Starperche de Bordeaux : Kevin Mayer et Marie-Julie Bonnin dans leur jardin

Il y a 3 semaines

Première étape du Perche Elite Tour, le circuit indoor dédié aux plieurs de gaule, le Starperche de Bordeaux, se déroule ce samedi 14 janvier 2023. Parmi les têtes d’affiche françaises, Kevin Mayer, qui a établi son record monde du décathlon à Talence, à quelques kilomètres du Palais des Sports, et Marie-Julie Bonnin, qui sautera à domicile devant un public acquis à sa cause, effectueront leur rentrée. Stadion vous dit tout ce qu’il faut savoir sur cette quatrième édition de l’événement girondin !

C’est la fin du sevrage, et le début d’une nouvelle aventure ! Après plusieurs semaines de pause, l’athlétisme est de retour. Ce samedi avec le Starperche de Bordeaux, il était temps de retrouver les frissons de la compétition. Une réunion qui doit être celle des premières curiosités, des premières sensations et des premiers réglages. Grâce au joli travail de l’équipe organisatrice, emmenée notamment par Marion Lotout et Damiel Dossevi, la plupart des meilleurs spécialistes français sera à l’œuvre au Palais des Sports de Bordeaux. Soit à un peu plus de 6 km du Stade de Thouars de Talence où le dimanche 16 septembre 2018 Kevin Mayer a réalisé l’un des plus grands exploits du sport français, en s’adjugeant le record du monde du décathlon avec 9126 unités. Parmi les attractions qui vous attendent, vous téléspectateurs, qui pourrez suivre les concours Elite en direct sur Sportall dès 19h00 le leader de l’athlétisme tricolore. « Kevin Mayer est la grande tête d’affiche de l’édition 2023, se félicite Marion Lotout. Sa présence va faire plaisir à tous les spectateurs bordelais. Il a réalisé son record du monde à Talence, on s’aperçoit que la région lui réussit très bien ! »

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

La perche constitue un de ses gros points forts

Après une longue coupure à la suite de son deuxième titre mondial à Eugene, le combinard de 30 ans a repris l’entraînement en stage à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, du 5 au 20 décembre. On le sait, le recordman du monde du décathlon (9126 points en 2018) a pris l’habitude de se confronter aux meilleurs français sur certaines disciplines depuis plusieurs années maintenant. Dans une discipline où il excelle, avec un record à 5,60 m réalisé à Rouen en 2018, mais où des problèmes de « piqué » l’ont parfois handicapé, Kevin Mayer a toutefois affiché une grande assurance dans l’Oregon en franchissant 5,40 m. Le pensionnaire du Montpellier Athlétic Méditerranée Métropole est plus que jamais déterminé à aller chercher une troisième étoile au décathlon à Budapest (19 au 27 août 2023).

 

Mayer face à une partie de la jeune garde tricolore

« On veut vraiment mettre en avant les futurs talents du saut à la perche, souligne Marion Lotout. Nous avons fait le choix de faire monter deux jeunes espoirs de la discipline dans le concours A, Mathis Prod’homme (5,45 m), vice-champion de France juniors en salle l’hiver dernier, et Robin Emig (5,50 m), troisième des Europe juniors en 2019, pour qu’ils continuent d’accumuler de l’expérience du haut niveau, c’est essentiel nous voulons faire office de tremplins ». Une belle occasion aussi pour Romain Gavillon (5,67 m en 2022), Matthias Orban (5,61 m en 2022), champion du monde cadets en 2017, et Isack Palats (5,40 m en 2022), médaillé de bronze des France espoirs l’été dernier, de prendre des repères sur le sautoir en ce début d’année. Il faudra aussi regarder d’un œil attentif la prestation des Japonais Seito Yamamoto (5,77 m en 2016), vainqueur des Jeux asiatiques en 2018, et Takuma Ishikawa (5,70 m), ainsi que l’Espagnol Isidro Leyva (5,55 m). Le record de l’épreuve, propriété de Renaud Lavillenie avec 5,92 m en 2021, semble intouchable. « Cette année, nous ne pouvons pas compter sur la présence de Renaud qui ne fera pas de saison hivernale, ni sur les frères Thibaut et Mathieu Collet, ou Alioune Sene et Ethan Cormont qui, actuellement en stage aux États-Unis, participent au National Pole Vault Summit ce week-end. »

 

Le concours féminin a fière allure

Chez les dames, les meilleures Françaises du saut à la perche ont répondu présent au rendez-vous bordelais. Le public pourra suivre un concours particulièrement relevé. C’est simple, les six premières du bilan national de l’été dernier attaquent leur saison 2023 sur le sautoir de « La Belle Endormie ». Révélation tricolore de la discipline l’an dernier, Margot Chevrier (4,70 m), championne de France Elite en salle et en extérieur en 2022, aura une belle carte à jouer face à une séduisante opposition et a le potentiel pour s’inviter sur la première marche du podium. Pensionnaire du Stade Bordelais Athlétisme, Marie-Julie-Bonnin, effectuera ses premiers réglages en vue de la saison hivernale. On avait laissée la perchiste de 21 ans ivre de bonheur, sur une prometteuse sixième place aux Championnats d’Europe de Munich avec un nouveau record personnel à 4,55 m à la clé. Des sourires, une énergie communicative, de la complicité avec ses adversaires… qui ont fait le bonheur de nos photographes au bord de la piste. Il ne lui avait pas manqué grand-chose pour effacer une barre placée dix centimètres plus haut, qui l’aurait propulsée dans une nouvelle dimension. Celle qui est à l’honneur de l’affiche promotionnelle avait réalisé… 4,02 m en 2022, preuve de sa progression fulgurante. « MJB », vice-championne d’Europe juniors 2019, sera à n’en pas douter, l’une des athlètes les plus observées samedi soir : « Marie-Julie est aussi très présente dans l’organisation de la compétition, notamment sur la partie logistique et sur la manutention. Il y a une belle dynamique avec un fort esprit de groupe dans l’équipe organisatrice et tous les bénévoles du Stade Bordelais Athlé. »

 

 

La recordwoman de France avec 4,75 m Ninon Chapelle tentera de prendre ses marques pour les compétitions à venir. Lors de l’édition 2022, la cinquième des Europe de Berlin en 2018 avait partagé la deuxième place avec la championne de France Elite en salle 2021 à Miramas Elina Giallurachis (4,51 m), laquelle sera aussi en action, tout comme Albane Dordain (4,46 m) et Alix Dehaynain (4,40 m). Les minima français pour les Championnats d’Europe en salle d’Istanbul (Turquie, 2 au 5 mars) sont fixés à 4,70 m. « Nous sommes satisfaits du plateau féminin, avec une bonne ambiance entre les filles, ça se tire bien vers le haut et ça fait plaisir. La perche féminine se porte bien, il y une belle émulation. Nous sommes d’ailleurs fiers d’avoir comme marraine Vanessa Boslak (record à 4,70 m), vice-championne du monde en salle 2012, avance Marion Lotout, détentrice d’une meilleure marque de référence à 4,60 m et forte de 14 capes en équipe de France. « J’ai vraiment décidé d’arrêter, je suis impliquée dans différents projets au sein du Stade Bordelais Athlé. Mais je n’ai pas tout à fait arrêter, pour tout vous avouer, sous la houlette de Eric Dubus, un des organisateurs des 10 km des Quais de Bordeaux, je me suis mis au running ! »

La Grecque Nikoleta Kyriakopoulou, médaillée de bronze des Europe en salle 2019 à Glasgow, donnera une touche internationale au concours. Le record du Starperche est détenu depuis l’édition 2022 par la Suissesse Angelica Moser, championne d’Europe indoor en titre à Torun en 2021, avec 4,52 m. Dans le concours B programmé un peu plus tôt dans l’après-midi, on scrutera les performances de Stanley Joseph et Mehdi-Amar Rouana, chez les hommes, et Elise Russis, Thiziri DaciCharlotte IvaEmma Brentel et Mallaury Sautereau, chez les féminines.

 

En direct sur Athlé TV

Pour la quatrième édition du Starperche, les organisateurs se sont dotés une fois de plus d’un plateau de qualité et la soirée promet d’être spectaculaire. La Fédération Française d’Athlétisme propose aux fans d’athlétisme que vous êtes, une retransmission en direct des concours B (15h00) et des concours Elite (19h00) sur la plateforme Athlé TV et sur l’application SportAll ce samedi. Clément Breysse et Romain Mesnil composeront le pool des commentateurs. Soyez nombreux ! « Nous avons vraiment hâte, la salle devrait être pleine, le public fera un maximum de bruit dans cette belle enceinte qui est chaleureuse et proche des perchistes », conclut Marion Lotout.

Parés à voir comment la fusée Kevin Mayer va bien pouvoir décoller ?

Informations et Billetterie sur www.starperche.fr

Crédit photo : Matthieu Tourault / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer voudra sortir le grand jeu sur trois épreuves, le 60 m, le saut à la perche et le lancer de poids au Meeting de Miramas ce vendredi 3 février. Présentation des temps forts attendus de la réunion provençale à la loupe....

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
ÉVÉNEMENTS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !