Menu

A 40 ans, Marseille-Cassis a toujours fière allure !

C’est un anniversaire qui promet d’être joyeux et agrémenté de surprises ! Plus de 20 000 coureurs vont participer ce dimanche matin aux 20 km de Marseille-Cassis. Une participation record pour cette quarantième édition, véritable rendez-vous populaire, festif avec son fabuleux parcours le long des Calanques.

En 40 ans, le Marseille-Cassis n’a pas pris une ride et il est même devenu une course incontournable pour beaucoup de passionnés d’athlétisme. Par ses paysages, son ambiance et sa parfaite organisation, il séduit chaque année des milliers de coureurs, de spectateurs et de téléspectateurs. Près de 740 participants étaient sur la ligne de départ lors de la première édition le 29 octobre 1979. 40 ans plus tard, ils seront plus de 20 000 à s’élancer devant le parvis de l’Orange Vélodrome. Plus rapide qu’une réservation pour un concert du rappeur marseillais Soprano, la classique provençale a écoulé 7000 dossards… en quatre minutes lors de la première des trois sessions des inscriptions.

.
Adugna pour le doublé

Sur le plan sportif, le niveau sera une nouvelle fois très relevé avec les coureurs africains qui devraient animer la tête de course : « C’est un plateau un peu spécial cette année. Outre l’Éthiopien Olika Adugna qui viendra défendre son titre et la présence du troisième de l’an dernier le Kényan Gérard Vincent, on a joué un petit peu sur la jeunesse », annonce Laurent Manneveau, directeur sportif de la SCO Ste Marguerite. Le champion du monde de cross juniors 2015, l’Éthiopien Yasin Haji sera à suivre de près. Adugna possède un ascendant psychologique sur ses concurrents mais rien n’est joué. Verra-t-on à nouveau une arrivée au sprint à Cassis, comme en 2018 ? Réponse dimanche aux alentours de 10h !

.
Devanne et Mobuchon au départ

Au rayon des nouveautés, le challenge de la Méditerranée sera lancé avec dix pays en lice. 40 ans après, Marseille-Cassis se renouvelle toujours, ce qui lui permet de traverser les décennies sans prendre une ride. Les vainqueurs du championnat national de semi-marathon à Vannes Julien Devanne et Cécilia Mobuchon représenteront la France à l’occasion de cet événement. La présence de routards tricolores est à géométrie variable selon les années en fonction de leurs objectifs personnels. Ce qui est sûr, c’est que la lutte pour la place de premier français devrait concerner trois fondeurs. Julien Devanne essaiera de surfer sur sa belle forme de l’automne et Freddy Guimard veut passer la vitesse supérieure après une blessure en début d’année. Attention aussi à Mohamed Serghini, trois fois meilleur Français sur Marseille-Cassis, qui aura à coeur de défendre les couleurs de la SCO Ste Marguerite à domicile.

Côté féminin, à l’instar de l’épreuve masculine, la course pour le podium s’annonce disputée et indécise. La Kényane Brillian Jepkorir Kipkoech affiche la meilleure référence des engagées sur semi-marathon avec ses 1h07’12 réalisés à Copenhague en septembre dernier. Naturalisée française la semaine dernière, Susan Kipsang Jeptooo va participer à sa première course en tant que Tricolore après avoir fait les beaux jours du Kenya. La locale Elodie Normand, pour sa première sortie sur 20 km, peut viser haut si elle a les bonnes jambes mais elle peut déjà compter sur le soutien de son public. La triathlète Léonie Périault, championne du monde en relais mixte avec l’équipe de France en 2018, est également attendue au départ et devrait bien figurer au classement.

.
Un record d’affluence espéré

Comme l’année dernière, 20 000 coureurs se présenteront sur le Boulevard Michelet à Marseille. Du jeune au moins jeune en passant par les débutants et les confirmés. L’événement de la cité phocéenne est devenu, au fil des années, un rendez-vous sportif convivial incontournable. Ils seront tous prêts à chauffer le bitume dimanche sur un tracé unique. Ils s’élanceront à partir de 9h du matin, les meilleurs rallieront Cassis en un peu plus d’une heure. Cette année, comme l’an dernier, l’arrivée des 20 km ne se fera pas sur le port mais sur les hauteurs de Cassis, avenue des Albizzi.

Avant cela, les participants auront foulé un magnifique itinéraire à travers le Parc National des Calanques. Cette semaine, le vent et la pluie se sont invités dans le sud. Rassurons les coureurs, il ne devrait pas y avoir de pluie, tant du côté de Marseille qu’en arrivant à Cassis. Pour animer la matinée et motiver les runners, des orchestres seront installés à plusieurs points du parcours. Bonne course !

France 3 Provence-Alpes vous propose de vivre la 40e édition de Marseille-Cassis dès 8h et sur leur site internet, 8h45 à la télé.

Informations : www.marseille-cassis.com

Inscrivez-vous à notre newsletter