Perche Elite Tour 2024 : Un circuit de haut vol soutenu par le Crédit Mutuel

26 mars 2024 à 13:06

C’est devenu en quelques années un circuit incontournable de l’hiver : le Perche Elite Tour attire toujours plus d’athlètes et de spectateurs en quête de hauteurs et d’extraordinaire. Le Perche Elite Tour 2024, qui a réuni cinq Meetings nationaux de perche cet hiver, entre lui-même dans le Crédit Mutuel Athlé Tour. Ce circuit de meetings Pro, Elite ou Nationaux est l’occasion de mettre en valeur nos athlètes français, d’accueillir les plus grandes stars internationales et d’offrir un plateau de luxe aux passionnés d’athlétisme. Reportage !

EN PISTE AVEC LE

EN PISTE AVEC LE

Les étapes du Perche Elite Tour 2024

  • 13 janvier : Univers Perche au Dévoluy 
  • 20 janvier : Starperche de Bordeaux
  • 14 février : Perche en or de Roubaix
  • 21 et 22 février : All Star Perche de Clermont-Ferrand
  • 24 février : Perche Elite Tour de Rouen

 

Une première édition de l’Univers Perche de Superdévoluy réussie

Seul meeting du circuit dans le sud de la France, et en montagne, l’Univers Perche de Superdévoluy faisait son entrée dans le Perche Elite Tour le 13 janvier avec cette première édition, qui ouvrait en plus cette édition 2024 du circuit. On retrouvait bien évidemment le perchiste phare de la région Robin Emig, soutenu par le Crédit Mutuel par le biais d’un Pacte de performance de la Fondation du Sport Français, qui a remporté le concours, ex-aequo avec le Portugais Pedro Buaro, grâce à une barre franchie de 5,75 m. Ethan Cormont et Baptiste Thiery ont également dompté 5,75 m. Le concours femmes est remporté par Ninon Chapelle qui s’est élevée à 4,50 m tout comme Alix Dehaynain.

Franck Rolland, organisateur de l’Univers Perche, se dit pleinement satisfait de cette première édition. « C’était la première fois qu’on organisait ce meeting donc on ne savait pas trop à quoi s’attendre. D’un point de vue sportif ça s’est bien passé car il y a eu des très bonnes performances, dont un record national (Pedro Buaro). C’est dommage que les performances réalisées n’aient pas pu être prises en compte pour les minima des Championnats d’Europe mais il y a tout de même trois français qui ont fait les minima pour les Europe et derrière ça leur a permis de perfer. Pour notre première édition on était super contents et on a du mal à s’en remettre ! Outre le côté sportif réussi, on a fait salle comble. La carte postale était elle aussi exceptionnelle comme il avait neigé en fin de semaine. Pour nous c’était idéal, on ne pouvait pas rêver mieux. »

C’était un rêve pour l’entraîneur de Robin Emig d’organiser ce meeting dans les Hautes Alpes. « Je connais le Perche Elite Tour depuis plusieurs années et par rapport aux moyens qu’on peut avoir dans les Hautes Alpes, je me suis toujours dit que ce serait cool qu’on puisse le faire. Du fait de la dynamique autour de la perche au GAP ou dans les Hautes Alpes, avec bien sûr en tête de liste Robin Emig mais il y a aussi un groupe derrière. C’était l’occasion rêvée de mettre en valeur ce qu’on fait car on ne s’en rend pas toujours compte comme on est un département sur des sports outdoor. Montrer ce que c’est le saut à la perche dans un lieu qui n’a pas du tout idée de ce que c’est, les perches dans une station de ski c’est juste pour remonter les pistes. C’était une occasion rêvée de valoriser une discipline et l’athlétisme. On s’est régalés à organiser cette compétition. »

Le Starperche de Bordeaux continue à prendre de la bouteille

Le plus beau concours féminin du côté des Tricolores est sûrement à mettre à l’actif de la cinquième édition du Starperche de Bordeaux (20 janvier 2024), organisée par le Stade Bordelais Athlétisme, où Margot Chevrier est sortie victorieuse avec 4,63 m, devançant Ninon Chapelle de dix centimètres. Alors que les résultats des concours Elite A et B étaient cumulés, c’est Emma Brentel, qui a amélioré son record personnel de treize centimètres avec 4,43 m (ancien : 4,30 m le 16 juin 2021 à Cergy Pontoise), qui complète le podium. Pour Marion Lotout, ancienne perchiste internationale et organisatrice du Starperche de Bordeaux avec Damiel Dossevi, ce concours féminin a été une véritable réussite. « Les performances ont été meilleures chez les filles que chez les garçons, mais on est satisfait de l’ensemble des performances et de la compétition ».

Armand Duplantis régale chez Renaud Lavillenie

Chez les messieurs, le concours qui a probablement marqué les esprits et celui du All Star Perche de Clermont-Ferrand (22 février 2024) avec comme organisateur bien évidemment Renaud Lavillenie, véritable icône de cette discipline pour toute une génération, notamment pour Armand Duplantis comme il l’a souvent répété. C’est tout naturellement que le prodige suédois s’est rendu dans le berceau de l’ex-recordman du monde et toujours recordman de France. C’est une performance marquante de son hiver qu’il réalise car il passe pour la première fois de l’hiver les 6 m, avec une barre à 6,02 m. Comme à son habitude une fois le concours gagné, « Mondo » s’est attaqué à son propre record du monde avec un barre placée à 6,24 m. Le deuxième essai aura fait trembler toute la salle ainsi que les téléspectateurs de la chaîne l’Equipe, qui retransmettait la compétition en clair. On y a cru mais la barre n’est pas restée sur les taquets.

Le roi incontesté de la discipline nous a tout de même offert un beau spectacle, tout comme le Français Thibaut Collet qui ne cesse de nous faire trembler à chacune de ses sorties. Le Grenoblois a terminé deuxième grâce à un nouveau record personnel à 5,92 m effaçant ses 5,90 m réalisés en finale des Championnats du monde à Budapest l’été dernier qui avait valu une magnifique cinquième place. Il devient ainsi le cinquième performeur français de l’histoire derrière Renaud Lavillenie (6,16 m), Jean Galfione (6,00 m), Romain Mesnil (5,95 m) et…. son père Philippe (5,94 m).

Le meilleur saut de l’hiver sur la planète réalisé à Rouen

Les plus grands plieurs de gaule internationaux se donnent rendez-vous aux quatre coins de la France pour participer à ces meetings tout au long de l’hiver. Plusieurs athlètes ont réalisé leur meilleure performance de l’hiver qui leur ont permis de briller par la suite à l’instar de la nouvelle championne du monde en salle à Glasgow cet hiver, Molly Caudery, qui a remporté le concours du Perche Elite Tour de Rouen (24 février 2024) en battant son record personnel avec 4,86 m. Une performance qui constitue la meilleure performance mondiale de l’année en indoor. Dans ce même concours, plusieurs têtes d’affiche de la perche féminine étaient présentes, et notamment la Finlandaise Wilma Murto, championne d’Europe 2022 à Munich, qui prend la deuxième place avec 4,80 m.

Le podium était complété par l’Américaine Bridget Williams (4,80 m) qui venait de battre son record personnel deux jours plus tôt au Meeting All Star Perche de Clermont-Ferrand avec 4,83 m. Cette présence à plusieurs meetings montre que les athlètes préparent leur saison grâce à ce circuit et que la France devient alors l’antre des perchistes internationaux en hiver. La Française Margot Chevrier, qui ne manque pas une occasion de se frotter au gratin mondial, avait réalisé une belle impression au Perche Elite Tour de Rouen en culminant à 4,63 m.

« Les perchistes sont des artistes en plus d’être des sportifs »

Un autre concours a marqué les esprits et a surtout annoncé la couleur pour les Championnats du monde en salle que nous avons vécus une semaine après. Les perchistes américains n’ont pas fait les choses à moitié au Perche Elite Tour de Rouen en monopolisant le podium. Sam Kendricks revient en grande forme pour cette année olympique comme il l’a montré avec une barre solidement franchie à 5,93 m. Le double champion du monde (2017 et 2019) remporte la compétition devant son compatriote Chis Nilsen qui efface 5,83 m au premier essai. Le vice-champion olympique de Tokyo est lui aussi en grande forme et sera à surveiller de près dans les différents meetings qui le mèneront à Paris. Enfin, c’est Austin Miller qui monte sur la troisième marche du podium grâce à une barre à 5,73 m.

L’organisateur du meeting, Vincent Turpin, est revenu sur le Perche Elite Tour de Rouen de cette compétition sans commune mesure dans le monde de l’athlétisme. « Je suis très satisfait car c’est peut-être le Perche Elite Tour de Rouen le plus abouti depuis 12 ans. Il a été hyper complet, avec des grosses performances, énormément de public et une organisation interne qui s’est passée sans heurt et c’est un élément important et déterminant pour refaire, ou pas. Ce n’est pas parce que ça fait 12 ans qu’on le fait qu’il y aura forcément une treizième, une quinzième, trentième année. Mais là, tout s’est très bien organisé en interne et c’est vraiment appréciable. La perche est spectaculaire, les perchistes sont des artistes en plus d’être des sportifs. Ce sont des artistes/sportifs. Le saut à la perche permet de vivre la performance de l’athlète de manière spectaculaire comme on pourrait voir un funambule ou un acrobate dans d’autres lieux. »

Pour Vincent Turpin, chaque meeting du Perche Elite Tour est différent, offrant une expérience alors unique à chaque fois tant aux athlètes qu’aux spectateurs. Cette différence est recherchée par les organisateurs de chacune des étapes qui cherchent à innover à chaque édition. Le Perche Elite Tour de Rouen est sûrement le plus important en termes de moyens et d’organisation comme nous explique Vincent Turpin. « La compétition se distingue car on accueille 5230 personnes, il n’y a pas d’équivalent en France et même quel que soit le meeting. Il y a éventuellement le Meeting de Paris Indoor qui est comparable au nôtre en termes d’affluence mais c’est tout. Aux Championnats de France Elite ou dans un Meeting Elite, il n’y a jamais autant de monde. C’est la deuxième année que l’événement est à guichet fermé et c’est ce qui nous singularise. Deuxième particularité, c’est le traitement du spectacle. Cette année, avec l’entreprise SILAM notre partenaire, on a mis un spectacle son et lumière qui a été décuplé par rapport à ce que l’on faisait avant avec environ 120 points de lumières dans la salle. Mais également avec les 880 invités VIP qui ont eu trois espaces différents pour être accueillis. Dans la manière d’accueillir nos partenaires et nos invités, et la manière de mettre en lumière l’événement, on a gravi un échelon énorme cette année. Autre point, ce sont les 1300 enfants, tous habillés en orange, la couleur du Perche Elite Tour, issus des associations qui étaient dans les tribunes tous au même endroit. Ce sont des enfants qui sont souvent éloignés du spectacle et encore plus du spectacle sportif. On les accueille juste au-dessus du sautoir hommes et c’est génial tant pour les enfants que pour les athlètes. Ça donne une ambiance fantastique à la manifestation. »

« En 2023, à l’occasion du Perche Elite Tour de Rouen nous avons privatisé le Kindarena pour organiser les assemblées générales de deux agences du Crédit Mutuel de Rouen, où nous avons accueilli 350 sociétaires de la banque la veille de la compétition. Nous avons conclu ces assemblées générales par une démonstration de saut à la perche avec des athlètes du club, c’était un très beau moment de convivialité et de partage », ajoute Vincent Turpin, directeur sportif et de développement du Stade Sottevillais 76 et directeur du Meeting International de Sotteville-lès-Rouen.

Le Perche Elite Tour forme des générations de perchistes

Ce circuit national de saut à la perche est une véritable institution pour tous les perchistes français qui attendent ces échéances avec impatience, qu’ils aient un niveau départemental ou international. L’une des spécificités de ce meeting est en effet son inclusivité et la volonté de chaque organisateur de promouvoir la discipline de la perche, si exigeante et auparavant méconnue. Si des stars comme Renaud Lavillenie en France, mais plus récemment Armand Duplantis, ont popularisé ce sport aux yeux du grand public, c’est également l’effort d’organisation du Perche Elite Tour qui a contribué à la mise en lumière de ces athlètes et la popularisation de ce sport, ô combien impressionnant et spectaculaire.

Les organisateurs de ces meetings nous expliquent bien l’intérêt de cette ouverture à tous les niveaux de ce meeting, permettant de mêler à quelques heures d’intervalles des benjamins qui débutent à un recordman du monde alias Armand Duplantis. Pour Franck Rolland c’est effectivement l’une des forces de ces événements. « Ce que j’adore dans ce système, c’est de pouvoir faire sauter des tout petits, des benjamins, minimes, qui sont à leur début et qui ont la chance de pouvoir côtoyer de très près les meilleurs français, voire dans certains cas les meilleurs mondiaux comme à Rouen ou Bordeaux. C’est ce que j’avais déjà aimé plus jeune, même sans sauter juste en tant que spectateur. »

Vincent Turpin nous explique aussi que ces épreuves de tout niveau organisées en amont du concours Elite ont servi à créer cette densité que l’on connaît aujourd’hui dans la perche française, devenue une école de référence dans le monde entier. « Thibault et Mathieu Collet, Margot Chevrier ou encore Alix Dehaynain ont tous fait le Perche Elite Tour en cadets et en juniors. Grâce au Perche Elite Tour, ils ont pu battre leur record, se qualifier aux Championnats de France, faire des minima pour les Championnats du monde. C’est une rampe de lancement, peu importe la catégorie d’âge pour les Championnats de France et les Équipe de France de demain. Sébastien Homo a fait une étude sur le nombre de records battus au Perche Elite Tour et c’est énorme. Peu importe le Perche Elite Tour, à chaque édition et dans toutes les salles, très souvent les athlètes battent leur record. »

Atmosphère électrique pour des performances extraordinaires

Les performances enflamment le public et le public enflamme les athlètes : c’est un cercle vertueux que chaque étape du Perche Elite Tour connaît. C’est l’une des grandes spécificités de ce circuit, et sûrement l’une des raisons de tous ces records personnels explosés, ces meetings sont à chaque fois la promesse d’une atmosphère électrique et qui permet à la discipline, ainsi qu’à l’athlétisme, d’être plus visible du grand public. Chacune de ces compétitions promet un mélange de performances exceptionnelles et un véritable spectacle, créant une atmosphère électrique pour les passionnés de la discipline.

Pour Marion Lotout, « c’est évident que le côté spectaculaire du saut à la perche ramène beaucoup de spectateurs comme on le voit à Clermont-Ferrand et à Rouen. Ce sont de grandes salles et qui sont pleines. On se demande à chaque fois si on va réussir à remplir une salle avec seulement une seule discipline, et en plus avec une discipline pas très connue, mais c’est la dimension spectaculaire du saut à la perche qui attire et aussi de pouvoir regarder les athlètes au plus près. C’est un format qui marche bien grâce notamment à toutes les initiations en amont et la promotion du saut à la perche en France. »

Cette innovation de la mise en valeur de l’athlétisme grâce à des meetings toujours plus spectaculaires est permise par l’investissement du Crédit Mutuel dans l’organisation de toutes ces étapes, comme pour les autres meetings Pro, Elite et Nationaux. C’est toujours un enjeu de poids de promouvoir l’athlétisme et de proposer des compétitions de qualité aux athlètes pour qu’ils exercent dans les meilleures conditions possibles leur sport. Une ambition qui, depuis quelques années, est largement remplie puisque les athlètes du monde entier viennent en France sur la période hivernale pour participer aux différents meetings du Crédit Mutuel Athlé Tour.

Texte : Sarah ALI
Crédits photos : Corentin Baudry / Maxime Le Pihif / Lucas Lecompte / Jean-Luc Juvin

ARTICLES RÉCENTS
Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Athlétisme : Calendrier et programme de la saison estivale 2024

Avec plus d'une cinquantaine de compétitions nationales et internationales (meetings et championnats), le programme des événements d'athlétisme de la saison estivale 2024 offre de nombreuses possibilités pour admirer vos athlètes préférés ! Pour tous les fanatiques du...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !