Meeting de Montgeron : Pascal Martinot-Lagarde comme à la maison

05 juillet 2023 à 23:28

Neuf ans après son dernier succès sur le tartan essonnien, Pascal Martinot-Lagarde a renoué avec la victoire sur 110 m haies au Meeting de Montgeron en 13″47 ce mercredi. Cyréna Samba-Mayela a également brillé sur les obstacles avec une victoire sur 100 m haies en 12″93. À quelques jours des Mondiaux handisport à Paris, plusieurs athlètes tricolores ont effectué leurs derniers réglages en Essonne. 

C’est devenu une tradition : Au Meeting de Montgeron, les hurdlers tricolores ont toujours le vent en poupe. L’édition 2023 en a donné une nouvelle illustration ce mercredi, avec la belle démonstration de Pascal Martinot-Lagarde. Souverain à trois reprises (2012, 2013 et 2014), le local de l’étape (sans ses habituels lunettes et manchons !) a signé une quatrième victoire sur 110 m haies en 13″47 (+0,8 m/s), à deux centièmes de son meilleur chrono de l’année mais encore à distance des minima pour les Mondiaux de Budapest fixés à 13″28. « Ça fait presque dix ans que je n’avais pas gagné. Chaque année, j’avais des pépins physiques et à chaque fois je ne pouvais pas courir quelques jours avant et c’était très frustrant. Une première victoire de la saison à la maison et ça fait extrêmement plaisir. Depuis le début de la saison, j’ai eu des Meetings où j’avais des jambes mais j’ai fait des erreurs, j’ai des Meetings où je n’avais pas de jambes et je ne pouvais pas répondre ».

Un peu plus tôt dans la soirée, l’élève de Benjamin Crouzet avait aussi aisément dominé sa série en 13″64 (+0,4 m/s). Quelques minutes après ce premier round, le recordman de France du 110 m haies (12″95 en 2014 à Monaco), passionné pour la photographie, n’a pas résisté à passer derrière l’objectif en empruntant l’appareil de notre photographe Solène Decosta pour lui immortaliser l’événement !

 

 

Le guerrier de 31 ans, qui a grimpé sur douze podiums dans un grand championnat (4 sur 110 m haies et 8 sur 60 m haies), détient l’un des plus beaux palmarès de l’athlétisme français et a encore faim de breloques mais selon ses dires, il traverse « une saison compliquée où malheureusement j’ai perdu ma combativité. Je me suis rendu compte que l’athlétisme n’était plus au centre de ma vie comme avant, ce qui fait que les claques ne me font plus mal. J’ai arrêté d’être énervé quand je perdais. Aujourd’hui, je suis content car j’ai retrouvé un petit peu de combativité. J’étais à la bagarre en finale et j’ai eu un regain d’orgueil ». Pascal Martinot-Lagarde le sait, tout relâchement est interdit face à une concurrence nationale en ébullition. PML a tenu à remercier tout particulièrement Anne Tournier-Lasserve, Présidente de l’ES Montgeron et et vice-Présidente Déléguée de la FFA en charge du haut niveau, qui a signé sa cinquantième licence cette année.

 

 

Pour son deuxième 100 m haies de la saison estivale, Cyréna Samba-Mayela s’est aussi illustrée en 12″93 (+0,3 m/s). En forme, la protégée de Teddy Tamgho à l’Insep a désormais toutes les cartes en main pour s’affranchir des minima pour le rendez-vous planétaire en Hongrie (12″78).

 

 

Particulièrement attendu dans le bac à sable du Stade Pierre de Coubertin, Jules Pommery a tenu son rang en atterissant à 7,70 m (-0,5 m/s). L’athlète de l’Entente Athlé 58 a désormais les yeux fixés vers les Championnats d’Europe espoirs à Espoo (Finlande, 13 au 16 juillet) où toute autre médaille que l’or serait une déception.

 

 

Parmi les autres résultats marquants du Meeting de Montgeron, notons les victoires sur 400 m d’Amandine Brossier en 52″54 et de Téo Andant en 45″67, à un centième de son record personnel. Dans le concours de la hauteur féminine, la pensionnaire de l’Amiens UC Fatoumata Balley a effacé 1,85 m à son deuxième essai, avant de s’attaquer sans succès à une barre à 1,88 m qui aurait constitué son record personnel amélioré de deux centimètres. Le représentant de l’Entente de Haute Alsace Teuraiterai Tupaia a remporté le concours du lancer du javelot en faisant planer son engin à 77,06 m devant son camarade de club Rémi Conroy (75,52 m). Réussite aussi pour Ilionis Guillaume qui est retombée à 13,77 m (+1,2 m/s) au triple saut à sa sixième et dernière tentative.

 

 

Le 100 m a aussi été marqué par la deuxième et la troisième place des frères Zézé, Ryan (10 »27, +0.2) et Méba-Mickaël (10 »40). Le 800 m est revenu à l’Ukrainienne Nataliya Krol en 2’02″29 chez les femmes, devant la Française Clara Liberman (2’03″15), et au Marocain Moad Zahafi en 1’47″06, chez les hommes. Dans la cage du disque, derrière la Portugaise Liliana Ca (60,11 m) et la Danoise Lisa Brix Pedersen (59,20 m), la Française Amanda Ngandu-Ntumba s’est classée troisième avec 58,45 m. Record de la réunion essonnienne pour le Belge John Heymans qui a coupé la ligne d’arrivée en premier sur 5000 m en 13’14″16, mieux que les 13’26″84 réalisés par Jimmy Gressier lors de l’édition 2022.

 

Ultimes réglages avant les Mondiaux handisport 

À quelques jours des Championnats du monde d’athlétisme handisport à Paris au stade Charléty (8 au 17 juillet 2023), le Meeting de Montgeron faisait figure d’ultime répétition pour bon nombre d’athlètes tricolores. Nantenin Keïta (4e en 58″81), championne paralympique à Rio en 2016 T13 (déficients visuels) et Alice Metais (5e en 60″74), médaillée de bronze des Championnats de France 2023 T13, ont été invitées à courir au milieu des athlètes valides sur le 400 m B. Sur le 800 m fauteuil, Julien Casoli (1’35″79, T54), Pierre Fairbank (1’36’06, T53), Thibault Daurat (1’36″25, T54), Yasser Musanganya (1’36″57, T54) et Nicolas Brignone (1’45″13, T53) ont passé un dernier un test intéressant. Sur 100 m (+0,9 m/s), les 13″23 de Tiffany Logette-Lods (T11) et les 14″34 de Yasser Musanganya (T54) sont aussi à mettre en évidence. Enfin, le sauteur en longueur Arnaud Assoumani (T47) a lui aussi peaufiné les derniers réglages avec une meilleure marque à 6,56 m (-0,6 m/s).

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

Tous les résultats du Meeting de Montgeron, en cliquant ici.

Crédits photos : Solène Decosta / STADION

JO PARIS 2024
Stadion a pu découvrir en exclusivité les maillots que portera l'équipe de France d'athlétisme aux JO de Paris 2024.

🇫🇷 Notre guide des JO de Paris 2024

Tout savoir sur l’athlétisme et l’équipe de France !

ARTICLES RÉCENTS
NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !