 m haies, le samedi la première journée du Tetradecathlon avec les finales du 400 m haies. Et enfin, le dimanche la deuxième journée du Tetradecathlon.

 

Le 400 m haies s’offre un toit

Inventée par l’entraîneur international de sprint/haies Jean-Georges Sardaki, la première course de 400 m haies indoor voit le jour en octobre 2004 à Mondeville. Depuis, l’épreuve marginale a fait du chemin, si bien que les premiers championnats du monde de la distance auront lieu vendredi et samedi prochain à Miramas. Pour l’occasion, une haie partiellement rabattable de compétition fera sa première apparition officielle. « Cette nouvelle haie fonctionne sur un principe inédit. Si un coureur la percute, elle peut basculer partiellement puis revenir à sa position initiale sans intervention humaine, contrairement à une haie normale, tout en gardant la même force de chute équivalente à 3,6 kg (normes de World Athletics) », détaille l’organisateur et athlète Edgar Levard. L’intérêt de ce nouveau dispositif est d’optimiser la sécurité et de développer une nouvelle course dans l’optique d’améliorer les records du monde. Une cinquantaine d’athlètes internationaux pourront tester cette innovation. Parmi eux, la Jamaïcaine Mélaine Walker championne olympique et championne du monde (52″42) qui vient pour son jubilé finir sa carrière à Miramas. Aussi, la présence de l’Américaine Kaila Barber (55″53), la Portugaise Juliana Guerreiro (58″12), la Grecque Toka Elpida (58″88) et la Belge Kylie Lambert (60″08). Chez les hommes, le Japonais Masayuki Obayashi (49″67), l’Américain Amere Lattin (48″66), le Brésilien Artur Terezan (49″18), le Jamaïcain Malik James King (49″51) et l’Algérien Abdelmalik Lahoulou (48″39) seront les principaux favoris.

« Nous espérons de nombreux records nationaux dont ceux de la Jamaïque, du Brésil et des records continentaux. Le record d’Europe masculin (50″21 par Richard Yates en 2011 à Birmingham) est en danger avec le Britannique Tyri Donovan qui détient un solide record en 50″64. Détenu par la Danoise Sara Petersen en 56″66 depuis 2012 à Val-de-Reuil, le record d’Europe féminin sera menacé ainsi que le record d’Asie. Nous espérons avoir deux tricolores en finale avec l’athlète de l’EACPA Kalidou Niang chez les hommes et Marie Billaud de l’Entente Angevine Athlétisme. Ce Championnat du monde va considérablement améliorer la densité des records tous temps de la discipline en salle, cependant, les records du monde féminins et masculins sont très élevés, on aura du mal à les rayer des tablettes ce week-end », nous confie Jean-Georges Sardaki. « Notre but c’est que le 400 m haies soit une épreuve à part entière et reconnue. Il a déjà été remarqué qu’elle est la course la plus spectaculaire en salle. Nous allons démontrer par les faits qu’elle fonctionne aussi parfaitement dans le cadre d’un championnat mondial. L’idée est de l’intégrer dans les années à venir aux Championnats du monde World Athletics. Cela serait un apport plus que bénéfique pour la fédération internationale et pour l’athlétisme », ajoute Edgar Levard.

L’épreuve sera parrainée par le double champion olympique de 400 m haies à Londres (2012) et Athènes (2004), Félix Sanchez qui ne sera pas présent sur place mais apporte un fort soutien et a souhaité envoyer un dernier message aux organisateurs : « Profitez bien, c’est incroyable de savoir que le monde va connaître la course incroyable du 400 m haies en salle ! ». L’équipe organisatrice peut également compter sur le soutien du champion du monde du 400 m haies et ancien recordman d’Europe, Stéphane Diagana, ambassadeur de l’événement. La compétition s’étendra sur deux jours. Les séries auront lieu le vendredi soir, et la finale le samedi soir.

Plus d’informations sur le 400 m haies en salle, en cliquant ici.

 

« Faire découvrir l’athlétisme sous un autre regard »

Simultanément à ce championnat du monde inédit aura lieu la quatorzième édition des championnats internationaux d’Ultra Épreuves Combinées. Quatorze épreuves sont au programme de ce Tétradécathlon (contre vingt en plein air pour l’Icosathlon) : le saut en longueur, le saut en hauteur, le saut à la perche, le triple saut, le 60 m, le 200 m, le 400 m, le 800 m, le 1500 m, le 3000 m, le 5000 m, le 60 m haies, le lancer de poids et le lancer de marteau. Toutes ces disciplines seront réparties sur les deux journées du samedi et du dimanche. Bien que très peu connus et encore inédits, ces championnats du monde regrouperont de nombreux spécialistes. Chez les juniors, Antonin Scheidecker, champion de France en titre de l’Icosathlon et Antoine Ferranti, vice-champion national, devraient se disputer la médaille d’or. En espoirs, Hugo Sisternes, double champion de France et champion du monde en titre de l’Icosathlon devrait s’imposer.

 

La bataille sera plus rude chez les seniors, avec un beau duel en perspective entre Baptiste Scalabrino et Maxime Teniere qui seront les grands favoris et tenteront de s’approcher du record du monde (8478 points). Derrière, nous retrouverons les français Lucas Abdelli, Michel Frère et Loïc Rodrigues qui auront fort à faire avec l’Italien Lorenzo Mansani, l’Américain Leif Van Grinsven et l’Allemand Florian Herr. Les catégories Masters ne seront pas en reste, il faudra compter sur Eddy Gouron, Laurent Jobard, Benedikte Nolte, Franck Pascot, Thomas Collinet, Frederic Lorca, Markus Stiegler, Guenther Schmid, Andrew Waddington, Juha Helander, ou encore René Rauscher. « Nous avons hâte ! Nous sommes fiers d’organiser, en relation avec l’AC Miramas et l’association 4hindoor, cet événement hors-norme en France, dans une des plus belles enceintes indoor d’Europe, se félicite Aymeric Daubié, président de l’UCAF et co-organisateur de ces WORLD ULTR’ATHLETICS, champion du monde espoir de l’Icosathlon en 2019. « Le Tetradécathlon et le 400 m haies sont deux épreuves spectaculaires méconnues du grand public. Par cet événement mondial, notre volonté première est de faire découvrir l’athlétisme sous un autre regard avec des disciplines peu pratiquées », ajoutent Julien Pauthonnier et Enzo Lambert, étudiants en STAPS qui ont participé à l’élaboration de l’événement.

« À travers cette discipline, nous rassemblons toutes les catégories d’âge et de nombreuses nationalités, toutes animées par la même passion des Ultra-Combinées. Tout au long du week-end et afin de marquer le coup sur chaque épreuve, l’athlète qui aura réalisé la meilleure performance à la table de cotation sera récompensé par un trophée artisanal personnalisé à l’épreuve », conclut Sébastien Biau, co-organisateur de l’événement.

Plus d’informations sur l’ultra épreuves combinées en salle, en cliquant ici.

Crédits photos : Michel Fisquet – Team Photo

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !