Menu

Mondiaux 2019 : L’IAAF revient à l’ancien système de qualification

Suite aux nombreuses protestations, la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) a annoncé dimanche via son site qu’elle a retiré son système de qualification prévu pour les Mondiaux à Doha l’année prochaine. La qualification aurait dû se baser sur un nouveau classement mondial, mais en fin de compte, les minima classiques seront à nouveau utilisés.

La Fédération internationale d’athlétisme revient sur sa décision. Malgré son envie de modifier le système de qualification pour les Mondiaux 2019 de Doha (Qatar), l’IAAF a craqué sous la pression impulsée par les acteurs de ce sport qui ont largement critiqué la nouvelle méthode. Les athlètes auraient dû être sélectionnés sur la base d’un classement mondial mis en place par la Fédération. Les performances et le nombre de compétitions disputées devaient être les critères de ce classement annuel pour remplacer l’actuelle méthode de qualification, basée sur des minima et des invitations. Mais les nombreuses plaintes et désaccords sur ce nouveau système ont fait changer d’avis l’IAAF qui a décidé de geler le processus. « Nous croyons fermement que le classement mondial est la meilleure manière pour les athlètes de se qualifier pour nos grands championnats dans le futur, explique le Président de la Fédération internationale Sebastian Coe. Le changement prend du temps et il est important pour les athlètes et les fédérations de comprendre parfaitement ce qu’est ce système complexe ». Un moyen de qualification qui devrait donc revenir sur le devant de la scène dans les années à venir.

Les minima pour les Mondiaux de Doha, du 28 septembre au 6 octobre 2019, seront annoncés en décembre.

Rédacteur

Inscrivez-vous à notre newsletter