Meeting Elite de Nantes : Cyréna Samba-Mayela assure le spectacle

28 janvier 2023 à 19:29

Un retour en piste plus que réussi ! Pour sa première sortie de la saison, Cyréna Samba-Mayela a survolé le 60 m haies du Meeting Elite de Nantes ce samedi en s’acquittant des minima pour les Championnats d’Europe en salle d’Istanbul. Camille Seri a pulvérisé son record personnel sur 400 m en 52″79 tandis que Nawal Meniker a égalé le sien à la hauteur avec 1,91 m.

Elle avait donné le ton à la neuvième édition du Meeting Elite de Nantes dès le début de l’après-midi, laissant à peine le temps aux 2000 spectateurs de s’asseoir pour profiter du spectacle. Quand Cyréna Samba-Mayela est sur la piste, le chrono est souvent au rendez-vous. La championne du monde en salle de Belgrade l’hiver dernier a dominé en patronne sa série en 7″95, soit huit centièmes de mieux que les minima demandés (8″03) pour être sélectionnable pour le grand rendez-vous continental de l’hiver. Idéalement sortie des blocks et en tête dès le premier obstacle, l’élève de Teddy Tamgho ne s’est pas désunie et a repoussé les assauts de la Hongroise Gréta Kerekes (8″10) et de la Nantaise Laura Valette, auteure d’un joli 8″14.

 

 

Il a fallu s’armer de patience avec la hurdleuse de 22 ans. Obligée de se présenter au contrôle antidopage, nous avons sagement attendu une heure après sa finale avant de lui parler en zone mixte. « J’ai vraiment apprécié de courir sur cette piste, j’ai eu de bonnes sensations, je suis contente, savoure Cyréna Samba-Mayela. C’est une piste que je connais bien parce que j’avais battu le record de France cadettes sur 60 m haies en 2017. L’objectif de la saison, ce sont bien sûr les Championnats d’Europe en salle et de battre mon record. Lors de chaque course, j’ai envie de battre mon record de France. Ma prochaine sortie sera à Val-de-Reuil samedi prochain. Ce titre mondial est hyper motivant même si je reste toujours la même, c’est une reconnaissance pour tout mon travail. »

 

« Je suis passée par sept ans de galère »

Le record de France du saut en hauteur, détenu depuis 2007 par Melanie Melfort avec 1,97, m lui semble promis. Repartie d’une feuille blanche depuis quelques mois sous la houlette de Mickaël Hanany, après un long passage à vide, à chercher repères et résultats sur les tapis de hauteur, Nawal Meniker a confirmé ses bonnes dispositions sur le sautoir au Meeting Elite de Nantes. En s’élevant à 1,91 m dès sa première tentative, son record personnel égalé, la même performance que samedi dernier à Eaubonne, la sauteuse de 25 ans a retrouvé pleinement la confiance et le plaisir de sauter. « Je suis passée par sept ans de galère mais j’ai toujours crû en moi, je me disais de ne jamais arrêter, de continuer même si tu te prends des claques. Je me suis dit « Nawal continue, même si tu as des échecs, continue ». Je me suis toujours dit que le travail paye. Ce n’est qu’une étape mais c’est déjà un très grand pas pour moi. Je recherche cette régularité aux alentours des 1,90 m et de continuer cette montée en puissance ». Ce renouveau, la vice-championne d’Europe juniors en 2015 le doit notamment à son nouveau cadre d’entraînement. « Je suis partie aux États-Unis parce que j’avais besoin de m’expatrier et de voir autre chose. Les États-Unis sont pour moi le bon endroit pour m’épanouir pleinement ». La sociétaire du CA Montreuil 93 entend poursuivre sa montée en puissance. Tous les feux sont au vert la concernant. « Istanbul, c’est un objectif cet hiver. Le record de France j’y pense mais je pense à moi avant tout et je pense à me faire plaisir. »

 

 

Créditée en 52″79, Camille Seri a réduit en cendres son record personnel sur 400 m en 52″79, coiffant au poteau la Britannique Laviai Nielsen (52″88) et Amandine Brossier (52″90). La Niçoise est devenue la onzième meilleure performeuse française de tous les temps sur le 400 m indoor. Les spectateurs installés dans la tribune principale du Stadium Pierre-Quinon ont assisté à trois autres records de la compétition. Quatrième des JO de Tokyo et des Mondiaux à Eugene (États-Unis) l’an passé, l’Ukrainienne Iryna Gerashchenko a dompté une barre à 1,93 m avant de s’attaquer sans succès à 1,97 m. Le Portugais Joao Coelho s’est imposé pour la deuxième fois d’affilée sur 400 m en 46″65. Enfin, du côté du bac à sable, la Française Tiphaine Mauchant a atterri à 6,49 m au saut en longueur.

Tous les résultats du Meeting Elite de Nantes, en cliquant ici.

Crédit photo : Matthieu Tourault / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

La deuxième édition du Meeting International de Toulon Provence Méditerranée, désormais intégré au World Athletics Continental Tour Challenger, offre une belle occasion de performer pour les 150 athlètes tricolores et internationaux en lice ce vendredi 24 mai. Le...

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

À quelques jours de la publication de la sélection français aux Championnats d'Europe de Rome, le Meeting de Marseille s'annonce décisif ce mercredi 22 mai 2024 pour plusieurs athlètes tricolores désireux de composter leur ticket pour la capitale italienne, mais aussi...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !