Meeting Elite de Miramas : Sous le signe de Kevin Mayer et Cassandre Beaugrand

03 février 2022 à 11:20

Kevin Mayer, Mahiedine Mekhissi, Pascal Martinot-Lagarde, Christophe Lemaitre ou encore Cassandre Beaugrand… Du très beau monde, il y en aura ce vendredi 4 février au Meeting Elite de Miramas. La compétition prend de l’envergure pour sa troisième édition et mettra sur le devant de la scène pléthore d’athlètes français qui seront à la recherche d’une performance de pointe. Présentation du casting !

Le Meeting Elite de Miramas s’offre un nouveau cap pour son troisième opus. Notre équipe de rédacteurs passionnés suit de près la constante progression en termes de casting de la compétition des Bouches-du-Rhône depuis sa création en 2020. La réunion provençale concoctée par Christophe Catoni, président du club, Patrice Ouvrier-Buffet, responsable du plateau, et son équipe de bénévoles de l’AC Miramas va présenter une nouvelle et alléchante vitrine ce vendredi. Le Meeting Elite de Miramas s’est doté cette année d’un label européen de niveau bronze, un gage de confiance et de savoir-faire pour les athlètes. « Au départ nous avions la volonté de faire grandir ce beau meeting, d’arriver à faire d’abord un Meeting National, puis devenir Elite et en trois ans d’être Européen avec ce label World Athletics Indoor Tour Bronze », avance Patrice Ouvrier-Buffet.

 

 

Pour beaucoup d’athlètes, ce rendez-vous est l’occasion de confirmer, trois semaines avant les France Elite qui se tiendront à Miramas (26 et 27 février), voire de se qualifier pour les Championnats du Monde en salle de Belgrade (Serbie, du 18 au 20 mars). « Nous avons à nouveau passé un cap dans le niveau du plateau, toute l’équipe organisatrice est satisfaite. On ne pouvait pas rêver meilleures têtes d’affiche pour cette édition 2022 ». En effet, il faudrait vraiment être capricieux pour ne pas s’en satisfaire. Pas moins de douze épreuves sont programmées, avec pour chacune d’entre elles un beau plateau d’athlètes de niveau national, voire européen. Les spectateurs n’auront d’yeux que pour Kevin Mayer et seront attentifs à sa prestation. Le double vice-champion olympique du décathlon sera aligné sur le 60 m (6″85 en 2018) et dans le concours interrégional du poids (17,08 m en 2019) auquel participera aussi Frédéric Dagée, recordman de France avec 20,75 m depuis juin dernier à Angers.

 

Première sortie en salle pour Cassandre Beaugrand

À la lecture de la start-list du 3000 mètres féminin, un nom a particulièrement retenu notre attention. Il s’agit de Cassandre Beaugrand que l’on a plaisir à retrouver sur les pistes. Pépite de l’équipe de France de triathlon, elle a décroché la médaille de bronze du relais mixte des JO de Tokyo l’été dernier, offrant la première médaille olympique de l’histoire de la discipline à la France. Sa présence à Miramas ce vendredi est un événement qui mérite d’être souligné. En effet, la triathlète de 24 ans, licenciée à l’AS Monaco, participera à sa première compétition en indoor de sa carrière, cinq ans après sa dernière sortie sur piste en extérieur, en mai 2017 à Nice (record personnel sur 3000 m en 9’08″54). La quintuple championne de France de cross-country consécutivement chez les jeunes entre 2013 et 2017 s’est réjouie sur les réseaux sociaux de son retour à ses premiers amours en athlétisme. « 5 ans déjà… Je me suis dit qu’il était grand temps de rallumer les étoiles ». On espère un beau chrono à l’arrivée pour la pensionnaire du pôle France de Montpellier qui affrontera Leila Hadji, championne de France Elite du 5000 m à Angers, Alexa Lemitre, vice-championne d’Europe du relais mixte le 12 décembre dernier à Dublin, qui revient tout juste d’un stage de quatre semaines au Kenya, ou encore Mathilde Sénéchal. Elles voudront profiter de la présence de l’Albanaise Luiza Gega, qui a couru 8’44″64 en 2020, pour abaisser leur chrono de référence.

Dernière épreuve du programme, le 1500 m hommes devrait être l’un des temps forts de la soirée avec le triple médaillé olympique sur 3000 m steeple, Mahiedine Mekhissi. Opéré du tendon d’Achille en 2019 et 2020, il n’a plus disputé de grands championnats depuis l’Euro de Berlin en 2018 et tient une opportunité pour s’affranchir des minima fixés à 3’37″50 pour le rendez-vous planétaire en Serbie. Benjamin Robert, Pierrik Jocteur Monrozier, Flavien Szot, Yani Khelaf, Arthur Gervais et de nombreux autres demi-fondeurs français auront une belle carte à jouer. « En clôture de Meeting Elite de Miramas, nous aurons aligné deux courses de haut niveau sur 1500 m quasiment identiques avec des athlètes tous en moins de 3’40. »

 

PML pour enchaîner

Vainqueur avec autorité du 60 m haies du Meeting de Karlsruhe en 7″54, Pascal Martinot-Lagarde arrive à Miramas débarrassé des standards demandés pour Belgrade et voudra certainement faire fondre le chrono. La jeune garde tricolore emmenée par Just-Kwaou-Mathey, lauréat du Meeting Elite de Nantes samedi dernier, Jeanice Laviolette et Leo El Achkar participera à la fête. Chez les féminines,  Solène Ndama, Sacha Alessandrini, Awa Sene et Solenn Compper auront fort à faire face à l’Américaine Evonne Britton qui possède un chrono de référence en 7″86 depuis 2019.

 

Christophe Lemaitre et Jeff Erius pleine piste

Ça risque d’aller vite sur la ligne droite du 60 m ! Christophe Lemaitre (6″55 en 2010) et Jeff Erius (6″69 en 2022) ont confirmé leur participation. D’un côté, une pépite qui a pris des allures de météorite ces derniers mois avec une médaille d’argent sur le 100 m des Europe juniors 2021, pour lesquels il était surclassé. De l’autre, un double médaillé olympique et mondial qui travaille dur pour retrouver un bon niveau de forme. Ryan Zeze et Viktor Contaret essayeront de leur donner la réplique.

Les sprinteurs hexagonaux se frotteront notamment au Kényan Ferdinand Omurwa, huitième performeur de tous les temps sur 100 m en 9″77 réalisé en 2021, à l’Ivoirien Arthur Cissé, qui a été crédité en 9″93 sur 100 m en 2019, et à l’Iranien Hassan Taftian, qui détient le meilleur chrono des engagés avec 6″51 en 2018. « Très heureux puisque ces têtes d’affiches mettront des paillettes dans les yeux de tous les bénévoles et les plus de 2000 spectateurs, passionnés et des enfants vendredi. C’est génial de retrouver notre public ! Les athlètes de haut niveau viennent à Miramas pour faire des performances, mais également pour faire plaisir, partager et faire ressentir des émotions avec le public. »

Sur 200 m, on s’attend à un joli duel qui opposera Christophe Lemaitre et Hachim Maaroufou, meilleur performeur français 2022 en 21″10. Côté féminin, la note locale sera apportée par Wided Atatou qui est attendue sur la ligne de départ. Le double tour de piste en salle, quant à lui, va valoir le détour avec une densité très intéressante. Thomas Jordier fera face au Portugais Ricardo dos Santo et au Saoudien Mazen Al-Yasen, qui ont déjà réalisé respectivement 45″14 et 45″16 en plein air. « Le 400 m est une épreuve qui sera à suivre avec beaucoup d’attention. Nous retrouverons une dizaine de coureurs ayant un record personnel en moins de 46 secondes en extérieur. »

 

Des concours relevés en perspective

Hormis la Vénézuélienne Yulimar Rojas, le podium olympique de Tokyo sera à l’œuvre au Stadium Miramas Métropole. La vice-championne olympique, la Portugaise Patricia Mamona, et la médaillée de bronze, l’Espagnole Ana Peleteiro seront présentes, accompagnées de la cinquième au Japon, la Cubaine Liagdamis Povea. Les trois Françaises, coachées par Benjamin Compaoré, Sohane Aucagos, Victoria Josse et Tene Cissé se mesureront au gratin mondial.

Chez les hommes, le Meeting Elite de Miramas enregistre la participation de Benjamin Compaoré et de son poulain Enzo Hodebar, vice-champion d’Europe espoirs à Tallinn en 2021. Côté étranger, citons le Suédois Gabriel Wallmark, champion du monde et d’Europe juniors l’an passé. On pourra certainement voir un joli concours de hauteur qui rassemblera plusieurs « jumpers » qui possèdent des records personnels aux alentours des 2,30 m, à commencer par le Suisse Loïc Gasch qui fait office de favori avec ses 2,33 m réussis en 2021. Une belle occasion pour Sébastien Micheau de monter haut les taquets.

 

En direct sur Athlé TV

Surtout, ne prévoyez rien vendredi soir : Grâce aux images fournies par l’organisation, Stadion diffusera sur sa page Facebook le « pré-Meeting » du Meeting Elite de Miramas de 19h00 à 19h45. Ensuite, la Fédération Française d’Athlétisme vous proposera en exclusivité une retransmission en direct des épreuves Elite sur la plateforme Athlé TV et sur l’application SportAll. Grande voix de l’athlétisme, Patrick Montel officiera derrière le micro. Tous derrière votre écran !

Informations et billetterie, en cliquant ici.

Crédit photo : Jean-Luc Juvin STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

La deuxième édition du Meeting International de Toulon Provence Méditerranée, désormais intégré au World Athletics Continental Tour Challenger, offre une belle occasion de performer pour les 150 athlètes tricolores et internationaux en lice ce vendredi 24 mai. Le...

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

À quelques jours de la publication de la sélection français aux Championnats d'Europe de Rome, le Meeting de Marseille s'annonce décisif ce mercredi 22 mai 2024 pour plusieurs athlètes tricolores désireux de composter leur ticket pour la capitale italienne, mais aussi...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !