Vredestein 20 km de Paris : Ici, c’est Yann Schrub

Il y a 4 mois

Le bitume de la capitale a chauffé en ce dimanche matin avec les Vredestein 20 km de Paris ! Grâce aux images fournies par l’organisation, vous avez assisté en direct sur notre page Facebook à la victoire de Yann Schrub en 58’03, sur la lancée de sa médaille de bronze aux Championnats d’Europe de Munich sur 10 000 m en août. Il a été rejoint neuf minutes pile plus tard par la Kényane Cynthia-Chepchirchir Kosgei avec un chrono de 1h07’03.

Sous un beau soleil d’automne parisien, la dix-huitième et dernière vague de coureurs ne s’était pas encore élancée sur le Pont d’Iéna à l’assaut des 20 kilomètres que déjà ça sentait bon pour Yann Schrub. Un mois et demi après sa troisième place sur les 25 tours de piste lors du grand rendez-vous continental en Bavière, le sociétaire de l’Athlé Sport Sarreguemines Arrondissements a renouvelé ses efforts et fait l’étalage de son talent sur le goudron parisien. Il a franchi en premier la ligne de la 44e édition, au pied de la tour Eiffel, dans le temps de 58’03.

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par STADION (@stadion_actu)

 

L’événement aura permis au demi-fondeur français de 26 ans de jauger son état de forme du moment après sa coupure estivale. À cette interrogation, tout se passe pour le mieux. « J’étais venu pour me faire plaisir et pour savoir où j’en suis au niveau de ma préparation. Après Munich et la médaille, j’ai ressenti le besoin de couper quelques semaines pour récupérer psychologiquement et physiquement. J’ai repris l’entraînement qu’il y a trois ou quatre semaines. Au 10e km, j’étais vraiment très bien en 29 minutes donc je me suis dit qu’il fallait que je reste avec le groupe de tête. À la base, ce n’était pas prévu, je voulais courir un peu en deçà mais les sensations étaient telles que je me suis pris au jeu, j’ai profité et j’ai gagné, tant mieux. Ça fait plaisir de gagner en bas de la Tour Eiffel avec autant de monde. Ce n’est qu’une étape dans ma préparation donc j’ai hâte de voir la suite ». Même contraint par ses lourds horaires d’interne en huitième année médecine et un entraînement de six séances par semaine, loin de ses concurrents de la matinée, le Sarregueminois de 26 ans continue de trouver les moyens de briller. Espérons que sa belle forme se poursuive le plus longtemps possible.

 

« Je savais qu’à la fin j’avais un peu plus de marge »

Rapidement, un groupe bien compact d’une quinzaine d’athlètes prend la tête et passe en 13’35 au cinquième kilomètre puis en 28’59 à mi-course, accusant une vingtaine de secondes sur le record de la course. Sans qu’il y ait d’accélérations franches mais sur un rythme soutenu, la course, intéressante à suivre, donne lieu à un écrémage progressif (passage au 15e en 43’39). À moins d’un kilomètre du terme, Yann Schrub, sûr de son finish, prenait les choses en main. « Quand on courait à 2’55/3’00 au kilo, je savais que l’on était en « footing rapide, en seuil ». Je savais qu’à la fin j’avais un peu plus de marge parce que je reviens du 5000/10 000 m. Les autres coureurs étaient plus des spécialistes de semi ou de marathon. Je pensais que Morhad allait partir sur des bases pour battre le record  de l’épreuve (57’19) et finir en 57 minutes ». Yann Schrub est talonné d’une seconde par le Marocain Abdelilah El-Maimouni (58’04), licencié au Varennes-Vauzelles Running, et le Kényan Elvis Chebor Tabarach (58’04).

 

Cinq Français dans le top 10

De retour sur le macadam parisien après son record de France, Morhad Amdouni, doté du dossard numéro 1 de tenant du titre, n’a jamais été dans le bon tempo pour remplir son objectif, à savoir battre le record de la classique francilienne. Le champion d’Europe 2018 du 10 000 m a été lâché au 17e km et s’est classé dixième en 58’37. « Il fallait que je suis en forme pour que le record soit battu. Je n’étais pas dans un grand jour, mais je me suis fait plaisir. J’ai répondu présent en essayant de donner le maximum et de m’accrocher jusqu’au bout ». Alors que l’exigent mais spectaculaire parcours du marathon olympique de Paris 2024 a été dévoilé ce mercredi, la plupart des meilleurs spécialistes des 42,195 km se sont aussi mis en évidence et ont intégré le top 10 : Mehdi Frère, cinquième en 58’09, Michael Gras, septième en 58’18, et enfin Pierre Couzinier, neuvième en 58’36.

 

 

Chez les dames, la course a également été tactique et il a fallu attendre des derniers mètres avant la ligne d’arrivée pour savoir qui allait inscrire son nom au palmarès. À ce petit jeu, c’est la Kényane Cynthia-Chepchirchir Kosgei qui s’est offert la victoire au sprint en 1h07’03 devant l’Éthiopienne Kasanesh Ayenew Baze (1h07’04) et un autre kényane, Naom Jebet (1h07’05), lauréate ici-même en 2019. Mekdes Woldu, triple championne de France en 2021 (10 km, semi-marathon et 10 000 m), a pris la quatrième place en 1h07’13, et a remporté le titre honorifique de première Tricolore.

 

 

Une vraie déferlante de coureurs a envahi les rues de la capitale avec 21 000 courageux qui sont allés au bout d’eux-mêmes pour franchir la ligne d’arrivée. Quelle belle édition des 20 km de Paris ! Des conditions idéales, des performances, un moment de sport festif et populaire… un Yann Schrub qui a fait parler la poudre. À deux ans des Jeux olympiques de Paris, le ton est donné !

Tous les résultats des 20 km de Paris, en cliquant ici.

Crédits photos : Antoine Decottignies / STADION

ARTICLES RÉCENTS
Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Meeting de Miramas : Kevin Mayer en mode triathlon

Le recordman du monde du décathlon Kevin Mayer voudra sortir le grand jeu sur trois épreuves, le 60 m, le saut à la perche et le lancer de poids au Meeting de Miramas ce vendredi 3 février. Présentation des temps forts attendus de la réunion provençale à la loupe....

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvrez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Adidas Adizero Adios Pro 3
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Asics Gel-Kayano 29
NOUVEAUTÉS
ÉVÉNEMENTS

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme, du running et du trail !