Amdouni, Chahdi, Navarro : le trio de choc sur marathon à Sapporo

06 août 2021 à 20:37

SOLDES I-RUN

Ils seront trois à prendre le départ du marathon olympique de Sapporo, dans la nuit de samedi à dimanche. Morhad Amdouni, Hassan Chahdi et Nicolas Navarro auront des ambitions différentes concernant la place et le chrono, mais leur état d’esprit est le même : porter haut et fort les couleurs de l’équipe de France

Dixième de la finale du 10 000 mètres vendredi dernier, Morhad Amdouni a désormais les yeux rivés sur le marathon. Aucun Français depuis Alain Mimoun en 1956, n’a tenté le doublé. Le mythique coureur avait terminé douzième sur piste, avant de remporter l’or sur les 42,195 km. De quoi donner des idées au champion d’Europe de Berlin en 2018, qui a dû aussi entendre parler de l’Américain Galen Rupp. Inconnu du grand public, ce dernier avait pourtant réussi à Rio l’exploit de se glisser dans le top 5 du 10 000, avant d’obtenir le bronze sur marathon. Ainsi donc, tout est possible pour le Corse, même s’il préfère se montrer prudent : « Sincèrement je n’ai pas d’attentes, j’ai envie de me prendre au jeu des Jeux. Je vais sur ce marathon avec envie, je vais donner le maximum et essayer d’aller le plus haut possible. »

Entre le 10 000 mètres et le départ dimanche, Morhad Amdouni a favorisé la récupération. Étirements, hydratation, petites séances de 30″-30″. « Je sais pourquoi j’y vais, et pourquoi je cours », rappelle celui qui détient un record personnel en 2h09’14, depuis Paris en 2019. Et si, compte-tenu des conditions météo et du caractère aléatoire de la discipline, la médaille était jouable ?

« L’espoir que chacun a sa chance sur la ligne de départ »

Hassan Chahdi, lui, vise le top 16. « Pour moi des Jeux réussis, c’est de me faire plaisir au maximum, et faire une course pleine, sérieuse ». Le Rhônalpin d’origine de cross vit ses premiers JO : « C’est l’aboutissement de beaucoup de saisons, de travail, à essayer de donner le meilleur de moi-même. Je me sens privilégié, chanceux de pouvoir y participer ». À 32 ans, le triple champion de France de cross-country se connaît par cœur. Le marathon est un exercice qu’il affectionne, et qui correspond à ses qualités. Sélectionné suite à ses 2h09’53 réalisés à Séville en février 2019, Hassan Chahdi a amélioré sa marque le 6 décembre 2020 à Valence. Avec un temps de 2h09’15, il confirme sa régularité sur la discipline.

Pour ne rien laisser au hasard, le champion d’Europe espoirs de cross en 2010 est allé s’entraîner en thermoroom : « Je me suis préparé à la chaleur et à l’humidité, en faisant deux stages de deux semaines à l’INSEP, fin janvier et fin mai. Ces stages m’ont appris à bien me connaître ». Hassan Chahdi espère que cet entraînement spécifique paiera dimanche. « En tant que coureur on a toujours de l’espoir, que chacun a sa chance sur la ligne de départ, c’est ça les valeurs des Jeux », reconnaît-il. 

De Décathlon aux JO

Nicolas Navarro est le petit dernier de la bande. À 30 ans, le marathonien a découvert la course à pied après une grosse chute à vélo, quand il n’avait pas encore la vingtaine. Il y prend goût rapidement. Quand cet Aixois ne court pas, il travaille à plein temps chez Décathlon, à l’atelier de réparation des vélos et des skis. Enfin plus depuis mars, suite à une négociation de contrat, qui lui a permis de se consacrer à plein temps à sa préparation olympique. Avec un record porté à 2h09’17 à Valence, Nicolas Navarro peut lui aussi viser une place de finaliste : « On a à peu près les mêmes objectifs avec Hassan. Après on n’aura pas forcément la même tactique de course, mais si on peut se regrouper c’est quand même mieux que d’être tout seul ».

Le sociétaire de l’Athlé Provence Club a la réputation de bien gérer son effort. « Je pars souvent prudemment. Et du coup, je finis assez fort. Sur une course comme celle-ci, ça peut être un gros avantage », reconnaît-il.  Avec un départ programmé dimanche à sept heures du matin au Japon,  le réveil sera très matinal. 03h15, pour être précis. Mais c’est l’aventure d’une vie, pour ces marathoniens qui auront à cœur de rendre fiers leurs illustres prédécesseurs. 

Texte : Mathilde L’Azou
Crédit photo : Julie Fuster / STADION

EN DIRECT SUR STADION !

Bonne nouvelle pour tous les passionnés d’athlétisme ! À l’occasion de ce marathon olympique masculin, Stadion vous propose de vivre la course en direct sur sa page Facebook à partir de 23h45 ce samedi avec la voix de l’athlétisme Patrick Montel et la légende de la course à pied Dominique Chauvelier aux commentaires. Tous derrière votre écran !

À LA UNE
Toulouse Capitole Perche : De la pluie et du show

Toulouse Capitole Perche : De la pluie et du show

Sale temps ! Le concours international du Toulouse Capitole Perche en plein centre-ville s'est transformé en démonstration par plusieurs des meilleurs mondiaux de la discipline, en raison des conditions météo délicates, devant un public passionné venu en nombre. En...

ÉVÉNEMENTS
ARTICLES RÉCENTS
Toulouse Capitole Perche : De la pluie et du show

Toulouse Capitole Perche : De la pluie et du show

Sale temps ! Le concours international du Toulouse Capitole Perche en plein centre-ville s'est transformé en démonstration par plusieurs des meilleurs mondiaux de la discipline, en raison des conditions météo délicates, devant un public passionné venu en nombre. En...

NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
On Running Cloudboom Echo
NOUVEAUTÉS
Nike ZoomX Dragonfly
Disponible maintenant

Découvez l’offre sur la
Nike ZoomX Dragonfly

adidas ultra boost 21
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
Hoka One One Carbon X 2
asics metaspeed sky
Disponible maintenant
Découvrez l’offre sur la
On Running Cloudboom Echo

NEWSLETTER

Rejoignez nos 30 000 abonnés pour ne rien manquer de l'actualité de l'athlétisme et du running !