Meeting de Carquefou : Mekdes Woldu et Manon Trapp se rapprochent des minima

12 juin 2022 à 0:06

Débarquées au Meeting de Carquefou pour valider leur ticket sur 5000 m aux Championnats de d’Europe de Munich, Mekdes Woldu et Manon Trapp n’ont pu remplir leur contrat ce samedi mais les demi-fondeuses françaises ont bouclé leur effort dans les bons chronos de 15’29″01 et 15’31″38, record personnel en poche. L’une des très belles performances de la soirée est signée Nathan Ismar qui a dompté une barre à 2,26 m au saut en hauteur.

Moment phare de la compétition, le 5000 m féminin, couru avec un vent très perturbateur, a permis à Mekdes Woldu (15’29″01) et Manon Trapp (15’31″38), respectivement deuxième et troisième, de battre leur record personnel. Elles ne sont pas passées loin de composter leur billet pour les Championnats d’Europe de Munich (minima à 15’25″00). Comme à son habitude, la première cité n’a absolument pas été avare dans l’effort mais le vent s’engouffrant dans le stade a eu raison de son allant. « Ça reste toujours mon record personnel (ancien : 15’38″50 en 2019) mais je suis venue faire les minima pour les Mondiaux de Eugene (fixés à 15’02″00), et finalement je n’ai pas ceux des Europe non plus. On a eu pas mal de vent, c’est dommage parce qu’il y en n’a pas eu sur les autres courses. Je me suis sentie mieux que sur le 10 000 m de la Coupe d’Europe à Pacé le 28 mai dernier. On va essayer de chercher un autre 5000 m. Le lièvre devait me tirer jusqu’au 3000 m mais je ne sais pas ce qui s’est passé, il a accéléré d’un seul coup et donc les derniers 2000 m j’ai galéré toute seule. On passe en 3’00 au 1000 m puis en 9’07 au 3000 m. »

 

 

Partie à son rythme, Manon Trapp a en revanche terminé très fort le dernier kilomètre, revenant même dans les dernières foulées sur Mekdes Woldu. Sa marge de progression semble, comme pour sa camarade, encore énorme à ce stade de la saison. « Je reviens fort sur Mekdes dans le dernier 800 m, là où il faut tout donner. C’est compliqué le 5000 m parce qu’on ne peut pas rattraper les secondes perdues avant. Il faut être sur des bonnes bases régulières et si on a perdu les secondes avant c’est foutu à la fin même si on fait un gros dernier tour. Il fallait faire entre 1’13 et 1’14 par tour pour espérer faire moins de 15’30. Mon copain me donnait les temps et parfois c’était 1’14, parfois 1’15, et c’est dur mentalement quand il disait 1’15, parce que d’un côté il faut écouter ses sensations et de l’autre être dans les temps. Je bats mon record (ancien : 15’35″04) mais j’aurais été contente si j’avais fait moins de 15’30 et je sais que j’ai ce chrono dans les jambes. J’ai également dans un coin de la tête les minima pour Munich à 15’25″00. Je vais me redonner une chance aux France Elite à Caen pour aller chercher ma place aux Europe ». La victoire est revenue à la Roumaine Stella Rutto en 15’08″13. De leur côté, Leila Hadji (4e en 15’48″36), Méline Rollin (7e en 15’54″91) et Margaux Sieracki (8e en 15’55″10) sont descendues sous les 16 minutes.

 

 

Florian Carvalho s’est fait plaisir

 

Après avoir enchaîné les compétitions ces dernières semaines, Florian Carvalho (4e en 13’31″17) a opté pour une tactique prudente sur le 5000 m masculin, avant d’attaquer la préparation marathon de Munich. « Après le 10 000 m de la Coupe d’Europe à Pacé où je suis content que l’on ait conservé notre titre par équipes, et l’adidas 10 km de Paris, là aujourd’hui je me suis dit « profite de la course », et mine de rien avec un peu de repos depuis dimanche, il y a beaucoup d’envie, ça fait longtemps que je n’ai pas fait une fin de course de cette manière. Satisfait de terminer ma courte période estivale sur piste comme ça, et j’espère que ça sera de bon augure pour commencer la prépa marathon (record en 2h10’22 à Valence en 2020). Je saurai si je suis qualifié pour les Europe de Munich le 26 juillet mais bon je ne vais pas attendre le 26 juillet pour courir un marathon le 15 août donc je vais me préparer comme si je courais le 15 août. Si je ne suis pas sélectionné, je ferai un marathon en septembre ». Juste derrière, on retrouve Fabien Palcau en 13’32″21. « Les conditions sont parfaites à part un peu de vent mais il y avait un super public. Ma prochaine course sera le 5000 m des France Elite, il y aura du niveau mais il y a quelque chose à faire ». On soulignera aussi les records personnels d’Emmanuel Roudolff-Lévisse (13’35″27), Donovan Christien (13’35″99) et Valentin Gondouin (13’40″06).

 

 

Les autres courses de demi-fond ont globalement tenu leurs promesses. Seulement devancée par la Marocaine Meryeme Azrour, vainqueure en 4’15″77, Agathe Guillemot a marqué le tartan carquefolien de son empreinte en coupant la ligne d’arrivée du 1500 m en 4’16″41. Chez les hommes, grâce à un superbe finish, c’est l’Algérien Ali Messaoudi qui s’est illustré d’une courte tête face au Kényan Daniel Munguti (3’39″45 contre 3’39″54). Parti très fort aux avant-postes de la course derrière les lièvres, Benoit Campion (11e en 3’43″28) a pris tous les risques pour tenter de claquer un joli chrono mais sa fin de course a été difficile. « Je voulais faire une course rapide donc il fallait prendre des risques sinon ça ne sert à rien de faire le déplacement. Trop souvent on voit des coureurs avec un super temps d’engagement qui demandent des lièvres et finalement ils n’y vont pas. C’est ce qui s’est passé et donc de mon côté j’y suis allé mais le dernier 500 m tout seul j’ai eu du mal à finir. »

 

Nathan Ismar rebondit

 

Huit ans après Mickael Hanany à l’Euro de Zurich en 2014, Nathan Ismar (23 ans) sera peut-être, au mois d’août prochain, le prochain Français à disputer une grande compétition internationale au saut en hauteur. Le longiligne athlète du CA Montreuil 93 s’est rapproché de Munich, en s’élevant à 2,26 m, barre qu’il a franchie dès sa première tentative, améliorant de deux centimètres son record personnel, qui datait du 14 mai dernier. L’élève de Thierry Clément s’est attaqué ensuite, sans réussite, à 2,30 m qui aurait été synonyme de niveau de performance requis pour le rendez-vous continental. Aucun sauteur tricolore n’avait culminé aussi haut depuis… Mickael Hanany (2,26 m également) lors des Championnats d’Europe par équipes en 2017 à Villeneuve-d’Ascq. Une excellente nouvelle pour une discipline qui se cherche une figure de proue depuis la retraite sportive du recordman de France (2,34 m) en 2018. « Les conditions étaient exceptionnelles, le soleil, le public qui encourage sur chaque saut et la concurrence, nous confie-t-il après son concours. Je suis content, je ne m’attendais pas à être autant en forme. Le fait que le concours soit aussi relevé, ça m’a permis de sortir de mes retranchements et de sortir cette performance ».

 

 

Deuxième du concours avec 2,23 m, record personnel égalé, Sébastien Micheau était, lui aussi, radieux en quittant le stade carquefolien. « Ça fait un an que je n’avais pas fait au moins 2,20 m, j’ai eu une blessure entre-temps qui m’a un peu perturbée. J’ai eu un hiver très compliqué donc aujourd’hui c’est un grand soulagement sachant que Nathan et moi-même sommes sélectionnés aux Jeux Méditerranéen et on aura à cœur de représenter la France dignement ».

 

 

Une majorité des meilleures sauteuses en hauteur tricolores s’était donnée rendez-vous en Loire-Atlantique. Laura Salin-Eyike pouvait, elle aussi, être satisfaite avec un envol à 1,81 m.  Preuve que si le demi-fond reste la spécialité des lieux, les autres épreuves ne sont pas des compétitions au rabais. Pour la 28e édition, le rendez-vous ligérien a séduit, également enjolivé par la victoire de Sounkamba Sylla sur 400 m (record du meeting en 52″64), Thomas Gogois au triple saut (16,36 m) ou encore de Lukas Moutarde au javelot (70,93 m).

Tous les résultats du Meeting de Carquefou, en cliquant ici.

Crédits photos : STADION

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !