Meeting Diamond League de Zurich : Duplantis, Fraser-Pryce et Ingebrigtsen clôturent leur saison en beauté

09 septembre 2022 à 9:11

La saison d’athlétisme s’est achevée ce jeudi avec la finale de la Diamond League à Zurich qui a vu plusieurs champions du monde de Eugene repartir avec le trophée. À commencer par Armand Duplantis (6,07 m à la perche), Shelly-Ann Fraser-Pryce (10″65 sur 100 m) ou encore Jakob Ingebrigtsen (3’29″02 sur 1500 m). Un peu plus de deux semaines après la fin des Championnats d’Europe de Munich, les Tricolores ont eu du mal à briller. Retour sur les nombreux temps forts.

Battu la semaine passée à Bruxelles par le Philippin Ernest John Obiena, Armand Duplantis a montré un tout autre visage au Letzigrund de Zurich et ne sera pas resté sans succès bien longtemps. Le champion olympique suédois a remporté le concours de la perche en franchissant 6,07 m à son deuxième essai, battant ainsi d’un centimètre son record du meeting qui datait de l’an passé. Deuxième place pour le Norvégien Sondre Guttormsen qui a égalé son record national et a battu son record personnel en s’élevant à 5,86 m. Pour un essai de plus, par rapport à Chris Nilsen, Renaud Lavillenie a pris la quatrième place, après avoir effacé une barre à 5,81 m à sa deuxième tentative, comme l’Américain. Le sociétaire du Clermont Athlétisme Auvergne a débuté son concours en passant 5,62 m à sa première tentative. Il a ensuite culminé à 5,72 m, en s’y reprenant à deux fois alors que Nilsen n’a eu besoin que d’un essai pour passer cette hauteur. L’élève de Philippe d’Encausse a ensuite tenté 5,91 m, sans réussite malheureusement.

 

 

Fraser-Pryce express

Shelly-Ann Fraser-Pryce, sacrée championne du monde du 100 m à Eugene en juillet, a égalé le record du meeting en 10″65, avec un vent défavorable de 0,8 m/s. À 35 ans, « Mommy Rocket » a été flashée une septième et dernière fois en 2022 sous les 10″70 sur la ligne droite, avec une pointe de vitesse à 10″62 en août à Monaco, tout près de son record personnel (10″60 en 2021). La légende jamaïcaine devance sa compatriote Shericka Jackson (10″81) et l’Ivoirienne Marie-Josée Ta Lou (10″91). Cette même Shericka Jackson, championne du monde du 200 m dans l’Oregon, a ensuite survolé le demi-tour de piste en 21″80 (-0,9 m/s). Le 100 m hommes a été remporté par le médaillé de bronze mondial, l’Américain Trayvon Bromell, en 9″94 (-0,3 m/s). Le 200 m, toute dernière épreuve de cette Diamond League 2022, a vu le record de la compétition être battu par le champion du monde américain Noah Lyles en 19″52 (-0,6 m/s), effaçant ainsi des tablettes le record du meeting détenu en 19″66 par Usain Bolt depuis 2012. La Nigériane Tobi Amusan a conclu sa magnifique saison, marquée par le record du monde en 12″12, en enlevant le 100 m haies en 12″29 (-0,3 m/s). Sur 110 m haies, l’Américain Grant Holloway a récité sa partition pour s’imposer en 13″02 (-1,0 m/s).

 

Trois meilleures performances mondiales de l’année

Sur 1500 m, Jakob Ingebrigtsen a prouvé qu’il est définitivement le maître. Avec un prototype de la deuxième version de la Nike Air Zoom Victory aux pieds, le Norvégien de 21 ans s’est illustré avec notamment un dernier 400 m de feu, bouclé en moins de 55 secondes. Quadruple vainqueur de la Diamond League (2017, 2018, 2019 et 2021), Timothy Cheruiyot (3’30″27) a tenté de s’accrocher, mais Ingebrigtsen n’a pas ralenti pour signer la meilleure performance de l’année en 3’29 »02. Autre performance de choix, les 48″99 sur 400 m de la Dominicaine Marileidy Paulino qui a réussi le meilleur chrono de l’année 2022. Dominatrice depuis plusieurs saisons, la Vénézuélienne Yulimar Rojas est sortie victorieuse du concours du triple saut en atterrissant à 15,28 m à son deuxième essai. En cette année forcément spéciale pour le sport ukrainien, le saut en hauteur féminin a apporté un peu de sourire au pays. Yaroslava Mahuchikh et Iryna Gerashchenko ont confirmé leur doublé à l’Euro de Zurich, avec des sauts à 2,03 m et à 1,94 m. Le concours de la longueur féminine a été dominé par la Serbe Ivana Vuleta, avec une meilleure marque à 6,97 m.

 

 

Malgré la présence de six athlètes au départ des finales de la Dimaond League à Zurich, la délégation française a eu du mal à tirer son épingle du jeu. Un peu plus de deux semaines après la fin des Europe de Munich (15 au 21 août). Le champion du monde brésilien Alison dos Santos a remporté le 400 m haies en 46″98, tandis que Wilfried Happio s’est hissé à la quatrième place en 48″72. Just Kwaou-Mathey, médaillé de bronze aux championnats d’Europe de Munich, a pris la huitième place du 110 m haies en 13″73, un chrono loin de ses standards habituels. Une dizaine de jours après avoir battu son record personnel à Lausanne en 1’57″84, Rénelle Lamote, loin de son meilleur niveau, a manqué de jus sur la fin de course et a terminé septième en 1’59″38 d’un 800 m féminin remporté par la Kényane Mary Moraa (1’57″63).

 

 

Visiblement fatigués par une très longue saison, Gabriel Tual (1’45″25) et Benjamin Robert (1’48″11) ont terminé respectivement septième et huitième du 800 m, loin du Kényan Emmanuel Korir, champion du monde et olympique, qui a signé la meilleure performance mondiale de l’année en 1’43″26. La meilleure performance française de la soirée est finalement revenue à Amandine Brossier, lauréate d’un 400 m ne comptant pas pour la Diamond League en 51″21, record personnel égalé. La veille, dans un concours du poids délocalisé en plein centre-ville de Zurich, l’Américain Joe Kovacs est devenu le deuxième performeur de l’histoire grâce à un superbe jet à 23,23 m. À noter que l’année prochaine, Zurich n’organisera pas les finales de la Diamond League. Celles-ci se tiendront à Eugene (Etats-Unis).

Place désormais aux vacances, après cette saison 2022 à rallonge !

Tous les résultats, en cliquant ici.

Crédit photo : ATHLE.ch / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Nicolas Navarro : « Je ne me fixe pas de limites sur marathon »

Douzième des JO de Tokyo en 2021 et cinquième des Championnats d'Europe de Munich sur marathon en août dernier, Nicolas Navarro a décidé de se consacrer pleinement à l'athlétisme afin de franchir un cap et viser une carrière internationale grâce notamment au soutien...

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

Marathon de Berlin : Eliud Kipchoge, le retour du roi

La star kényane Eliud Kipchoge sera de retour sur les lieux de son exploit majuscule au Marathon de Berlin ce dimanche 25 septembre, où il a battu le record du monde en septembre 2018 (2h01'39). Le triple vainqueur de l'épreuve s'élancera comme le grandissime favori...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !