Sports Management School, l’école de commerce en sport business qui forme les athlètes de haut niveau

22 avril 2024 à 15:30

Depuis sa création en 2010, la Sports Management School à Paris s’est forgée une solide réputation en tant qu’école de commerce internationale spécialisée dans le management du sport. Présentation d’une formation très professionnalisante.

Voilà plus de huit ans que votre site Stadion rend compte de l’athlétisme français. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais avant de devenir un média référent dans son domaine, Stadion était au départ un projet d’études élaboré au sein d’une école nantaise de management du sport. Alors que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024 se profilent à l’horizon, s’il est un secteur qui est très médiatisé, c’est bien celui du sport. Résultat, les jeunes étudiants sont de plus en plus nombreux à s’y intéresser. Peu d’écoles peuvent prétendre allier études et passion tout en garantissant une insertion professionnelle rapide. La Sports Management School est devenue en quelques années une référence en matière d’éducation au métier du sport business. Fondée en 2010, l’école située dans le quartier de La Villette à Paris forme la nouvelle génération passionnée de managers du sport en commerce, marketing, communication et événementiel. Outre Paris, elle possède cinq autres campus à Lausanne, Barcelone, Rome, Rabat et Le Caire.

Faire de sa passion un métier

Pourquoi tant d’engouement pour cette filière et l’école Sports Management School ? « En plus d’un important réseau de partenaires (clubs professionnels, structures sportives…), et des formations académiques dispensées par plus de 70 intervenants locaux et nationaux, SMS met l’accent sur la professionnalisation de ses étudiants, analyse David Mignot, directeur académique de SMS. Accessible à partir du Bac ou niveau équivalent et sur une durée de 5 ans (bac+1 à bac+5), l’école forme actuellement 750 étudiants qui, une fois devenus des spécialistes du sport business, pourront exercer tous les métiers de l’entreprise, notamment dans l’organisation d’événements pour des équipementiers, la grande distribution spécialisée dans le sport, les agences de marketing sportif, les fédérations sportives mais aussi les clubs professionnels. Ce qui nous différencie des autres écoles ? La proximité avec nos étudiants. La Sports Management School se veut être la grande famille du sport business ».

Axées sur les compétences fondamentales (en marketing, communication, économie, droit, anglais…) et certaines matières plus spécifiques aux métiers du marketing sportif, les deux premières années de la formation favorisent la professionnalisation et l’autonomie des étudiants, qui participent à plusieurs séminaires et doivent réaliser des missions professionnelles. Une formation qui passe généralement par l’étranger et la découverte d’autres cultures du sport business. En octobre 2019, Sports Management School a ouvert un MBA dédié au eSport.

Formation sportive et scolaire

À la Sports Management School, la plupart des étudiants sont des anciens ou des actuels athlètes de haut niveau. Ces formations attirent les sportifs et permettent aux écoles de renforcer leur sélectivité. Nombreux sont ceux qui rêvent de devenir sportifs de haut niveau… voire d’embrasser une carrière dans ce secteur qui offre de belles opportunités professionnelles. C’est notamment le cas de Mame-Ibra Anne (26 sélections nationales) qui est ressorti de l’école en 2015 armé d’un bachelor et qui en est l’un des ambassadeurs. Le multiple champion de France Elite du 400 m a suivi un programme e-learning, accessible en Bachelor et en MBA, sur une durée de 10 mois : « Mes contraintes sportives ne me permettaient plus d’allier études et projets sportifs. Grâce à la Sport Management School, j’ai pu suivre mes cours avec un programme clair à n’importe quel endroit selon mon emploi du temps, les entraînements, les compétitions ou les stages à l’étranger ». L’école permet aux sportifs de haut niveau de penser en amont à leur reconversion professionnelle. « Grâce à nos programmes, ils ont la possibilité d’obtenir un diplôme et de développer des compétences dans le sport business. Ils peuvent suivre les cours en online et ainsi travailler à leur propre rythme, en fonction de leurs activités sportives » ajoute David Mignot.

Le champion d’Europe espoirs 2019 du 400 m Fabrisio Saïdy fait également partie des rangs de l’école : « Depuis le lycée, j’avais l’ambition de rentrer dans une école de commerce et je sais que j’aurais plus d’opportunités dans le milieu du sport. SMS me donnait la possibilité de concilier mes deux projets scolaire et sportif. SMS garantit un aménagement du parcours de formation pour les sportifs de haut niveau afin de nous permettre de mener à bien ce double projet. Il y a des intervenants passionnés issus du sport business qui nous font partager leur expérience ».

L’opportunité des JO 2024

L’industrie du sport génère environ 2% du PIB, selon l’Observatoire de l’économie du sport. Le secteur des activités sportives recrute et évolue trois fois plus vite que dans l’ensemble de l’économie. On compte, près de 154 000 emplois dans le sport, d’après une étude du Ministère des sports, publiée en 2018. Le sport étant devenu une industrie comme une autre, elle a aujourd’hui besoin de professionnels parfaitement formés au secteur et qui comprennent surtout le langage du sport. « Notre école permet aux futurs professionnels d’intégrer le réseau du sport business, notamment avec la perspective des JO de Paris 2024, ainsi que la Coupe du Monde du Rugby 2023 et toutes les autres manifestations majeures. En effet, les JO vont booster ce secteur générant des milliers d’emplois. C’est d’ailleurs déjà le cas, nous avons par exemple des étudiants en stage et en alternance dans des structures qui travaillent actuellement pour cet événement planétaire », détaille David Mignot.

Les recruteurs, qu’ils soient des équipementiers ou des clubs de sport recherchent des diplômés immédiatement opérationnels. Et ceux qui auront été formés en alternance auront certainement une belle carte à jouer. Plus de 150 000 emplois seront mobilisés pour l’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024. Ces emplois sont une opportunité unique de contribuer à la réussite du plus grand événement jamais organisé dans l’Hexagone.

Retrouvez toutes les informations : www.sportsmanagementschool.fr

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

Meeting de Toulon : Valentin Lavillenie en haut de l’affiche

La deuxième édition du Meeting International de Toulon Provence Méditerranée, désormais intégré au World Athletics Continental Tour Challenger, offre une belle occasion de performer pour les 150 athlètes tricolores et internationaux en lice ce vendredi 24 mai. Le...

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

Meeting de Marseille : Yanis Meziane et les Bleus pour briller

À quelques jours de la publication de la sélection français aux Championnats d'Europe de Rome, le Meeting de Marseille s'annonce décisif ce mercredi 22 mai 2024 pour plusieurs athlètes tricolores désireux de composter leur ticket pour la capitale italienne, mais aussi...

NOUVEAUTÉS
NOUVEAUTÉS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !